Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Une fois sauvé, toujours sauvé ?

Une fois sauvé, toujours sauvé ?

Pour cette question taboue, nous vous proposons 2 points de vues divergeants. Premièrement celui de GotQuestions, et ensuite celui de Jean-Claude Guillaume.

1. Point de vue de GotQuestions

Lorsqu'une personne accepte Christ comme son Sauveur, il commence une relation avec Dieu qui garantit son salut. Jude 24 rend gloire à « celui qui peut vous garder de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irréprochables et dans l'allégresse. » La puissance de Dieu peut empêcher le croyant de tomber. C'est à lui, pas à nous, de nous présenter dans sa glorieuse présence. Notre assurance du salut est la conséquence de la grâce de Dieu qui nous garde, pas de nos efforts pour conserver notre salut.

Notre Seigneur Jésus-Christ a proclamé : « Je leur donne la vie éternelle. Elles ne périront jamais et personne ne pourra les arracher à ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous et personne ne peut les arracher à la main de mon Père. » (Jean 10.28-29b) Si Jésus et le Père nous tiennent tous deux fermement dans leur main, qui pourra nous en ravir ?

Dans Éphésiens 4.30 dit que les croyants sont « marqués d'une empreinte pour le jour de la libération. » Si les croyants n'avaient pas l'assurance du salut, cette empreinte ne pourrait être préservée jusqu'au jour du salut, mais seulement jusqu'au jour du péché, de l'apostasie ou de l'incrédulité. Jean 3.15-16 nous dit que quiconque croit en Jésus-Christ aura « la vie éternelle. » Si une personne avait la promesse de la vie éternelle, mais que celle-ci lui serait ensuite retirée, elle n'aurait jamais été éternelle. Sans l'assurance du salut, les promesses bibliques de vie éternelle seraient erronées.

L'argument le plus convaincant en faveur de l'assurance du salut est Romains 8.38-39 : « En effet, j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l'avenir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. » Notre assurance du salut est basée sur l'amour de Dieu pour ses rachetés. Elle nous est acquise par Christ, promise par le Père et scellée par le Saint-Esprit.

Source Gotquestions.

2. Point de vue de Jean-Claude Guillaume

Il existe une doctrine non biblique prétendant qu'on ne peut pas perdre son salut. C'est la doctrine de "l'éternelle sécurité". Certains textes sembleraient accréditer cette doctrine :

"Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main" (Jean 10.27-28)

"J'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur" (Romains 8.38-39)

alors que d'autres affirment le contraire :

"Si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles. Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins ; de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce ?" (Hébreux 10.26-29)

"En effet, si, après s'être retirés des souillures du monde, par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, ils s'y engagent de nouveau et sont vaincus, leur dernière condition est pire que la première. Car mieux valait pour eux n'avoir pas connu la voie de la justice, que de se détourner, après l'avoir connue, du saint commandement qui leur avait été donné. Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai : Le chien est retourné à ce qu'il avait vomi, et la truie lavée s'est vautrée dans le bourbier" (2 Pierre 2.20-22)

"Si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui ; si nous le renions, lui aussi nous reniera" (2 Timothée 2.12

Ce qu'il faut remarquer dans ces textes, c'est que les premiers affirment que rien d'extérieur à l'enfant de Dieu ne peut lui ravir son salut, tandis que les seconds montrent clairement qu'un mauvais choix intérieur, en reniant le Seigneur, peut le ramener dans un état de perdition. C'était particulièrement le cas de certains Juifs qui avaient accepté le salut en Jésus, et qui, de leur plein gré "péchaient volontairement" en reniant le Messie, et en retournant au judaïsme (Voir le texte cité plus haut : Hébreux 10.26-29).

Si vous avez aimé l'article, partagez le autour de vous

Les thèmes de l'article

Perdition Salut
17 commentaires
  • Oswalde Ballard

    Témoignage d'un prêt d'argent que je viens de recevoir chez madame CARPENTIER Berthe de nationalité Française.Vraiment sont conseiller financier est très humain et très professionnel. Cela me permet de revivre normalement sans angoisse des fins de mois très difficiles, rapidité et un accompagnement de qualité de prêt de 35.000 euros ,seul les frais d'ouverture de mon compte pour le virement que j'ai payer a la réception des fonds ,et dans les 72 heurs mon compte a été créditer , je vous remercie beaucoup Madame pour votre bien pour moi. Vous pouvez sans crainte la contacter . sur son e-mail: carpentierberthe2@gmail.com ou carpentier_berthe_finance@outlook.fr Merci d'avoir lu mon témoignage, soyez bénis au Nom de Jésus Christ, AMEN !!!
  • Gérard Le Ciel Vézina

    (2 Pierre 2.20-22) on peux y voir une exemple avec Juda qui fu un apôtre, D'ananiase et sa femme Séphira qui étais des disciple, Rappeler -vous mes enfants les 4 terre poser vous la question dans la quelle ête vous tomber
  • positif16

    Effectivement cette question est sujette à controverse et fait couler beaucoup d'encre dans le milieu chrétiens. Pour ma part, je me demande une chose: SI L'ON EST TOUJOURS SAUVÉ, À QUOI SERT-IL DE SE SANCTIFIER? (SANS LA SANCTIFICATION NUL NE VERRA LE PÈRE) RESTONS BENIS
  • Joel Henri

    la question que je me pose est: peut on dire qu'on croit en Jesus et ne pas vivre comme il l'a recommandé? Il peut nous arrivé de chuter mais la chute pour celui qui a donné sa vie à Jesus doit etre une exception pour laquelle il doit flechir genoux et demandé pardon. Quand Jesus parle de "sauvés", il parle de ceux qui l'ont accepté en vérité et donc qui s'efforce de vivre loin du péché. Les autres ne sont que les hypocrites à qui il dira je ne vous ai point connus.
  • Jackie

    Je pense personnellement que chaque jour je dois appliquer les principes de la foi par mes pensées, mes sentiments et mes actes en faisant des choix qui seront inspirés de cet idéal que je désire atteindre "faire Un avec Christ".. Cela me demande d'abandonner tout ce qui diviserait mon esprit. Et ça ce n'est pas Dieu ou Jesus Christ qui peut agir a ma place. Je dois travailler a me mériter cette vie éternel. Et toujours "Être"uni au Père Dieu, Christ, dans mon ♡ ce qui vas orienter mes actions, il faut un effort quand même pour dire NON à ce qui me ferait quitter ce chemin ! Mais c'est un choix que nous devons faire chaque jour.
  • Afficher tous les 17 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Explosive Louange A mon Dieu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...