Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Un chrétien peut-il fêter Noël ?

Un chrétien peut-il fêter Noël ?

Nous voici à nouveau entrés dans l'hiver. Noël est revenu. Les boutiques sont prises d'assaut, et particulièrement les magasins d'alimentation, puisque pour la majorité de nos concitoyens, Noël rime avec bombance. Les yeux des enfants s'illuminent des reflets des vitrines multicolores étalant leur profusion de jouets tentateurs. De grandes festivités se préparent ; les familles vont se retrouver pour fêter ensemble l'événement. Pour ne pas ternir les réjouissances, on oubliera pour un moment tous les déshérités de la terre, ceux qui sont seuls, sans famille ; ceux à qui le terrorisme aveugle a ravi des êtres chers, et qui ne seront nullement ravis par l'atmosphère enjouée de Noël.

Non pas que je veuille jouer les rabat-joie. Certains puristes, je le sais, ne manqueront pas, une fois encore, de dénoncer cette célébration, avec son sapin, ses bougies, ses cadeaux, comme étant une fête païenne, venue du fond des âges, en l'honneur du solstice d'hiver ! Des polémiques, chaque année renouvelées, occuperont certains esprits chagrins qui n'ont apparemment rien d'autre à faire que de critiquer la joie des autres. On discutera sur l'opportunité de mettre ou non un sapin dans l'église : Évidence pour les uns, scandale pour les autres.

Cela me rappelle certaines décisions prises au début du siècle dernier, par les sérieuses rencontres pastorales d'un mouvement évangélique fort connu. Une année : interdiction du sapin. L'autre année : liberté est laissée à chacun. Le débat est loin d'être clos !

Pour ma part, je ne m'offusque pas de ce qui est dit de Moïse :

"Moïse fut instruit dans toute la sagesse des Égyptiens, et il était puissant en paroles et en œuvres" (Act 7.22)

Bien que je sois convaincu que sa puissance venait de l'Éternel, je pense qu'il devait avoir acquis certaines qualités en Égypte, pour que ce fait soit mentionné dans le discours d'Étienne. Que le baptême de Jean, et plus tard le baptême chrétien soient héritiers de pratiques d'ablutions qui se perdent dans la nuit des temps ne me pose pas davantage de problème ; l'important n'est-il pas la signification qu'on lui donne ? S'achopper à cause de l'origine des choses n'est-il pas une forme de superstition ? Quand le prophète annonce :

"De leurs épées, ils forgeront des pioches, et de leurs lances, ils feront des faucilles. (Es 2.4)

Peu m'importe ce qu'ils ont été, ce qui importe, c'est ce qu'ils seront ! Et la belle affaire si Jésus n'est pas né le 25 décembre ! Le principal n'est-il pas qu'il soit venu, et que pour nous, Noël signifie un merveilleux cadeau de Dieu, plutôt que beuveries et ripailles ?

Arrêtez donc, de grâce, vos vaines discussions sapinatoires et noëliformes, et regardez plutôt l'émerveillement dans les yeux des enfants, et dans ceux des adultes qui savent encore se rappeler leur enfance ! Alors…

Un joyeux Noël à tous  !

Voici Noël, ô douce nuit !
L'étoile est là qui nous conduit.
Allons tous avec les Mages
Porter à Jésus nos hommages
Car l'Enfant nous es né,
Le Fils nous est donné !

22 commentaires
  • GH974

    Cette date du 25 décembre fera toujours débat ; nulle part l'écriture relate cette date , si ce n'est le passage qui mentionne que les bergers sont avec leurs troupeaux / que les mages suivent l'étoile ... dans la nuit de la naissance du Sauveur Jésus ; et " on pense et on dit " que cette date du 25 décembre est éronnée car c'était l'hiver dans cette contrée ! Si ce fut le cas , les bergers ainsi que leurs troupeaux seraient à l'abri mais pas à l'extérieur ! Et l'écriture dit qu'il est préférable de suivre les commandements de Dieu que les traditions des hommes ... Dans ce cas , pourquoi Halloween ne serait pas célébrée comme une fête officielle , au même titre que le 25 décembre ?!.. A mon sens il est préférable de s'abstenir de célébrer quoi que ce soit dans le doute ; pour ma part , n'étant pas convaincu que le Seigneur approuve la célébration du 25 décembre , ce qui est une forme d'idolâtrie sournoise avec ses excès sous toutes formes , je m'abstiens de considérer Noël comme une fête chrétienne ! La foi est dans notre coeur ; l'essentiel c'est d'approcher le Seigneur avec sincérité , en esprit et en vérité ... le plus important à retenir n'est pas de savoir à tout prix la date de sa naissance , car personne ne le sait en réalité comme ainsi il en sera pour son retour ... mais je me poserai plutôt la question de savoir si au retour du Seigneur je serai prêt ; " quand le fils de l'homme viendra , trouvera t-il la foi sur la terre ? " Dieu vous bénisse !!
  • HuguetteVuatelet

    Si je ne fetais pas Noël, je ferai un bien triste chrétien
  • Nadine

    Je voulais dire les différents gouvernements internationaux , à cette époque. Laïques, etc....
  • Nadine

    C est une histoire à deux facettes depuis bien longtemps. Cet embrasement pour les illuminations, cadeaux, sapin décoré etc a pris de son importance également après la 2eme guerre mondiale, afin de redonner un peu de joie et de couleur dans le cœur de chaque être humain, après cet épouvantable carnage de 6 ans. Ceci a été évidemment conçu et exploité les différents groupes ouvertement sur internationaux laïques, sans faire ombrage aux chrétiens qui, par leur foi célébraient la naissance de leur Sauveur. Et en fait les deux pensées ont fusionné dans l harmonie, laissant les uns admiratifs , y compris les enfants, de cette période festive, avec excès souvent dans la nourriture (comme si ils n avaient pas mangé depuis 15 jours!) et manifestation d amour réciproque par le partage des cadeaux. Pour ma part, je reste très sereine, j ai un sapin, C est beau, ça brille, quelques semaines. Mais le principal est dans mon cœur, par la naissance de Jésus et la crèche est là chez moi pour me rappeler ce moment extraordinaire. Cette naissance dans un endroit simple, comme Il le fut toute sa vie. Pas d hôtel 5 étoiles avec paillettes et feu d artifice.
  • DeborahKabi

    Célébrons le Seigneur comme il l'entend et non pas comme les Hommes l'entendent, ne nous conformons pas aux siècles de ce monde._
  • Afficher tous les 22 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Ricardo Apollon Pèlerinage
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...