FERMER

“Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement” ; c’est le modèle que Dieu nous a donné et auquel nous voulons obéir. Nos outils sont gratuits pour permettre à tous d’y avoir accès. Sachez que votre don fait la différence. Vous aussi, vous pouvez donner pour que l’annonce de l’évangile continue, pour que les chrétiens partout dans le monde soient encouragés dans leur foi. Votre don est important ; faites-le maintenant. Merci de tout cœur.

Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

La confession des péchés

Message texte Du TopChrétien. Par Alain Boutinon. Jeudi 12 Janvier 2017. La confession des péchés.
La confession des péchés

Que faut-il faire lorsqu’on a péché et que l’on désire être pardonné par Dieu ?

D’abord ce qu’il faut savoir concernant le péché :

Le péché fait du tort à Dieu : Psaume 51.6 : J’ai péché contre toi seul, Et j’ai fait ce qui est mal à tes yeux, En sorte que tu seras juste dans ta sentence, sans reproche dans ton jugement. 

Qu’a fait David ? Il a commis adultère avec Bath-Schéba la femme d’Urie. Puis ensuite pour cacher sa faute, il a fait tuer Urie. On pourrait penser que David a péché contre Urie, contre Bath-Schéba … mais pourquoi David dit-il : « J’ai péché contre toi seul » ? Dieu nous a créés à son image. Lorsque nous péchons nous déshonorons Dieu en salissant son image. Dieu dira à David : « tu as fait blasphémer les ennemis de l’Éternel ».

Le péché nous fait « mourir ». Conséquence spirituelle. Romains 6.23 : Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. La mort dont il est question est la séparation d’avec Dieu. C’est la conséquence spirituelle dès ici-bas jusque dans l’éternité.

Le péché entraine aussi des conséquences terrestres inévitables.

2 Samuel 12.14 : Mais, parce que tu as fait blasphémer les ennemis de l’Éternel, en commettant cette action, le fils qui t’est né mourra. Si je brûle un feu rouge la conséquence naturelle peut être beaucoup de souffrances pour moi et pour les autres.

Comment obtenir le pardon de Dieu.

La conviction de péché :

Dès que David eut commis la première faute, je suis convaincu que sa conscience a commencé à le travailler. Mais il a fait taire cette voix. Pour cacher ce qu’il venait de faire et s’en sortir par lui-même, il a fait tuer Urie. Sa conscience devait rudement le faire souffrir. De plus lui, qui était habitué à la communion avec Dieu en est séparé. Ça a été terrible pour lui. Voici comment il exprime la chose : Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, Je gémissais toute la journée ; Car nuit et jour ta main s’appesantissait sur moi, Ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été. (Psaume 32.3-4)

Tout cela ne suffit pas pour mettre David à genoux. Alors Dieu envoie Nathan. Le prophète raconte l’histoire de ce riche qui a pris la brebis du pauvre. David s’emporte et condamne violemment le riche. Alors Nathan lui dit : « Tu es cet homme-là ! »

La repentance, c’est parler comme Dieu.

David s’écroule enfin et déclare : « J’ai péché contre l’Éternel ! »(2 Samuel 12.13). Ça David le savait avant ! Il savait de plus que Dieu savait. Mais il n’a pas confessé qu’il avait mal agi. Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, Je gémissais toute la journée. (Psaumes 32.3). Quand David reconnait et exprime devant Dieu : « j’ai péché contre l’Éternel » c’est alors qu’il expérimenta une vraie repentance. Remarquez qu’il ne demande même pas le pardon de Dieu. Mais il se juge lui-même : J’ai fait ce qui est mal, très mal. Il est en accord avec Dieu. Il parle comme Dieu.

Beaucoup de repentances n’en sont pas car on rajoute quelque chose à « J’ai péché contre l’Éternel ! ».

Comparez avec l’attitude du roi Saül : Alors Saül dit à Samuel : J’ai péché, car j’ai transgressé l’ordre de l’Éternel, et je n’ai pas obéi à tes paroles ; je craignais le peuple, et j’ai écouté sa voix. Maintenant, je te prie, pardonne mon péché, reviens avec moi, et je me prosternerai devant l’Éternel. (1 Samuel 15.24-25) Saül reconnaît avoir péché, mais il donne des raisons à sa faute : C’est à cause du peuple. De plus, il donne des conditions à sa repentance : pardonne mon péché (remarquez qu’il demande à Samuel de lui pardonner. Samuel n’a pas ce pouvoir. C’est évidemment à Dieu qu’il aurait dû le demander) et reviens avec moi (= honore moi devant le peuple).

Une telle repentance n’est en fait qu’une ruse pour s’en sortir honorablement. Mais on ne peut tromper Dieu !

Saül n’obtiendra pas le pardon demandé. Et sa vie va continuer sur la pente descendante. Il va toujours descendre plus bas. Orgueil, jalousie, meurtres, invocations des morts,… quelle triste vie pour celui qui ne veut pas se repentir droitement devant le Seigneur.

Le pardon de Dieu suit immédiatement une vraie repentance :

« David dit à Nathan : J’ai péché contre l’Éternel ! Et Nathan dit à David : L’Éternel pardonne ton péché, tu ne mourras point» Le pardon vient immédiatement après la vraie repentance. Cela est en accord avec ce verset : Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. (1 Jean 1.9)

Le pardon de Dieu rétablit notre communion avec Lui mais ne supprime pas forcément les conséquences temporelles de notre faute. David va l’apprendre par bien des désastres dans sa famille et dans son royaume. Mais la différence c’est que Dieu sera avec lui dans ces situations qui lui feront verser bien des pleurs. Et en fin de compte, le verdict que Dieu posera sur sa vie sera : « David a été un homme selon mon coeur ».

