Un vase d'honneur au service du maître
Par Israël Fontaine  
       
 

« Si l'on délivre l'argent de ses scories l'orfèvre pourra le travailler pour en faire un vase » (Pr 25.4)

« Silver must be purified before it can be used to make something of value. » (Pr 25.4, Contemporary English Version)

1. Le minéral

1.1. La condition première du minéral

Lorsque le prospecteur cherche un métal précieux comme l'argent, il les trouve à l'état brut, au sein d'un amas d'impureté et d'autres minéraux. L'utilité d'un métal dans sa condition première est nul, le potentiel est là mais ce n'est que purifié et transformé que toute sa richesse et son utilité seront appréciés.

Notre condition spirituelle première

La Parole de Dieu, nous démontre clairement, et l'expérience humain le confirme, que nous naissons tous avec un penchant innée vers le mal. À l'état brut, nous sommes des pécheurs, nous sommes vendus aux péchés, égoïste, rebelle à la loi de Dieu, nous sommes esclaves de nos tendances et de nos impulsions.

À l'état brut, notre justice est comme un vêtement souillé devant Dieu. Nous sommes des sarments inutiles, sans fruit, bon seulement à être jeter au feu.

Bien qu'à première vue notre état soit lamentable et qu'il peut paraître parfois même sans espoir, les Écritures Saintes nous annonces une bonne nouvelle : Il y a un quelqu'un qui te convoite, quelqu'un qui te cherche !

2. Le prospecteur

2.1. Le Prospecteur voit ce que d'autres ne voient pas

Le prospecteur voit au delà des impuretés, il sait qu'un potentiel prometteur se cache au sein de cette conglomération d'impureté qui étouffe le potentiel du métal précieux.

La conversion de Paul : Dieu voit le potentiel dans un homme plein de haine et de pensée meurtrière.

« Et Ananias répondit: Seigneur, j'ai ouï parler à plusieurs de cet homme, combien de maux il a faits à tes saints dans Jérusalem; et ici il a pouvoir, de la part des principaux sacrificateurs, de lier tous ceux qui invoquent ton nom. Mais le Seigneur lui dit: Va; car cet homme m'est un vase d'élection pour porter mon nom devant les nations et les rois, et les fils d'Israël; car je lui montrerai combien il doit souffrir pour mon nom. » (Ac 9:10-20, Darby)

Dans ce passage, Dieu voit en Saul de Tarse, un homme qui allait répandre dans le monde entier la Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ. Dieu a su transformer un homme meurtrier et plein de haine en un homme dont la compassion pour ceux qui ne connaissent pas Jésus le poussera à sacrifier sa vie pour eux.

Dieu voit le potentiel en toi car c'est lui qui t'a créé. Il a prévu ta venue dans l'éternité, avant que le monde présent existe :

En lui, bien avant de poser les fondations du monde, il nous avait choisis pour que nous soyons saints et sans reproche devant lui. Puisqu'il nous a aimés, il nous a destiné d'avance à être ses enfants qu'il voulait adopter par Jésus-Christ. Voilà ce que, dans sa bonté, il a voulu pour nous afin que nous célébrions la gloire de sa grâce qu'il nous a accordée en son Fils bien-aimé… (Ép 1.4-6, Semeur)

Ce que nous sommes, nous le devons à Dieu ; car par notre union avec le Christ, Jésus, Dieu nous a créés pour une vie riche d'œuvres bonnes qu'il a préparées à l'avance afin que nous les accomplissions. (Ép 2.10, Semeur)

Dieu nous a créé de telles sortes que nous regorgeons d'un potentiel extraordinaire. Bien que parfois nous puissions avoir une grande difficulté à le percevoir dans notre vie et dans la vie d'autres personnes parfois, notre Père céleste ne se laisse pas berner par ses impuretés qui étouffent notre potentiel. Son regard perçant et sans préjuger lui permet de voir en des pécheurs de famille modeste un des disciples au potentiel incroyable, là où tous sont unanime pour condamner un Zachée escroc, lui au travers son regard plein d'amour et de pardon voit en cet homme un témoignage puissant de la puissance de l'amour et du pardon.

