Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Ne te supprime pas, Dieu veut te donner une autre vie

Message texte Du TopChrétien. Par Geneviève Auger. Samedi 22 Novembre 2014. Ne te supprime pas, Dieu veut te donner une autre vie.
Ne te supprime pas, Dieu veut te donner une autre vie

Ne t’est-il jamais arrivé d’avoir eu des pensées de suicide face à un problème, une difficulté, une rupture, un divorce, une perte de travail, un grand vide dans ton cœur ?

Ne t’est-il jamais arrivé de faire des tentatives de suicide suite à un climat familial, une situation familiale, une maladie incurable qui fait souffrir ?

N’as-tu pas tout préparé la manière, le lieu, l’heure, la mise en place de ton suicide et même tu as écrit une lettre pour expliquer ton geste ? Tes essais ont été des échecs ! Tout a raté car un grain de sable est intervenu dans le rouage de ton projet de mort. Une visite inattendue ou un appel téléphonique incessant, insistant, a priori, est venu interrompre et a mis fin à ton action de passer à l’acte. Par contre, d’autres ne se sont pas ratés et malheureusement, ils ne sont plus là !

En général, les personnes qui parlent et partagent leurs pensées suicidaires ne passent pas toujours à l’action. Restons attentifs et à leur écoute par la mise en place d’un dialogue de confiance pour les soutenir et les encourager.

Plus particulièrement, soyons attentifs et vigilants à ceux qui ne disent pas et qui font. Soyons de ceux qui détectent et discernent leur mal profond pour les aider et les comprendre.

Que signifie le suicide ?

C’est un des maux de la société qui touche toutes les classes de la société. Ce n’est pas un mal nouveau, il a toujours existé et il s’est « modernisé » et « amplifié » par ses techniques nouvelles, voir par certains effets de modes, de méthodes.

Le suicide ou « en finir avec la vie » ne se décide pas du jour au lendemain. Cela ne se décrète pas à l’instantané. Non, c’est un long processus, un cheminement de vie qui prend petit à petit, forme et ampleur, s’enracinant dans tout l’être et les pensées et qui est parfois décelable par certains signes.

Les statistiques prouvent et parlent de ce mal-être de plus en plus profond chez l’être humain. Ces statistiques révèlent beaucoup de tentatives et de suicides parmi les enfants, les jeunes, les ados et même chez les séniors en France et dans le monde entier.
En France, le taux de mortalité par suicide augmente avec l’âge. Pour 100 000 habitants, l’incidence du suicide est de 6,4 chez les 15-24 ans/12,2 chez les 25-34 ans/20.9 chez les 35-44 ans/26.4 chez les 45-54 ans/22.3 chez les 55-64 ans/20.6 chez les 65-74 ans/29,6 pour les 75-84 ans/40,3 pour les 85-94 ans.

Dans le monde, au cours de l’année 2000, selon l’OMS, un million de personnes se sont suicidées. Ce qui représente un suicide toutes les 40 secondes. Le taux de suicide a augmenté de 60% au cours des 45 dernières années.

Qu’est-ce qui peut conduire au suicide ? Quels en sont ses facteurs ? Que dire encore de ces formes de suicide, de ces pseudo-suicides ou suicide déguisé ?

Les causes en sont nombreuses, même profondes. En voici quelques unes :

 - au travail (surcroît de travail, rentabilité, agressivité, forte pression et oppression, violence d’un supérieur etc.…) dans toutes couches de la Société, dans les petites comme dans les grandes entreprises, aussi bien le secteur privé que le secteur public. (Exemples : Télécom, Police, Fonctionnaire, etc.…)

 - dans les prisons

 - dans certains quartiers, drames dans les cités

 - choix délibéré de relever et d’accomplir un défi lancé (facebook)

 - choix d’être le maitre et de décider du jour de sa mort (euthanasie) (non respect envers Dieu l’auteur de la vie) (nous n’avons pas le droit d’attenter à nos jours)

 - prise de fortes doses d’alcool, de drogue lors de soirées …(inconscience de nos actes et le drame arrive : chute … défenestration, pendaison, certains jeux)

 - (forte pression... crise d’angoisse, de stress, solitude, dépression, persécution, violence, deuil, séparation, maladie, etc.….).

