Accueil Enseignement
Dieu et l'argent. Le mien ou le sien? (2ème partie)
Par Michel Bauer   11 commentaires  
       
 
Vive le crédit (2ème partie)

Il y a quelques années, un chrétien Congolais était en mesure de conclure une affaire alléchante et colossale : tout un bateau de marchandise à prix réduit payable dans 3 mois. Le taux du crédit en R.D.C. était alors de 60% l'an, alors que l'inflation était de 30% par mois ! Dieu lui a donné la conviction de refuser. Quelque temps après, il y a eu des pillages à Kinshasa, tout a été détruit. Tous ceux qui avaient acheté à crédit étaient ruinés et devaient en plus rembourser leurs dettes… Heureusement, il avait obéi à Dieu ! Il n'y a pas toujours d'assurances, et les assurances ne couvrent pas tous les risques.

Cet exemple pour nous mettre en garde : ne présumons pas du futur. L'emprunt est basé sur le fait que les conditions futures nous permettrons de rembourser la dette. Mais Dieu nous dit : "… Vous ne savez pas ce qui se passera demain. " (Jacques 4 v.13-14) " Ne te vante pas du lendemain, car tu ne sais pas ce qu'un jour peut enfanter. " (Prov.27 v.1)
Demain ne nous appartient pas !

L'apôtre Paul pouvait dire " Si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira. " (1 Tim.6v.8) La plupart du temps, nos emprunts ne concernent pas des substances de base. " La piété avec le contentement est un grand gain. "  " Ne vous livrez pas à l'amour de l'argent ; contentez-vous de ce que vous avez, car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai pas, et je ne t'abandonnerai pas. " (Héb.13v.5) Appuyons-nous sur les promesses de Dieu ! "  Quand un Chrétien emprunte, il doit se demander si cela est la solution que Dieu a pourvu pour répondre a ses besoins et si oui, pourquoi. " 

La carte de crédit est principalement utilisée pour acheter des choses qui perdent leur valeur (à différencier d'un emprunt pour un logement). Elle me fait trop dépenser. Dépenser à l'excès est destructeur de soi et source de conflits familiaux. (L'argent est une des la principales causes de divorce.
" Soyons reconnaissants " et faisons confiance à Dieu !

en partenariat avec : www.famillejetaime.com
 

Poster un commentaire

 
 

Vos commentaires (11)

Trier les commentaires : par date | par vote
Posté le 5 Décembre 2008 à 13h15
ce message est tres réél et pertinent. je voudrais vous poser une question Michel Bauer, comment fait un employé moyen pour acquérir des biens il est sur que son salaire ne lui permettra pas. dans le vie chrétienne, le contentement est une recommandation qui nous est donné pour ne pas pécher surtout en dehors de notre milieu habituel mais vouloir acquérir des biens par exemple une maison, une voiture ou avoir une activité extraprofessionnelle à but lucratif n'est pas mauvais.je préconise que mes freres en christ prennent un seul prêt à la fois en faisant des estimations afin que son remboursement n'excède pas 10 à 15 % de notre revenu total mensuel. par conséquent nous pourront acquérir ds biens petit à petit car cela ne se fait pas en un clin d'oeil. la preuve la dîme fait 10% de notre revenu mensuel et nous arrivons à le rendre à notre Dieu. je ne veux pas catégorique comme les autres commentaires. il faut faire preuve de sagesse et ne pas vouloir acquérir tous les biens en un même moment. bye bye depuis la Côte d'Ivoire
Posté le 6 Août 2008 à 17h07
si on se contente de ce que dieu nous donne on ne s'enfoncera pas dans les dettes.ON SORTIRA la têtes haut car dieu est notre pourvoyeur
Posté le 11 Juillet 2008 à 10h24
J'ai toujours considéré les emprunts comme une manière pour l'homme de dire à  Dieu "eh bien!parce que tu as été incapable de me donner de l'argent pour me procurer de X, je me débrouille autrement" l'or et l'argent appartiennet à  notre père: cessons de nous endetter. soyez bénis
Posté le 26 Juin 2008 à 08h16
Merci pasteur, et que Dieu soit loué.
Posté le 25 Juin 2008 à 02h25
C'est vrai, l'argent ne fait pas le bonheur et on ne peut pas servir 2 maîtres à la fois, servir dieu et mammon. Le Seigneur m'a guérie de cela il y à 3 ans merci Seigneur. La tentation est souvent là  mais je prie et Dieu ne me laisse pas tomber
Posté le 24 Juin 2008 à 16h44
Dieu dans son amour infini pour Ses enfants, nous met en garde contre le non contentement Si nous avons besoin quelque soit le montant, CELUI qui a l'or et l'argent est capable d'ouvrir des portes financières. Soyons sobres SEIGNEUR je te prie de m'éloigner des dettes car TU es ma richesse.
Posté le 24 Juin 2008 à 13h46
Merci Seigneur de m'ouvrir les yeux sur cette connaissance que j'ignorais. Je suis attaché à  cette pratique qui n'a guère amélioré ma situation. SEIGNEUR mon DIEU aide-moi à  sortir de cette formule qui ne glorifie pas ton Nom.
Posté le 24 Juin 2008 à 09h47
C'est vrai, la dette enfonce ! Autant que faire se peut, un chrétien devrait vivre sans dette. La Bible dit de ne rien devoir à personne si ce n'est notre amour. Il est important de faire tout pour vivre le contentement et ne pas être avare. C'est parfois le désir de posséder ce à quoi on ne peut pas accéder en tant normal, la convoitise et les projets sans appui sur Dieu qui poussent à se mettre en difficulté dans des crédits. Il vaudrait mieux être sobre et modéré.
1 personne(s) aime(nt)  
Posté le 22 Juin 2008 à 17h46
Amen! Vous avez tout dit: "Ne présumons pas du futur; demain ne nous appartient pas!". Je voudrais ajouter à  tout ce que vous avez écrit, une parole de l'acteur Will Smith, qui s'aligne un peu, dans la suite de vos propos: "Trop de gens dépensent l'argent qu'ils n'ont pas encore gagné pour acheter des choses dont ils ne veulent pas pour impressionner des personnes qu'ils n'aiment pas."
Posté le 20 Juin 2008 à 16h54
L'argent ne fait pas le bonheur! Rien ne sert d'amasser sur terre, le vrai bonheur se trouve dans le royaume de Dieu. Là est la richesse! Soit loué Seigneur !!!
Posté le 20 Juin 2008 à 09h44
Amen Seigneur, que pour moi l'argent soit un serviteur et non un maître.