Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Obéir à l'appel de la prière

Obéir à l'appel de la prière
En tant que pasteur, je ne peux m’empêcher de faire toutes sortes de comparaisons au sujet de la croissance et du développement de la vie du chrétien. Imaginez un peu comment leurs racines ont du s’étendre au fil des années pour trouver de la bonne nourriture permettant à l’arbre d’atteindre une telle croissance ! Cela me rappelle les paroles du psalmiste :
 
« Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s’arrête pas sur le chemin des pécheurs, et qui ne s’assied pas sur le banc des moqueurs, mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel, et qui médite sa loi jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d’un cours d’eau, qui donne son fruit en son temps, et dont le feuillage ne se flétrit pas : tout ce qu’il fait réussit » (Psaume 1 : 1-3).
 
Les chrétiens peuvent croître comme ces séquoias, s’élevant au-dessus des difficultés jusqu’à ce que les problèmes ne soient plus des problèmes, Dieu étant plus grand que chacun d’eux et pleinement capable face à tous nos besoins.
 
La première condition est d’être planté près d’un courant d’eau. C’est là que les racines peuvent le plonger profondément dans le fleuve de la vie et porter du fruit quand vient la saison, étant ainsi assurées de ne pas faner à l’heure de l’épreuve, et trouvant son plaisir dans la présence de Dieu. Mais pour que les croyants fassent du Seigneur leurs délices et marchent chaque jour dans sa plénitude, il leur faut un pasteur qui les conduise vers les eaux et vive avec eux près du fleuve de la vie. Cela signifie que le pasteur doit avoir sa propre vie de prière personnelle. Trouver ses délices en Dieu, c’est tout d’abord apprendre à le connaître dans la prière. Et le connaître dans la prière nécessite du temps précis et prolongé dans la communion du Saint-Esprit.
 
J’ai entendu des conducteurs spirituels dire qu’ils n’ont pas le temps de prendre une heure par jour seuls avec Dieu. Ils prient en conduisant leur voiture en courant d’un rendez-vous à un autre ou pendant qu’ils préparent leur prédication. Mais chaque pasteur a besoin de temps, seul et en dehors de son travail, pour se tenir tranquille devant Dieu et se laisser toucher par son Esprit chaque jour au plus profond de son être.
 
Dès le début de mon expérience chrétienne, j’ai ressenti que j’avais besoin de lire la Parole de Dieu et de prier chaque jour. Cela ne m’était pas difficile de prier une heure ou plus avant de commencer ma journée parce que le Saint-Esprit m’attirait à l’écart dans la prière. Depuis lors, j’ai appris l’importance de discerner quand le Saint-Esprit m’appelle à prier et à obéir à cet appel, car lui seul connaît tous les événements de la journée. Au fil des ans, sa présence et devenue constante et j’ai appris à lui parler chaque jour. Mes racines se sont approfondies dans sa Parole, et cette nourriture a enrichi ma prédication. La prédication a enrichi les croyants, ce qui les a incités à prendre plus de temps dans la prière.
 
Le Saint-Esprit appelle aujourd’hui encore les pasteurs à prendre du temps à l’écart pour prier et être rafraîchis. Écoutez et obéissez ! Nous pouvons être tellement occupés à faire tant de choses que nous n’aurons pas même une heure à lui consacrer tant notre programme est rempli. Mais nous trouverons toujours le temps, et ferons le nécessaire pour libérer du temps pour les choses que nous considérons comme vraiment importantes.
 
La prière est une discipline primordiale dans la vie du pasteur. Notre vie de prière en dit long sur ce que nous sommes réellement. Vous ne pouvez aider quelqu’un si vous ne recevez pas une parole précise empreinte de sagesse face à ses besoins. Les gens ne peuvent être conduits à une vie plus profonde avec Dieu si le pasteur ne la vit pas lui-même. Cinq minutes dans la prière ne produiront pas cette présence débordante de Dieu pour un ministère quotidien ni pour
une vie plus profonde, surtout dans ce monde plein de besoins, de décisions et de tempêtes.
 
La deuxième condition est que le pasteur conduise l’église dans la dépendance de la prière. Je ne parle pas là de prier deux à trois minutes pendant le culte, mais d’amener les membres de l’église à une vie de prière fervente. Quand nous recherchons Dieu en toute sincérité, le Seigneur se manifestera. Quand nous nous rassemblons pour adorer Dieu, la présence de Dieu est une nécessité vitale. Quand sa présence se manifeste parmi nous, elle nous libère de nos tensions et de nos fardeaux. Il y a alors une grande joie dans nos coeurs. S’il n’y a pas de joie, pourquoi les gens viendraient-ils à l’église ? Mais quand nous prions, l’Esprit de Dieu vient, et la joie vient par le Saint- Esprit. Quand les gens goûtent la présence de Dieu, ils sont libérés et remplis de joie ; c’est alors que votre église attirera les pécheurs, les blessés et tous ceux qui ont de grands besoins. La prière fervente permettra de chasser le diable et de briser ses liens. De nombreux rétrogrades reviendront alors à l’église, mais seulement après que leur vie ait été brisée et meurtrie. Ils cherchent alors une église qui les accueillera et priera en vue de leur délivrance pour briser les liens du passé sur leur vie. Si les bons programmes attirent beaucoup de gens, seule l’église qui prie les aidera à revenir à Dieu. Telle sera l’église dont vous et moi sommes les pasteurs si notre propre vie de prière est remplie de la puissance de Dieu.
 
Nos églises doivent être des lieux où les malades peuvent être guéris, où les vies brisées peuvent être transformées, et où les gens peuvent trouver des solutions divines à leurs problèmes. Pensez à ces puissants séquoias qui montent vers le ciel. Demandez à Dieu de vous donner une vie de prière renouvelée par la puissance du Saint-Esprit qui fera une différence dans le ministère qu’il vous a confié. Prenez courage. Cela peut se passer dans votre ville. Il le fera si vous le recherchez jusqu’à ce qu’il vous ait touché tout à nouveau. Le choix vous appartient.
 
17 commentaires
  • ThierryVoltat

    Toutes l'équipes de radio fm espoir vous invité à écouter et à participer à une emission speciale ce mercredi 10 janvier à 16h30. 21h30(paris). Le theme est " Le role de la femme dans l'eglise et dans la société" Vous etes vivement sollicité de par votre expérience et votre engagement dans le Seigneur et vos témoignages sont attendu avec impatience . Pour nous écouter: www.fmespoir.fr Pour participer: 0596 52 64 17 SMS: 0696 93 86 69 skype: thierryv2 renseignement: 0696 93 86 69 Radio fm espoir compte sur vous !
  • Luc

    messagepourtoi.com
  • FB.nj.servier

    Jésus nous demande de priér sans cesse,pour contrecarer les plans de l ennemi qui s acharne tout les jours aprés nous ,alors suivons ses pas, si nous voulons vaincre!
  • amcm

    La prière est essentielle pour une intimité avec Dieu et garder la connexion avec le Saint Esprit
  • fanou

    frère, que dieu te bénisse d'avoir à coeur ton pays, MAIS seul dieu peut toute chose, la croix de jésus christ arrête TOUS les canons, elle arrête n'importe quel assassin. Prions que dieu seul prenne en main ( à cause de nos prières et de notre confiance en sa toute puissance) ce pays dévasté par les oeuvres de satan, c'est à cause de nos coeurs mauvais que satan agit pays,seigneur je te prie afin que tu lèves des coeurs purs pour toi, glorifie toi à la face du monde par l'amour de jésus christ AMEN, courage mon frère
  • Afficher tous les 17 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Covenant Worship Kingdom
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...