Je ne veux donner ni raison, ni tort, ni juger, ni condamner, ni justifier ce geste désespéré mais comprendre certains paramètres. Certains facteurs et secteurs sont plus propices que d’autres, si je peux m’exprimer ainsi.

Dieu a le remède et la solution à ton mal être. Jésus est mort à ta place et Il peut guérir ton cœur brisé, t’offrir ce nouveau départ et cette vie nouvelle en Lui. Aujourd’hui, cette parole peut s’accomplir dans ta vie si tu le veux.
Soit restauré, re-bâti, reconstruit dans tout ton être.



Qui peut supporter et vivre de fortes tensions, de fortes crises d’angoisse, de stress, de chagrin, de souffrances ?

Qui peut supporter cette solitude pesante, cette maladie que j’endure depuis tant d’années ?
J’en ai assez ! Mieux vaut mourir, au moins, je ne souffrirais plus ! Je ne serais plus une charge pour les autres ! Je ne ferais plus souffrir les autres ! etc.…

Qui n’a pas entendu ces paroles, ces mots, ces cris, ces Sos ?

Chaque personne est différente, unique, dans sa perception, sa fragilité et sa sensibilité. Sa force d’endurance, de résistance et de projection vers l’avenir dépendent de la vision et des objectifs fixés à atteindre. Un manque de vision, de projet peut conduire sur une pente dangereuse, un point de rupture.
(Manque de vision, le peuple meurt).

Quand les pulsions de la mort sont de plus en plus fortes, se font de plus en pressantes ! Quand plus rien ne nous retient ! Quand c’est le néant ! Quand tout semble noir ! Quand tout semble perdu ! …. Alors le pas est franchi et l’acte posé ! … Comment survivre à une telle détresse ?

Dieu est la réponse. La Bible, Parole de Dieu, donnée à tous et pour tous. Jésus est le pain de vie venu du ciel. (Jean 6/34-48).

Au cours de ma formation pour être visiteuse-malade dans le milieu hospitalier (hôpital-maison de retraite) une collègue disait : « si je devais avoir la maladie d’Alzheimer, je préférerais me jeter par la fenêtre ! »

Je faisais cette réponse : « il faut être courageux pour faire cela ! »

Je ne savais pas ce que je disais ! Devant une telle souffrance morale, physique, psychologique, devant une telle diminution de ses facultés intellectuelles, face à une dégradation physique et mentale, le cap est vite franchi et plus rien ne nous arrête ! Est-ce la bonne solution ? Pour eux, oui, c’est leur solution !

Pour moi, c’est une autre solution ! Car Dieu nous a crée. C’est Lui qui a mis son souffle de vie en nous pour un temps fixé (Psaume 139) et qui le retire quand c’est son temps !

Notre vie ne nous appartient plus. Etranger et voyageur sur cette terre, notre voyage va bientôt se terminer. Notre destinée, notre maison ne se trouve pas à ici-bas ! Jésus te prépare t’Il une place dans son ciel ? Régneras-tu avec Lui pour l’éternité ? Lui as-tu donné toute ta vie ? Est-Il devenu ton Sauveur personnel ? Es-tu réconcilié avec Dieu par Lui ? T’es-tu connecté pour réserver ta place ? Je t’invite à placer toute ta confiance en Lui.

Accepte la Vraie Vie que Dieu t’offre et te propose. C’est Son Véritable Cadeau pour Toi.




Dans ma jeunesse, j’ai fait une tentative de suicide due à une rupture sentimentale. Même en tant que chrétienne engagée, née de nouveau, face à une persécution intense dans mon travail, face à une situation personnelle extrême, cette pensée du suicide est venue effleurer mon esprit et mes pensées un court instant.
En moi, j’ai eu cette profonde conviction que cet acte n’était pas agréable à Dieu. En mon for intérieur, une sonnette d’alarme a été vite déclenchée, le signal d’un feu rouge allumé et sans cesse actionné. Stop, attention ! Très vite ces pensées ont été balayées, disparaissant comme elles étaient venues comme un éclair qui est et n’est plus !

