Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Qu’a-t-on le droit de faire sur le plan sexuel sans offenser Dieu ?

Qu’a-t-on le droit de faire sur le plan sexuel sans offenser Dieu ? Qu’a-t-on le droit de faire sur le plan sexuel sans offenser Dieu ?

Chaque fois que nous faisons une conférence sur ce sujet, nous prévoyons un temps réservé aux questions de l'assistance. Nous n'avons jamais le temps de répondre à toutes les questions. En fait, l'ensemble de ces interrogations peut se résumer ainsi :

"Qu'a-t-on le droit de faire sur le plan sexuel sans offenser Dieu ? "

Le projet de Dieu concernant la sexualité est assez simple à comprendre.

Pour rappel, selon le plan divin, la sexualité est sécurisée, et réservée dans le cadre du mariage grâce à l’alliance.

Vous devez réaliser que Dieu ne quitte pas la pièce quand vous faites l’amour

Il ne s’écrie pas : “Eh, les amis, attendez, attendez ! Laissez-Moi sortir d’ici avant de commencer !” Bien-sûr que non !

Puisqu’Il vit dans votre coeur, il demeure en vous, y compris lorsque vous ne faites qu’un sexuellement parlant. N’est-ce pas merveilleux ? Et comme le Saint Esprit  habite en vous, vous pouvez compter sur Lui pour vous guider et vous faire savoir ce qui fonctionne pour vous, en tant que couple.

Votre sexualité n’appartient qu’à vous 2 : un mari de sexe masculin et une femme de sexe féminin qui ont décidé de s’unir par les liens sacrés du mariage, devant Dieu et devant les hommes.

Pour vous aider, dessinez dans votre tête, l’image d’un triangle d’or :

1) La première règle est très simple et correspond au premier côté de ce triangle d’or : les seuls protagonistes dans la pièce, lorsque vous passez aux choses intimes, c’est vous deux, mari et femme, et Dieu.

Cela élimine toute possibilité de regarder un film pornographique, car cela reviendrait à inviter d’autres personnes dans votre chambre.

Vous ne pouvez-pas non plus laisser votre imagination vagabonder et revenir sans cesse à des photos, des images, des films, voire à la pensée de quelqu’un d’autre.

Votre corps, votre âme (y compris vos pensées) sont connectés à votre conjoint. Ne laissez aucune autre personne s’immiscer dans votre intimité sexuelle.

Pourquoi ne pas agrémenter un peu les choses ? Excellente idée ! Parlez-en tous les 2. Priez pour cela et demandez à Dieu si c’est quelque chose qu’Il veut que vous exploriez ensemble. La Bible ne mentionne aucune pratique qui serait "prohibée" pour un couple. Aucune ! Il n'y a pas d'interdit, tant que cela reste dans la sécurité de l'alliance entre une épouse et son mari.

Quoi qu’il en soit, si quelque chose semble tentant pour l’un, mais que l’autre n’est pas enthousiaste, alors n’y allez pas. Il vous faut 2 feux vert !!!

Si pour l’un des 2, il y a comme un feu “orange”, ou un feu “rouge”, laissez tomber.

Faire l’amour n’est pas une “monnaie d’échange”, pour obtenir des services ou autre. Notre corps appartient à notre conjoint, et vice-versa.

“En effet, le corps de la femme ne lui appartient plus : il est à son mari. De même, le corps du mari ne lui appartient plus : il est sa femme.” 1 Corinthiens 7.4

2) La deuxième règle correspond au deuxième côté de ce triangle d’or : respectez votre conjoint et écoutez ses désirs.

Cela vous aidera à définir ce qui fonctionne pour vous, en tant que couple.

Attendez le feu vert de consentement des 2 côtés.

Rappelez-vous que votre relation sexuelle vous donne un aperçu de l’unité que vous vivrez au ciel avec Dieu.

3) la troisième règle correspond, au troisième côté de ce triangle : Vous ne pouvez pas blesser votre conjoint, ni physiquement, ni émotionnellement, et ni spirituellement !

En aucun cas, le fait de faire souffrir l’autre ou de forcer l’autre ne peut être envisagé.