2.2. Le prospecteur cherche dans des conditions difficiles

La tâche d'un prospecteur n'est pas une celle de la facilité, elle est ardue, il doit se frayer son propre sentier, arpenter des montagnes, creuser dans le roc, etc.

Dieu est prêt à tout pour te trouver

Si notre Père céleste s'intéresse au potentiel dans ta vie, c'est qu'il connait déjà comme le prospecteur le moyen pour déloger les impuretés qui souille et rendent sans valeur le potentiel dans notre vie. Laisse moi te dire ce matin que si Dieu t'appelle à le servir là où tu es, c'est qu'il a le moyen de te délivrer complètement du péché qui t'assaille et de mettre en valeur ton potentiel.

3. Les scories (les impuretés)

3.1. Sans purification, les minéraux précieux n'ont que peu de valeur.

Le péché dans notre vie détruit le potentiel spirituel que Dieu veut investir dans notre vie.

Sans une vie purifiée par l'œuvre bénie de l'Esprit, nous serons sans grande valeur pour le service de Dieu.

En effet, nous ne pouvons offrir un service efficace à Dieu sans que cela se fasse par son Esprit et son Esprit ne peut pas résider dans une vie qui se complet dans des activités contraire à sa nature propre.

Un jour, une dame témoignait comment Dieu lui avait permis de conduire régulièrement pour le servir sans avoir de permis... J'aimerais vous dire ce matin que Dieu ne pactise jamais avec nos penchants déloyaux… Il y a un principe dans la Parole de Dieu que l'on appel le principe de l'intégrité et de la loyauté :

Quand vous m'offrez des holocaustes, quand vous m'apportez des offrandes, je ne les agrée pas et je ne peux pas voir ces bêtes engraissées que vous m'offrez en sacrifices de communion. Éloignez donc de moi le bruit de vos cantiques ! Je ne peux plus entendre le bruit que font vos luths. Mais que le droit jaillisse comme une source d'eau que la justice coule comme un torrent puissant ! (Am 5.22-23, Semeur)

On ne fait pas marchez Dieu avec une carotte au bout du bâton. Pourtant certains chrétiens aveugles spirituellement pensent qu'ils peuvent acheter Dieu en lui offrant un petit quelques choses en échange de leur rébellion. Un jour ou l'autre, notre compromis nous rattrape :

Un certain soldat…

On raconte l'histoire d'un certain soldat qui, durant la Guerre Civil aux États-Unis, cherchait un moyen pour « jouer safe », il s'est donc revêtu d'un manteau bleu et de pantalon gris et il s'est rendu ainsi sur le champs de bataille. Il s'est fait fusillé par les deux côtés !!! La Bible nous donne amplement d'exemple d'individu qui ont compromis d'une manière ou d'une autre leur foi et en ont subi de grande perte… Lot qui s'est rendu à Sodome (Gn 13.12-13 ; 19.1-29) ; Samson qui s'est rendu auprès de Delilah (Jg 16.1-2) ; et Salomon qui s'est épris pour les femmes étrangères (1 Rois 11.1-4) ne sont que quelques exemples. Que faisons-nous lorsque nous sommes tentés de compromettre notre foi ou nos valeurs ? Allons-nous demeurer ferme ou allons-nous tenter de revêtir le bleu et le gris à la fois ? « Pour conclure : puisez votre force dans le Seigneur et dans sa grande puissance » (Ép 6.10)

Ne négocier pas avec Satan

Un chasseur de fourrure aperçoit un très gros ours. Se mettant en position de tir, alors qu'il s'apprête à enfoncer la détente prêt à faire feu, l'ourse lui parle avec petite voix tendre et doucereuse : « Ne serait-il pas mieux de discuter plutôt que de faire feu ? Que désires-tu ? Prenons le temps de négocier la situation ! » Le chasseur abaisse son arme et répond à l'ours diplomate : « Je veux ta fourrure pour en faire un manteau ». « C'est très bien », lui répond l'ours, « c'est une question qui est tout à fait négociable. Pour m'a part, je ne cherche qu'à remplir mon estomac alors négocions un compromis ». Le chasseur et l'ours s'assoient donc pour discuter. Après un certain temps l'ours quitte seul. La négociation fut un succès. L'ours a eu son estomac remplis et le chasseur son manteau de fourrure ! Satan te dit : « Prenons un moment pour négocier la question » Mais il y des choses qui ne se négocient pas. Nous ne pouvons en aucun temps compromettre l'Église avec le monde. Christ et son Église mérite une loyauté sans faille.

