Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

La Théologie ? Oulalah, c'est pas pour moi !

La Théologie ? Oulalah, c'est pas pour moi ! La Théologie ? Oulalah, c'est pas pour moi !

Hé si, en fait !

Ce mot, et tout ce qui pouvait se cacher derrière, me faisait peur.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je le mettais dans la même catégorie que la philosophie et la psychologie. (Je précise que je n'ai rien contre les philosophes et les psychologues!)

           Et je vous rassure tout de suite, j'ai (un peu) grandi !...

Ces mots sonnaient comme des sciences inaccessibles au commun des mortels, ou au chrétien de base, dont j'étais. Des années auparavant, j'avais eu à lire un livre de psychologie, dont je ne vous dirai pas le titre. J'avais en permanence besoin d'un dictionnaire, ça c'était pour la forme. Et je devais relire trois fois chaque paragraphe, pour être presque sûre d'en avoir compris le sens, ça c'était pour le fond. Au bout de trois paragraphes, j'avais du mal à me rappeler le premier. Comme je suis têtue, j'avais persévéré au moins trois chapitres. Mais j'avais fini par abandonner, ce qui ne me ressemble pas. J'ai encore le livre, tout neuf, malgré plusieurs déménagements.

Ça me rappelle un mot d'enfant, rapporté oralement. Dans la famille paysanne de mon mari, il y avait un savant, celui qui était intelligent et qui avait réussi. Un jour qu'il les visitait, mon mari, alors âgé de 7 ou 8 ans, lui demande ce qu'il fait comme travail. Ses parents lui disent que c'est une mauvaise question, car il ne comprendrait pas. Le gamin répond alors, en regardant le savant droit dans les yeux.

« Quelqu'un d'aussi intelligent doit être capable d'expliquer ce qu'il fait, avec des mots que tout le monde comprend, même si c'est compliqué. »

Gros malaise chez ses parents, qui sont prêts à fâcher et punir leur vilain petit garçon, mais grand sourire chez le monsieur savant : « Tu as parfaitement raison ! »

C'est la même chose pour d'autres sciences un peu spécialisées.

Ma première confrontation avec la théologie avait eu lieu lors d'un parcours Mess'AJE. C'était une catéchèse pour adultes, avec comme support la bible, mais aussi des œuvres d'artistes juifs messianiques. J'avais eu deux enseignants différents, mais l'un d'eux m'avait vraiment passionnée, car il était lui-même passionné par son sujet.

Un enseignant passionné passionne ses élèves !

Ma deuxième approche de la théologie avait été en écoutant des cassettes (ça ne date que de 20 ans, pas de l'Antiquité !) Un ami m'en avait prêtées plusieurs, et il avait tellement insisté que j'avais écouté une puis deux cassettes, et au final plusieurs dizaines d'heures de cours bibliques. A ma grande surprise, j'avais trouvé ça plus qu'intéressant, captivant ! Quelques mois plus tard, je m’inscrivais à cette formation par correspondance. Et la re surprise. Le cours que je trouvais le plus passionnant était celui de théologie ! Parce que l'enseignant était, et est toujours, lui-même passionné, qu'il savait nous expliquer avec des mots compréhensibles des notions compliquées, et qu'il répondait à toutes nos questions. Il y consacrait même une de ses trois heures de cours hebdomadaires.

J'ai alors découvert que j'aimais, ET comprenais la théologie,
et que je ne le savais même pas !

Alors mon conseil : ne vous limitez pas à ce que vous connaissez. Osez découvrir des choses nouvelles. Osez croire que vous pouvez encore apprendre, et même vous passionner, pour la théologie par exemple !

Et même si ça fait quelques années, ou dizaines d'années, que vous n'avez pas usé vos fonds de culotte sur les bancs de l'école !!!

Et si vous y associez la prière, je suis absolument sûre que vous ne le regretterez pas !

Je ne pouvais pas finir ce petit message sans citer la bible, quand même ! Voici donc ce que l'apôtre Paul disait à Timothée, son jeune disciple (élève) :

Depuis ton jeune âge, les Saintes Écritures te sont familières. Elles te montrent le chemin ; elles peuvent te donner la vraie sagesse, celle qui conduit au salut par la foi en Jésus-Christ.

Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice.

2 Timothée 3.15-16

8 commentaires
  • nadegejeny

    Ohh amen Je suis souvent captivée par les prédications du culte , par tout ce qu'on peut découvrir dans un verset Comment peut on apprendre en dehors de ces cours? Par exemple pourrait il avoir des sujets comme vous le faites déjà? Ou des sites de références? Merci beaucoup Elisabeth pour ces choses que vous rendez accessibles Continuez d'être benie et inspirée
  • IdaLarissaNguimbi

    Je ne savais que les filles pouvaient apprendre la théologie, car chez nous en Afrique c'est compliqué mais j'ai foi en Dieu qu'un jour je serai assise dans une salle de classe pour apprendre la théologie et en retour enseigner aux autres. Que vous bénisse
    • marseilleswoman