Dieu veut que nous jouissions de notre intimité sexuelle jusqu’à la plénitude de ce qu’Il a prévu pour nous.

Adressez-vous à Dieu, si vous avez des questions ou doutes qui vous trottent dans la tête quant aux différents aspects de votre vie sexuelle.

L’amour conduit à se concentrer entièrement sur son conjoint ! Il s’agit de lui procurer plaisir, soulagement et réconfort. L’amour est un acte généreux, non une exigence. Il ne s’agit pas de prendre mais d’offrir.

Quelle différence ! Donner du plaisir et de l’amour à votre conjoint : c’est là le véritable amour.

Lorsque vous vous interrogez sur le oui et le non à propos d’une pratique sexuelle, posez-vous ces 3 questions :

  1. Cela se passe-t-il entre mon mari et moi ?

  2. Sommes-nous tous les deux d’accord pour essayer ?

  3. S’agit-il de me faire plaisir sans infliger de douleur à mon conjoint ?

Rappelez-vous ces 3 règles d’or faciles, et profitez de votre sexualité.

Seul le ciel est votre limite !

Extrait du livre de Rachel Dufour "Hourra pour le Va-Jay-Jay"

Le livre de Rachel Miguel Dufour vient de sortir !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

12 commentaires
  • Carole Il y a 1 mois

    Merci Rachel . C'est vrai que ce sujet n'est quasiment jamais abordé et pourtant c'est Dieu qui a créé l'homme et la femme et la possibilité qu'ils s'aiment et qu'ils ne fassent qu'un. Faire l'amour avec son mari ou sa femme est parfaitement normal puisque Dieu l'a voulu ainsi mais toujours dans le respect mutuel . Le probleme est que l'homme , pêcheur des le commencement , et qui refuse le Seigneur a galvaudé cet acte et evidemment le diable s'est engouffré dans la brèche . C'est pour cela que l'on arrive aujourd'hui dans le monde à de graves derives sexuelles . Et le pire c'est que lorsque l'on entend des personnes qui ont connu ces dérives mais qui sont maintenant sauvées puisqu'elles ont accepté le Seigneur , avouent qu'elles etaient malheureuses et n'avaient au final aucune paix interieur , aucun plaisir . Comme quoi le vrai bonheur ne réside que dans l'obéissance envers Dieu et envers ses préceptes . Gloire à Dieu . Soyez tous benis .
  • Josuesiracide Il y a 1 mois

    La sexualité n'est pas interdite. Elle ne peut s'épanouir qu'à l'intérieur du lieu d'amour de la maison sous le regard de notre Seigneur. Bougies, louanges, chants peuvent être autant de d'éléments extérieurs qui ne peuvent qu'encourager le bien-être et le respect mutuel. L'homme et la femme doivent se respecter et n'accomplir que des gestes et des actes en harmonie avec l'amour que nous portons au tout puissant. Aucune vulgarité, aucun échange mettant l'autre dans une situation inconfortable. Ne prendre son plaisir que dans le plaisir de l'autre pour arriver à une jouissance commune forte dont les élans nous sont fournis par notre Seigneur.
  • fanoufatiha Il y a 1 mois

    il y a a peu pres 3 ou 4 ans, mon mari qui est d`une famille qui pratique l`occultisme, n`agissait pas normalement. J`ai souvent prie car je ne sentais rien de normal et surtout j`avais l`impression que c en`etait pas mon mari, un soir j`ai hurle en le repoussant, mon mari n`a jamais parle de cet incident. Ensuite j`ai parle avec mon seigneur, je lui ai dit <seigneur si reellement parfois ce n`est pas mon mari qui fait l`amour avec moi, seigneur rend le impuissant>, eh bien depuis ce temps, il est rare que ca aboutisse. Dieu est PARTOUT avec nous, il peut tout, alors pas d`inquietude
  • Samy Il y a 1 mois, 1 semaine

    Merci sœur Rachel pour cet encouragement!
  • Afficher tous les 12 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Bethléem Batiment C Tant qu'on est là
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...