Cela peut arriver à chacun de nous. Dans la Parole de Dieu, le témoignage d’hommes et de femmes nous sont rapportés pour partager leur vécu. Suite à une forte dépression, à une épreuve trop difficile, certains hommes comme Job, Elie, Jonas, (voir certaines femmes) ont demandé la mort à Dieu. Ils ont réclamé ce droit de mourir à Dieu.

C’est un tout petit épisode dans leur vie mais combien porteur d’espoir, de guérison, de restauration !

Combien la fidélité de Dieu est grande ! Quels témoignages de vie et de bénédictions. Comment Dieu a opéré et manifesté Sa Gloire en eux ! Il en est de même pour chacun de nous, aujourd’hui. Il n’a pas changé, Il est le même hier, aujourd’hui et demain. Ce qu’Il a fait hier, Il le fait encore aujourd’hui et Il le fera encore demain. (Hébreux 13/8)

Leurs expériences sont relatées pour nous servir d’exemples, de modèles à suivre. Elles apportent encouragements et fortifient notre foi. Rien n’est perdu pour Dieu ! Il transforme une situation en bénédiction et bienfait pour la Gloire de Son Nom !

A ma question : « Quelqu’un qui se suicide, où va-t-il ? »

La réponse de cet homme de Dieu me dit « Nous ne savons pas ! Car au dernier moment, cette personne peut avoir un déclic, un appel au secours, un cri de pardon vers Dieu. C’est un mystère. Nous ne savons pas ce qui se passe aux dernières secondes de la vie. Nous avons un exemple des derniers instants du brigand sur la croix.
Certes, me direz-vous, ce n’est pas le même cas de figure mais ce brigand a été sauvé à la dernière seconde de sa vie. Jésus lui a dit « Tu seras avec moi dans le paradis » (Luc 23/43)


Que faire face à ces pensées suicidaires ?

Jésus est venu guérir les cœurs brisés, blessés. C’est Lui qui t’a donné la vie pour que tu sois heureux. Il a de belles choses à te donner, à te communiquer, à partager avec toi.
Dieu t’a crée et t’a donné la vie pour vivre et non pour le suicide mais pour être Sa Vie en Toi. Tu es cette source de vie autour de toi pour servir à la Gloire de Dieu. C’est Dieu qui donne et qui reprend, c’est Lui le Maître de la vie.

Crier à Dieu de toutes ses forces, Lui parler, Lui exprimer toutes ses souffrances, en quelque sorte, vider son sac, est cette démarche que Dieu attend de toi.
Quand un malheureux crie, l’Eternel l’entend et le délivre de toutes ses détresses.

Considères-tu que ta vie n’a aucun sens ?

Le nom de Jésus est le plus beau des noms à associer face à ta situation, à ton épreuve. Jésus a donné sa vie pour toi, pour te sauver. Il est mort pour toi afin que tu ne te donnes pas la mort.
Jésus, c’est l’Espoir, l’Espérance pour ta vie. Ecris avec Lui ce nouvel épisode de ta vie aux couleurs de l’espoir !

Aucune situation sans solution. Toutes ont une réponse et cette réponse est Jésus.
Tout n’est pas fini pour toi, au contraire, tout commence ou recommence pour toi, aujourd’hui ! Jésus t’aime.

La Parole de Dieu apporte une réponse au découragement, au désespoir le plus profond, le plus intense. Le monde est malade et il a besoin de Celui qui apporte et donne la vie gratuitement, en abondance et sans limite !
“Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos” (Matthieu 11/28-31)

Pour toi qui a de telles pensées ou de telles pulsions fortes, je voudrais te redonner espoir. Dieu a un plan merveilleux pour toi. Viens le découvrir !
Ne te supprime pas, Dieu veut te donner une autre vie si tu le veux et c'est Jésus qui est mort à ta place !
 

