Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Etre Maman ou servir Dieu, faut-il vraiment choisir !!!

Etre Maman ou servir Dieu, faut-il vraiment choisir !!! Etre Maman ou servir Dieu, faut-il vraiment choisir !!!

La famille est la cellule de base de toute société, qu’on l’accepte ou pas, qu’on le reconnaisse ou pas.

Le rôle des parents dans nos églises est tellement crucial pour l’avenir des nos enfants et pour l’avenir de l’église en général. Nos enfants ne sont pas l’Eglise de demain mais bien déjà celle d’aujourd’hui et la compréhension qu’ils ont de Dieu s’acquiert de façon inconsciente par l’exemple de leurs parents.

Un de nos fils,  dans le cadre de ses études suivait une classe sur les Théories de l’Éducation. Pendant son cours, il nous racontait avec enthousiasme les théories qu’il était en train d’acquérir pour le temps de sa vie où il élèvera ses enfants. Nous avions un petit sourire au coin des lèvres...

“C’est un super bon début!” lui a t-on répondu, “Il faut avoir des théories et commencer à réfléchir et prier pour l’éducation de tes enfants.”

Lui aussi nous a souri,, reconnaissant que pour le moment, il avait surtout des théories et puis... il verrait, quand il aurait des enfants !

Mais la réalité est que “être parents” est le seul métier qui vient sans diplôme à acquérir, sans études à valider, sans réelle formation.

Heureusement que la Bible met à notre disposition tout ce dont nous avons besoin. Encore faut-il le réaliser et rechercher le conseil de Dieu pour l’éducation de nos enfants.

Je me revois il y a presque 23 ans maintenant, avec notre premier fils, né prématuré, gros comme une crevette, avec la peau qui pendait sur ses os, passant les premières heures , seule avec lui. Eric était reparti au travail. Un poids énorme de responsabilité était tombé sur mes épaules et une boule de stress au ventre m’oppressait!
 

“Maintenant, sa vie dépend de moi... jusqu’à ce qu’il devienne un homme, il nous a été confié par notre Dieu !” Quelle réalité !

Eric et moi étions très jeunes (25 et 19 ans) quand nous avons eu notre premier enfant. Notre seule solution était donc de crier à Dieu pour lui demander sa sagesse et son conseil, jour après jour. Nous avions des théories et puis, ensuite, nous avons eu des enfants...

À chaque fois que nous rencontrions une situation pour laquelle nous n’avions aucune réponse, parfois même aucune idée pour une quelconque solution, nous ouvrions la Parole de Dieu en lui demandant de nous inspirer pour savoir quoi faire. Et Il a toujours été fidèle. Il nous a toujours répondu !

Un des moments les plus déterminants pour moi, en tant que maman, est quand nos garçons étaient tous petits. Nous avons eu 5 fils entre juillet 1992 et janvier 1999, donc en 6 ans et demi ! J’ai ainsi passé des années avec des bébés autour de moi et un nouveau dans le ventre... C’était notre choix et nous en avons toujours été très heureux et très reconnaissants, mais je dois vous avouer que certains jours étaient très difficiles !
Nous implantions une église, Eric travaillait en plus auprès de toxicomanes pendant la journée et moi, j’étais seule à la maison avec les enfants. Nous avons ensuite pris une église à plein temps et les activités ne manquaient pas pour mon rôle d’épouse, de mère et de femme de pasteur, le tout en même temps.

J’ai pleuré plus qu’à mon tour et “râlé” auprès de Dieu...

Qu’était-il advenu de mon appel pour la mission, de mes rêves et ambitions de servir Dieu ?”

Alors que je débattais un jour avec Dieu à ce sujet, Il me répondit avec les questions suivantes : “Si tu devais remplir ce rôle de “mère” pour un employeur, comment le ferais tu ?”
“Au mieux de ce que je peux faire, bien sûr !” lui répondis-je. “Et bien, fais-le pour moi !” me demanda t-il.