L'argent ne peut rapporter pleinement au prospecteur que s'il est possible de le purifier de ses scories. De même, sans une vie loyale envers Dieu et sa Parole, nous seront un sarment inutile près à être jeter en dehors de la vigne et être brûlé.

3.2. Les minéraux bien que pleins de valeur sans les scories, n'ont aucune possibilité de se purifier eux-mêmes..

Seul Dieu peut nous purifier et mettre en valeur notre potentiel spirituel.

Pour voir notre potentiel se développer pour l'œuvre de Dieu, nous ne pouvons pas compter sur nous-mêmes, ni sur des individus semblable à nous. Nous devons compter sur le seul qui puisse nous transformer vraiment : l'orfèvre céleste ! Dieu lui même, l'Emanuel celui qui veut être avec nous et en nous.

Dieu veut te délivrer de tes scories, du péché qui t'assaille…

3.3. Lorsque le minéral passe par le feu, les impuretés se révèlent…

Dieu permet que nous passions par le feu afin de révéler les impuretés et nous en délivrer.

3.4. La purification des impuretés rend malléable

Dieu permet que nous passions par le feu afin de nous rendre malléable

Le potentiel mis en lumière par la purification des scories, il devient par la suite une matière utile et malléable entre les mains de l'orfèvre. Lorsque tu acceptes la délivrance de Dieu, tu te rends malléable pour son œuvre. Tu deviendras dès lors un vase utile, c'est à dire un serviteur utile entre les mains du grand Orfèvre Céleste. Dieu pourra t'utiliser pour déverser sa bénédiction autour de toi.

Conclusion

Avoir le potentiel n'est pas suffisant… il y a des conditions à remplir pour voir la richesse être mis en valeur…

Ce que nous sommes est le résultat de nos choix… que choisirons-nous ce matin.

Décidez aujourd'hui qui vous voulez servir et soyez cohérent dans votre choix !!!

Maintenant, craignez l'Éternel, et servez-le avec intégrité et fidélité. Faites disparaître les dieux qu'ont servis vos pères de l'autre côté du fleuve et en Égypte, et servez l'Éternel. Et si vous ne trouvez pas bon de servir l'Éternel, choisissez aujourd'hui qui vous voulez servir, ou les dieux que servaient vos pères au delà du fleuve, ou les dieux des Amoréens dans le pays desquels vous habitez. Moi et ma maison, nous servirons l'Éternel. Le peuple répondit, et dit: Loin de nous la pensée d'abandonner l'Éternel, et de servir d'autres dieux! (Jos 24:14-16)

Il y a une voie qui mène à la vie, une voie qui mène à la mort, une voie qui donnera un sens à ta vie, une voie qui détruira tout sens à ta vie, une voie qui apporte la vie éternelle, une voie qui mène à la perdition éternelle… Quelle voie choisiras-tu aujourd'hui !

Nous sommes responsables de nos choix « Je puis tous par celui… » (Ph 4.13) Le danger de se voir comme une victime … un comportement de victime…

Néanmoins, le solide fondement de Dieu reste debout, avec ces paroles qui lui servent de sceau: Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent; et: Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu'il s'éloigne de l'iniquité. Dans une grande maison, il n'y a pas seulement des vases d'or et d'argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d'honneur, et les autres sont d'un usage vil. Si donc quelqu'un se conserve pur, en s'abstenant de ces choses, il sera un vase d'honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre. (2Ti 2:19-21)

 

Poster un commentaire