Si vous avez aimé l'article, partagez le autour de vous

Les thèmes de l'article

Dépression Sénior Suicide
54 commentaires
  • mercy4all

    La derniere fois que j'ai fait une tentative de suicide, je suis restee 5 jours dans le coma. Si je me souviens bien, mon amie avait un pressentiment et en appelant chez moi, il parait que j'aurais repondu au telephone mais que les sons qui sortaient de ma bouche etaient etranges ce qui fait que mon amie a appele - je crois que ce sont les sapeurs pompiers qui sont venus chez moi. Je n'ai rien vu, rien entendu. Alors ensuite, j'ai appris que pendant le lavage d'estomac, l'interne a gaffe, et que depuis j'avais un point dans le dos qui se reveillait chaque fois que j'etais exposee a un courant d'air. Je ne connaissais pas Dieu, plus tard, malgre toutes les tragedies qui se sont succedees, j'ai pense a mourir, mais croyez-moi je n'ai plus essaye de m'enlever la vie. Lorsque je pense aux martyrs chretiens a qui on a coupe la gorge, les pauvres n'avaient pas une grimace de douleur ni un cri n'est sorti de leur gorge, celame donne envie de vivre pour Christ jusqu'a mon dernier souffle.
  • mercy4all

    J'ai assiste a un service religieux d'une personne qui a commis le suicide. Un tres jeune pere de famille. Ses enfants dormaient en haut il se trouvait en bas lorsque sa femme avait appele pour l'irriter, j'imagine. Il a repondu a sa femme: Je vais te montrer comment je vais arranger cela: elle a entendu la detonation et elle a appele les paramedics. Il est mort sur le coup. Les deux petits garcons ne se sont pas reveilles. Quelle tristesse! J'ai vu son corps et j'ai meme vu ou il a place la balle, evidemment c'etait bien masque "concealment". Dans l'eglise, il y avait d'un cote le groupe de parents du decede et de l'autre le groupe familial de la femme de ce decede, et personne ne s'approchait de cette jeune femme qui avait perdu son mari. Je ne condamne pas ceux qui se suicident, mai je ne le recommande pas non plus. Lorsque je vois une personne qui a l'air deprimee, je n'ai pas honte de m'approcher et de lui demander si elle est OK, ce que je peux faire pour elle. Pour quelle raison les gens jugent mal ceux qui se tuent, je pense que cela ne vient pas de l'Esprit Saint? On ne peut pas aimer les gens de leur vivant et ne plus les aimer lorsqu'ils se tuent, cela me semble impossible.
  • mercy4all

    J'ai assiste a un service religieux d'une personne qui a commis le suicide. Un tres jeune pere de famille. Ses enfants dormaient en haut il se trouvait en bas lorsque sa femme avait appele pour l'irriter, j'imagine. Il a repondu a sa femme: Je vais te montrer comment je vais arranger cela: elle a entendu la detonation et elle a appele les paramedics. Il est mort sur le coup. Les deux petits garcons ne se sont pas reveilles. Quelle tristesse! J'ai vu son corps et j'ai meme vu ou il a place la balle, evidemment c'etait bien masque "concealment". Dans l'eglise, il y avait d'un cote le groupe de parents du decede et de l'autre le groupe familial de la femme de ce decede, et personne ne s'approchait de cette jeune femme qui avait perdu son mari. Je ne condamne pas ceux qui se suicident, mai je ne le recommande pas non plus. Lorsque je vois une personne qui a l'air deprimee, je n'ai pas honte de m'approcher et de lui demander si elle est OK, ce que je peux faire pour elle. Pour quelle raison les gens jugent mal ceux qui se tuent, je pense que cela ne vient pas de l'Esprit Saint? On ne peut pas aimer les gens de leur vivant et ne plus les aimer lorsqu'ils se tuent, cela me semble impossible.
  • mercy4all

    J'ai vu un homme avec le visage completement deforme et la bouche toute tordue, bien qu'il pouvait parler normalement. Il m'a dit qu'il s'etait tire une balle dans la tete pour se suicider et que cela n'avait pas marche. Les plans de l'homme ne viennent pas toujours a terme. La deformation de son visage etait la consequence de son acte.
  • Maurille Tendeng

    Mon frère, ma sœur toi qui est submergé par de telles pensées, reçois ta délivrance au nom de Jésus qui a prit à lui toutes nos souffrances et de par ses meurtrissures nous sommes guérit.Certes tu as longtemps attendu, mais continue de croire. Dieu est proche de ceux qui ont le cœur brisé Amen!
  • Afficher tous les 54 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...