Membre

  • Type d'utilisateur : Particulier
  • Prénom : Virginie
  • Nom : Schiller
  • Sexe : Femme
  • Description : Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle! Jean 6:68
    Lettre à Jésus

    Il fut un temps où, inconsciemment, je te cherchais. Mais, j’étais trop jeune. Puis les aléas de la vie se sont immiscés dans mon quotidien et j’ai arrêté de te chercher.

    Il fut un temps où c’est toi qui me cherchais. Tu me faisais des signes, tu me faisais comprendre que j’avais de la valeur à tes yeux. Mais, je suis restée indifférente, sûrement encore blessée par les flèches du passé. Alors tu t’es fais discret. De loin, tu veillais sur moi, tu me protégeais sans que je ne le sache. Moi, je continuais ma vie sans toi, essayant de t’oublier, désirant parfois même oublier le jour où nous nous étions rencontrés. Mais en fait, plus je cherchais à t’effacer de mon coeur, plus tu me manquais… Chaque jour qui se levait, je me sentais de plus en plus mal, mais malgré tout ça, je ne voulais plus te voir, même si je savais, au fond de moi, que tu étais la solution, le seul baume capable de panser les blessures de mon cœur.

    A mesure que le temps passait, je goûtais aux soi-disant « plaisirs du monde », mais les bons moments restaient éphémères et, au fond, bien futiles. Je ne trouvais pas, au milieu de ces pseudo-bonheurs, le moyen de ne plus me sentir mal. Peu à peu, même l’envie de vivre s’effaçait. Je me sentais si seule, si incomprise, si paumée! Je ne voyais pas ton ombre derrière moi qui me suivait. Puis, j’ai essayé…
    Essayé de partir, mais ma tête partait avec moi, donc mes problèmes aussi…
    Essayé de planer, mais dure était la descente, et plus ça allait, plus dure était la chute …

    Alors, j’ai voulu mourir… Et là, tu m'as rattrapée !
    Pourtant, quand j’ai réouvert les yeux à l’hôpital, j’étais tellement aveuglée par ma douleur d’être encore en vie que je ne te voyais, là, dans un coin de la chambre... tu pleurais…
    J’ai mis du temps à revenir te parler. J’avais tellement honte de t’avoir laissé. J’étais tellement mal à l’aise envers toi. Je t’avais mal traité et pourtant tu étais là et l’avais toujours été.

    Plusieurs années après, je voudrais te demander pardon pour la peine que je t’ai fais. Je veux te dire que tout est fini et que la vie est belle à tes cotés. Toi et moi, maintenant c’est pour toujours, c’est le début d’une grande histoire d’amour qui durera pour l’éternité.
    Merci de m’avoir attendue.
    Je t’aime, pour toujours et à jamais
    JE T’AIME !
    Loisirs : Chant, musique, balades canines
  • Profession : Sans emploi
  • Premier instrument : Guitare
  • Deuxième instrument : Saxophone
  • Interprète : Choriste
36 Articles
Filtrer

Affiner parmi les 36 résultats

Trier par
Rubrique

Page 1

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...