      Courage! Demandez à DIEU par une prière de FOI qu'il vous accorde ce que votre coeur désire, parce que vous le cherchez de tout votre coeur. DIEU veut par sa Parole que vous le connaissiez chaque jour davantage,. Lisez la Bible chaque jour, IL se révèlera à vous avec tout son amour de PERE "ABBA", IL vous parlera, vous enseignera et vous montrera le "Plan qu'IL a pour votre vie". Perseverez dans la prière et la lecture de sa Parole, la Bible. Par dessus tout ayez foi en Lui et n'oubliez pas qu'il vous entend et veut vous voir aller de l'avant afin qu'IL accomplisse Sa Parole en vous. IL est DIEU TOUT PUISSANT, SOUVERAIN, CREATEUR et NOTRE PERE qui nous Aime d'un Amour sans mesure parce qu'IL EST JUSTE, IL nous a créées pour LUI. IL a permis que JESUS son Fils unique soit humilié à la Croix pour nous et qu'IL Ressucite le 3ème jour dans la Ģloire de son PERE DIEU, il fallait une victime sans peché, innocente, il n'y avait que JESUS, sans toute cette horreur, ce sacrifice volontaire personne n'aurait eu accès à la Grâce et être sauvé. Par la Foi nous avons le Privilège d'accèder à cette Grâce., prenons conscience que c'est vraiment un Privilège qui nous est accordé et non un du ! Que ABBA vous accorde toutes les bénédictions qu'IL a en réserve pour vous, eh ! Mais n'oubliez pas de les LUi demander par vos prières et supplications.
  • JuniasEmmanuelMbisha

    Amen dans ma vie j'ai toujours rêvé d'entrée en profondeur de la parole de Dieu. Via les difficultés financières je suis un peu bloqué je sais que le Seigneur me fera toujours grâce un jour !
  • D

    Je pense effectivement que l'enseignant du cours de théologie peut faire toute une différence. Je me rappelle d'un prêtre qui nous racontait avoir connu une personne athée qui était prof de théologie. Il connaissait son sujet mais en parlait de manière détachée, aride, complètement immergé dans les hautes sphères de son intellect. J'avoue qu'à titre personnel, la théologie m'a toujours un peu rebutée car elle m'était présentée par des prêtres ou pasteurs comme ce domaine si mystique, réservé seulement aux "serviteurs spéciaux" de Dieu à la suprême intelligence. J'ai eu l'occasion de prendre un cours à la fac et j'avoue avoir été agréablement surprise au point de songer même acquérir un diplôme dans le domaine. Je rejoins aussi le commentaire ci-dessous sur le fait de plutôt lire la Parole, mais j'y apporterai un bémol. Étant donné que la Parole a été retranscrite par des humains dans des contextes culturels, politiques, géographiques, etc, particuliers, je pense que l'on ne peut pas faire fi de la théologie à un moment donné de sa croissance chrétienne pour comprendre et bien interpréter ce qu'on lit. Oui, je sais que l'Esprit saint nous révèle des choses. Mais quand moi, personne du 21e siècle, je lis une lettre de Paul, je pense qu'il est important de savoir qu'à ce moment, j'ai un pharisien Juif qui s'adresse à une communauté juive de culture mâtinée d'hellenisme et qu'afin d'être certain que sa cible comprendra son message, Paul va tenir compte des influences des philosophes grecques sur la façon de voir les choses de sa cible. C'est là qu'intervient la théologie pour moi: elle me permet de dépatouiller des choses mais aussi de me rappeler que dans le contexte du NT (et même de l'AT si la traduction n'est pas tirée de l'hébreu directement), que ce que je lis sur Dieu m'arrrive à travers le prisme d'une culture tierce. Je pense que la théologie a longtemps été mystifiée par les prêtres, pasteurs et tutti quanti, un peu comme une espèce de chasse gardée. Pour moi, plus on s'intéresse à la Parole de Dieu, plus on se retrouve à tutoyer la théologie. Je me retrouve dans cette citation : " Si tu es théologien, tu prieras vraiment et, si tu pries vraiment, tu es théologien ." (Évagre le Pontique)
  • sophianta

    Merci Elisabeth mais pour ma part, la théologie ne m'a pas appris à connaître l'oeuvre de Dieu pour mon salut. Elle prône un discours rationnelle sur Dieu et sur ce qui est divin pour atteindre une chrétienté de tout bord et c'est par l'intellect que l'on peut la comprendre sans pour autant la lettre en pratique. Seule l'étude de la parole de Dieu me permet de connaître Dieu dans sa nature et son caractère ainsi, ce n'est plus l'intellect mais le spirituel qui éclairé mon entendement et me donne du discernement pour accepté la Bible comme vérité absolue.
    • elzab
      Équipier du Top

      En fait les enseignants que j'ai eus ramenaient toujours à la pratique dans notre vie quotidienne. Ce n'était pas seulement théorique ou intellectuel. Ils se mouillaient dans leurs cours en donnant leur témoignage, et ça ça change tout. C'était d'autant plus crédible et passionnant !
  • Afficher tous les 8 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...