Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Un commandement nouveau

Un commandement nouveau Un commandement nouveau

Au cours du dernier repas que Jésus prend avec ses disciples, il annonce que l’un d’eux va le trahir et le livrer aux chefs religieux.
Judas prend le pain que Jésus lui tend, puis quitte le repas pour aller vers son destin.(Jean 13.27)

Jésus parle alors d’un commandement nouveau.

On se souvient que face au docteur de la loi, Jésus donne les deux commandements les plus importants de la loi : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée » et : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Et voilà qu’au cours du dernier repas il donne un nouveau commandement qui s’adresse spécifiquement aux disciples :

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés »

Pourquoi reprendre ce commandement si proche de celui cité aux pharisiens ?

Les disciples ne sont-ils pas « prochains » les uns des autres ?

Jésus insiste sur l’amour indéfectible qui doit unir les disciples.
L’amour entre les enfants de Dieu est déterminant pour la vie de l’Église à plus d’un titre :
L’amour est la marque distinctive du disciple de Jésus. (Jean 13.35)

Pas un amour sentimental ou encore mondain qui place l’égo au centre de la relation, mais un amour « don de soi », « abandon de soi ».

Dire à Dieu ou à quelqu’un : « Je t’aime », c’est lui dire : « Je suis ton serviteur », « Je me donne à toi », ce qui est à l’opposé de l’amour sentimental du monde.

Le monde considère que l’amour est une sorte de gros capital dans lequel on puise égoïstement jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien. Quand, l’amour est mort, on passe à autre chose.

L’amour « don de soi », l’amour selon Dieu, fait croitre le capital d’amour.

Au commencement l’amour est une sorte de feeling culturel, esthétique, hormonal. Puis il devient « engagement », enfin il est don de Dieu.

L’amour est comme une jeune pousse d’arbre qui sort de terre et dont on prend soin chaque jour. Il faut le protéger, l’entretenir, le nourrir et l’entourer de mille précautions jusqu’à ce que l’arbre devienne fort abritant dans ses branches quantités d’oiseaux et donnant ses fruits quand il le faut.

En donnant ce commandement nouveau à ses disciples, Jésus leur confie une mission, un devoir à assumer toute leur vie de disciples.

C’est par l’amour que nous manifestons, que le monde reconnait que nous sommes chrétiens. C’est une attestation d’identité. C’est une responsabilité, un engagement que nous devons tenir face à l’incrédulité et l’égoïsme.

Ce commandement est déterminant pour la survie de l’Église parce qu’il est le fondement de l’unité.

Quand il y a amour vrai, il y a unité. L’unité sans l’amour est une construction artificielle, fragile, éphémère et dangereuse.

S’aimer les uns les autres c’est résister à la mentalité du monde qui cherche à infiltrer l’Église.

C’est vaincre « le tentateur » qui accuse les frères devant Dieu pour les diviser et les perdre.

Dieu est amour, celui qui prétend aimer Dieu et qui n’aime pas son frère est un menteur.

Aimons-nous les uns les autres…

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...