Je sais, c’est très simple, mais je n’avais pas complètement réalisé cela avant !

Oui, nous accomplissons notre rôle de mère au milieu de la folie de nos vies, avec les responsabilités familiales, le boulot à l’extérieur, notre rôle dans l’église et le reste, mais nous le faisons pour Dieu ! Il voit chaque larme, chaque minute passée dans l’ombre à prendre soin de “ses” petits qu’Il nous a confiés.

Mère est un métier à plein temps. Il est notre Patron et lorsque c’est facile comme lorsque c’est difficile, nous le faisons pour Lui !

À partir de ce moment-là, mon attitude de coeur a changé, les challenges étaient toujours là, mais j’avais intégré la grande cause pour laquelle je servais mon Dieu.
Je ne regrette pas une seconde, pas une nuit blanche, pas une larme versée. Chacune a été précieuse aux yeux de mon Dieu et Il les a recueillies dans ses mains.

Nos garçons sont maintenant des jeunes hommes dont nous sommes très fiers !

Ça valait le coup de vivre cette aventure de leur éducation avec Dieu comme “patron, professeur, conseillé, ami... “

Mamans, ne vous découragez pas, Dieu est avec vous, Il pallie à vos manquements, comme Il l’a fait pour moi et prendra soin de vos “petits” pour qu’ils soient à Lui, aujourd’hui et demain.

Le livre de Rachel Miguel Dufour vient de sortir !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

26 commentaires
  • CatherineB94

    Ayant eu 5 enfants en 7 ans (mais j'ai perdu une petite fille, à la naissance), et ayant un mari très pris par son travail à mi-temps à l'étranger (quand les 3 puis 4 étaient tout petits), j'ai vécu cette expérience de maman au foyer, heureuse, comblée certes mais aussi fatiguée, seule (pas de parents à proxiimté, pas de garderie, juste 2 amies qui m'en gardaient 1 ou 2 de temps en temps). Bref, un temps sans répit. J'étais très minutieuse pour les leur éveil, leur rythme, les repas, leurs tenues (je faisais sans cesse des ourlets !), la maiso rangée etc. (histoire de milieu et d'époque), j'étais donc parfois débordée, J'ai aussi ressenti douloureusement le manque de reconnaissance de celles qui travaillent à l'extérieur, et puis, une soeur en Christ m'a aidée à revaloriser mon travail quotidien et peu à peu j'ai gagné en sérénité et je peux dire que j'ai eu le sentiment d'offrir ma vie à quelque chose à quelque chose de plus grand que moi, la croissance, l'épanouissement, de nos enfants, leur relation avec Dieu, l'équilibre familial etc. J'ai ainsi eu le privilège de vivre au fil des heures de toutes ces journées "banales et répétitives" (c'est vrai !) tant de moments précieux qui m'auraient échappé si j'avais travaillé à l'extérieur (j'avais un métier valorisant, orthophoniste). Dans les moments difficiles, je m'en remettais à notre choix, ses raisons, ses valeurs et ses bénédictions afin de le vivre ma mission de maman au foyer comme un véritable privilège. Pas possible pour tout le monde de faire ce choix, pas toujours facile non plus de l'assumer... Mais notre Dieu est là pour encourager chacune dans ses circonstances.
  • Maryse

    Merci Seigneur pour la réponse à mes miltples questions !
  • Mumu

    Amen
  • PriscillaBoyer

    Je suis passée par là aussi et lorsque j'ai commencé à prendre mon rôle de mère comme une mission pour Dieu, plutôt que comme un temps d'attente obligé, une corvée, je me suis sentie beaucoup mieux, j'é
  • christmasauve

    Merveilleux sujet et si réconfortant car ce n'est pas toujours facile de faire front a toutes les tâches qui nous incombent quand on a des enfants. Mais Dieu nous aide nous les mamans...
  • Afficher tous les 26 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...