Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Je suis trop moche !

Je suis trop moche !

Les doigts de pieds de la honte !

La porte de l’église s’ouvre, laissant s’échapper un air d’été léger, ponctué de rires, aussitôt suivi des musiciens qui ont terminé leur répète. La tête de chacun est déjà sur les plages des vacances à venir… Je range nonchalamment mes câbles de guitare tout en plaisantant avec une jeune ado très enjouée. Assis sur le bord de la scène, je balance mes jambes quand, l’air de rien, elle s’écrie :

– Beurk ! Ils sont trop moches tes doigts de pieds !

Inquiet, je les regarde de plus près : elle a trop raison !
Y sont nuls ces doigts de pieds, pas sexy du tout… y sont trop longs, non ?

Questions au responsable

Montpellier.
C’est le matin tôt, les mille choses à faire de cette journée et la famille qui les produiront dorment encore. Je traverse l’appartement sur la pointe des pieds, je ne voudrais surtout réveiller personne d’autre en préparant mon rendez-vous avec Dieu !

– Seigneur, elle m’a fait trop mal au coeur, cette fille, en critiquant mes doigts de pieds !
Qu’est-ce que j’y peux d’être ainsi moi ? !
Mais à quoi as-tu pensé en me créant ! ?

Le mal aimé


Au détour d’une rue, une vitre teintée me renvoie mon reflet. L’observation est furtive mais hyper-concentrée, car elle ne dure que le temps de ma marche. En effet, je ne sais pourquoi, mais il est écrit quelque part dans l’inconscient collectif que s’arrêter pour s’observer soi-même est une infraction sévèrement punie de moquerie et donc de rejet…..

Oh non ! Ce petit vieux de 46 ans, au gros ventre, aux habits dépareillés et à la démarche ridicule, ce… ce bouffon… c’est moi ! ? Je comprends ceux qui n’ont pas su l’aimer durant sa vie…
Arrêt, silence…
Mais ai-je le droit de « le » regarder avec si peu d’amour sous prétexte que c’est moi ?
Jésus l’aime, ce gars ! Il l’aime tellement qu’il a donné sa vie à la croix pour lui.
– Alain, ne pourrais-tu pas l’aimer un peu toi aussi… ?

Tu ne te feras pas d’idoles !


Sur le panneau d’affichage de l’autre côté de la rue, des photos de personnes aux corps parfaits s’étalent aux yeux de tous. Elles, par contre, ont le droit de n’exprimer aucune gêne et de nous fixer du regard avec hauteur. Leur beauté plastique a été retravaillée sur Photoshop.
En réalité, aucune d’elles n’existe vraiment, ce sont juste des idoles faites de mains d’hommes.
Mes yeux se posent ensuite naturellement avec tendresse sur ceux qui attendent le bus juste en dessous : rien à voir !

La beauté selon mon Créateur

Je passe par un parc où l’on croise des coureurs isolés ; probablement soucieux de maigrir dans l’espoir d’être mieux aimés. Et là, je suis émerveillé par la beauté d’un palmier et de cet autre arbre exotique qui ne lui ressemble pas du tout. Ils sont si différents et pourtant magnifiques tous les deux ! Mon Créateur est incontestablement le plus grand artiste qui soit ! … C’est Lui qui m’a fait, il m’a donc forcément réussi !

Et j’ai compris une chose :
me trouver beau, c’est lui offrir une louange,
me trouver moche, c’est le dénigrer (Ne suis-je pas créé à son image ?)

La réconciliation 

Je me suis donc réconcilié avec mes doigts de pieds. En observant (discrètement) ceux des autres, j’ai réalisé que leur forme est étroitement liée au caractère de la personne. Je trouve ça touchant. Je me demande même pourquoi je trouvais les miens moches, (?) car finalement, ils me plaisent bien, ils sont moi.

De plus – bonne nouvelle – tout n’est pas dit d’avance : on change constamment. Je trouve mon visage d’homme mûr plus consistant que celui sur mes photos d’adolescent encore fade. Je le vois aussi sur mon corps depuis que je creuse quotidiennement ma cave : l’Arnold Schwarzenegger d’âge mûr me ressemble de plus en plus ! mais rassurez-vous, j’ai toujours mon petit bidon et mon air pataud.

Finalement, ce qui m’importe de plus en plus c’est que ce que je dégage mette les gens suffisamment à l’aise pour qu’ils restent eux-mêmes…

Voilà ce qui peut te changer radicalement:
c’est de te voir tel(le) que tu es vraiment, c’est à dire,
quelqu’un d’infiniment aimé par ton Dieu, ton Papa.

Découvrez la version longue de cette histoire sur ce lien… http://www.auderset.com/blog/je-suis-trop-moche-version-longue

Pour voir le dessin du mois :
http://www.auderset.com/month-draw/dechargez-vos-soucis

16 commentaires
  • Jeannine

    Moi aussi je me suis plein souvent , ma grandeur même pas cinq pieds je me suis souvent plein mais j`étais en bonne santé je me les fait dire mais aujourd`huit cela na rien arrêté je suis marier eu des enfants, et je suis bien heureuse comme cela oui je suis a la ressemblance de Dieu je le remercie tous les jours Merci mon Dieu.
  • SISSIVER

    Génial je n'ai pas d'autres mots ..moi ce ne sont pas mes pieds et lorsque cette partie du corps me gênera je remercierai le Seigneur de m'avoir fait ainsi Il est riche en bonte notre Roi belle journée
  • FB.elizbt.denis

    Merci Ce sujet me rappelle que nous devons nous regardez avec les yeux de Dieu car il nous a créer a son image. ..Dieu nous aime quoi que notre imge nous renvoie, nos petites rondeurs, nos tâches de rousseur, nos imagesne sont pas des standarts de la mode de ce monde, mais Dieu nous aime, c est la le plus important si nous devons nous ameliorez c est seleument pour lui plaire, mais nous ameliorez dans le sens, d être chaque jour un peu plus a l image de Dieu.Que Dieu vous benisse et (”aimez vous les uns les autres comme Dieu vous a aimé )”
  • Carole

    Merci Alain ! Moi je n'aime pas mon nez et quand j'ai eu 18 ans j'ai voulu me faire opérer, changer ce nez que je ne trouve pas assez joli . Le médecin que j'ai vu m'en a gentiment dissuadé. Je n'aime toujours pas mon nez et pourtant mon mari me dit que je fais une fixation dessus et qu'il se fond très bien avec mon visage . En fait j'ai l'impression qu'on recherche toujours la beauté physique parfaite qui répond à tous les critères humains . Si je faisais refaire mon nez , je ne serais plus moi . Celle que Dieu a voulu avec son nez , celle que Dieu a créé , celle que Dieu aime . Je retiens votre phrase qui dit que ce qui compte c'est ce qu'on dégage afin que les autres se sentent eux même et le plus à l'aise avec nous . Soyez beni .
  • Emmanuel Payet

    Amen! merci, Merci JÉSUS
  • Afficher tous les 16 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...