Nous voyons combien il est important de vivre une vraie repentance ! Si, comme Saül nous passons à côté, notre vie ira toujours plus en descendant, pour finir en pleine déchéance. Si, par contre, comme David nous nous repentons avec un coeur droit, notre vie va repartir vers le haut pour finir, comme David : l’homme haut placé, l’oint du Dieu de Jacob, le chantre agréable d’Israël (2 Samuel 23.1).

Ne dénaturons pas la repentance.

Quelquefois on envisage la repentance d’une façon bizarre.

Quelques exemples entendus :

  • · Repentons-nous, car nous avons manqué d’amour envers les autres dénominations…

Pour que la repentance soit sérieuse il faut un fait précis. Manque d’amour est trop flou. Il faut une situation

particulière où j’ai manqué d’amour. Là l’Esprit de Dieu me rappelle comment je me suis conduit. J’en ai honte.

Je suis en train de faire une démarche sérieuse et Dieu me pardonne. Si la situation se reproduit j’agirai, cette

fois-ci, avec amour.

  • · Tous les jours un chrétien doit se repentir.

Je ne me repens que si j’ai péché. Un chrétien qui se repentirait tous les jours serait un chrétien qui pécherait

tous les jours. Je sais qu’il est écrit : « Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous. » (1 Jean 1.10). Mais dans ce même livre il est aussi écrit :

« Quiconque demeure en lui ne pèche point ; quiconque pèche ne l’a pas vu, et ne l’a pas connu.» (1 Jean 3.6).  Ces 2 versets sont loin de se contredire. Tous les hommes ont péché. Personne ne peut donc dire qu’il n’a pas de péché. Mais ce qu’il peut dire c’est qu’il n’a plus de péché car ses anciens péchés ont été effacés par le sang de Jésus (= sacrifice de la croix).

Maintenant il est né de nouveau et il ne peut pécher car la semence de Dieu est en lui. « Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. » (1 Jean 3.9).

Cependant la parole de Dieu nous parle de l’éventualité qu’un chrétien ait un accident et agisse mal : « Mes petits-enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. » (1 Jean 2.1).

La nouvelle vie que Dieu m’a donnée me donne la possibilité d’être « parfait comme le Père céleste est parfait » (Mattieu 5.48) mais s’il m’arrive de tomber et de pécher, alors sans attendre, je me repens avec un coeur droit et je reçois le pardon. La communion avec mon Père est alors rétablie.

La repentance (ou confession à Dieu de nos péchés) nous ouvre les portes du ciel. Ce n’est pas étonnant que l’ennemi de nos âmes fasse tous ses efforts pour essayer de dénaturer cette expérience. Soyons vigilants car notre vie en dépend.

 

Résumé :

Un homme doit confesser ses péchés à Dieu, car c’est Dieu seul qui peut pardonner les péchés.

  • · Le publicain dans le temple s’adressait à Dieu en se frappant la poitrine et en disant « O Dieu soit apaisé envers moi qui suis un pécheur ». Et Dieu l’a pardonné. (Luc 18.13)
  • · David s’adresse aussi à Dieu pour être pardonné. « O Dieu ! aie pitié de moi dans ta bonté ; Selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions, lave moi complètement de mon iniquité, Et purifie-moi de mon péché. » (Psaume 51.1-2)

Il peut occasionnellement être aidé par un chrétien mais ce serait dangereux d’en faire une loi.

  • · David a été conduit à voir son péché par le prophète Nathan (2 Samuel 12.1-14) mais c’est à Dieu qu’il confesse son péché et c’est de Dieu qu’il reçoit le pardon (Psaume 32.5)
  • · L’apôtre Jacques donne ce conseil : « Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficacité. » (Jacques 5.16)

Ici on est dans un cas spécial : une personne est malade. Elle appelle les anciens de l’église. Avant de lui faire l’onction d’huile et de prier pour elle, les anciens vont prendre le temps de parler avec le malade. La personne se trouve avec des frères et soeurs qui l’aiment. Dans ce moment, le Saint-Esprit va peut-être montrer à la personne un péché qui représente un obstacle pour sa guérison. Cette personne, devra alors se repentir devant Dieu. Et Dieu la relèvera.

  • · Il y a certains péchés que je ne dois confesser à quiconque, si ce n’est à Dieu car je pourrais faire du mal à la personne qui m’écoute.
  • · Enfin si je veux me faire aider par un frère ou une soeur, ce doit être une personne de confiance, solide dans la foi, qui pourra prier pour moi et me donner des conseils avisés basés sur l’enseignement des Ecritures. Mais en fin de compte c’est avec Dieu que je dois régler l’affaire.

Si vous avez aimé l'article, partagez le autour de vous

Les thèmes de l'article

Célibataire Confession Péché
14 commentaires
  • patrice

    certains prédicateurs chrétiens annoncent avoir reçu la révélation que bientôt la repentance ne sera plus possible, quel est votre avis à ce sujet ? je retombe souvent dans le péché sexuel virtuel (tchat, films), que faire pour en sortir ? je demande à dieu de m'aider mais me laisse assez tenté
  • ShitaMonizi

    oh seigneur pardonne mes péchés mes iniquité lave moi complètement afin que je te sois agréable.amen et merci
  • mathilde

    Amen. Merci pour ce message. Qui s'adresse à moi personnellement. Je bénis le Seigneur pour sa grâce et pour son pardon. Soyez béni pasteur. Au nom de Jésus Christ.
  • Josiane Christelle Nana

    Merci de nous eclairer encore plus.
  • Jean-Pierre HÉRIS

    La sincérité et je pense qu'il nous écoutera. AMEN
  • Afficher tous les 14 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...