À chaque jour son miracle !

La culpabilité ? Non merci !

La culpabilité ? Non merci !
Bonjour Mon ami(e),

Est-ce que les affirmations suivantes vous sont familières ?

  • "Je n'ai pas donné assez de mon temps aujourd’hui pour Dieu…"
  • "J’aurais pu/dû plus lire ma Bible…"
  • "J'aimerais faire plus pour le Seigneur."

Le Seigneur ne cherche pas quelque chose de vous, Mon ami(e). Il ne cherche même pas plus de prières de votre part, plus de bonnes actions, plus de ci et plus de ça... Même si, bien sûr, ces choses vous rapprochent de Dieu et vous permettent de le connaître davantage.

Mais plus que ces "choses à faire", Dieu vous veut vous, tout entier(ère). L’auteur C. S. Lewis le dit à sa manière : "Dieu ne veut pas quelque chose de nous. Il nous veut nous, tout simplement."

Si vous mettez l'accent sur le "faire", alors la culpabilité ne tardera pas à montrer le bout de son nez. Or, Dieu ne veut pas vous condamner mais vous libérer. Ne culpabilisez pas de ne pas faire assez. Car Dieu cherche votre cœur avant tout, Mon ami(e). Il cherche à être en relation avec vous directement, et pas superficiellement.

"Mon fils, donne-moi ton cœur, et que tes yeux se plaisent dans mes voies." (Proverbes 23.26.)

C’est ce qui est précieux aux yeux de Dieu : qui vous êtes avant ce que vous faites.

Merci d'exister,

Éric Célérier

PS : je vous propose de répondre à la question suivante et de découvrir les réponses des lecteurs en cliquant ici. "Vous arrive-t-il de culpabiliser parce que vous aimeriez faire plus pour Dieu ?"

... 2minutes... mon amour... !, un jeu de 52 cartes pour créer une bulle de communication entre conjoints. 2 minutes pour se rappeler des souvenirs, nourrir des projets et renforcer la complicité.
"Lorsque j'ai décidé de me tourner vers Dieu, je pensais qu'il était nécessaire que j'accomplisse quelque chose d'extraordinaire pour qu'il m'aime. Jusque-là, je n'avais pas été très proche de lui… alors je pensais qu'il m'en voudrait et ne me pardonnerait pas. Mais un matin, après avoir prié, j'ai reçu Un Miracle Chaque Jour qui disait que Dieu m'aime telle que je suis. Puis, dans un autre message, il était écrit que mon nom est gravé dans les mains de Dieu. Ça m'a fait un grand bien car je culpabilisais à l'idée de penser que Dieu n'accepterait pas ma conversion." Minette
166 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Soul Survivor Love takes over
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...