FERMER

Un verset, une vidéo, un message ne sont rien pourtant certains matins ils sont une réponse de Dieu à vos prières, vos souffrances, vos interrogations. Nous n’y sommes pour rien, en tant que simples serviteurs, toute l’équipe du Top travaille avec persévérance pour développer des outils et nous mettons notre foi en Dieu pour les utiliser selon ses plans. Votre don fait vraiment la différence ! MERCI.

Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Comment réagir face à la colère d'un proche ?

Comment réagir face à la colère d'un proche ?

La colère est une émotion naturelle qui nous permet d’exprimer notre indignation, et d’évacuer notre trop plein émotionnel. Nous avons tous à faire face à la colère à un moment ou à un autre. L’idée est d’éviter le côté destructeur de la colère. Les mots dépassent la pensée, on souffre, alors on veut que l’autre souffre aussi, même si c’est involontaire. Elle peut mettre en évidence un dysfonctionnement, un problème de communication, un mal-être.

Par exemple, si je ne suis pas écouté(e), l’accumulation de frustrations peut provoquer la colère.

La colère à répétition peut avoir des effets destructeurs sur notre couple, notre famille, notre identité et même sur notre santé. C’est pourquoi il est important d’avoir des clés qui vont aider nos proches, notre conjoint(e) à retrouver la sérénité.


Alors, comment réagir face à la colère d’un proche ?

  • Garder son calme et rester bienveillant

Oui, ce n’est pas naturel et cela nécessite de la maîtrise de soi, car il est beaucoup plus facile de répondre de façon agressive lorsque l’on est attaqué verbalement.

Proverbes 15.1 : "Une réponse douce calme la fureur, mais une parole dure excite la colère."

Vous pouvez par exemple dire : “Je suis désolée, je comprends que tu sois contrarié…” Si la personne en colère sent qu’elle est écoutée et comprise alors elle pourra se calmer plus rapidement. Vous éviterez les éclats de voix, les mots blessants, ...

La colère est comme une alerte, une réaction d’un mal-être existant. Il est important de discerner la souffrance derrière la colère,  et chercher à savoir ce qui a été le déclencheur.

  • Se taire

Je rajouterai "même quand on a raison."

Faute de bois, le feu s’éteint (Proverbes 26 v20)

Car ce n’est pas le moment de faire valoir ses arguments, et de se justifier. L’idée est d’attendre que la colère soit retombée,  30 minutes ou 1 heure par exemple, pour revenir sur ce qui s’est passé, sans accuser l’autre mais en permettant à chacun d’exprimer ce qu’il a ressenti, comment il a vécu ce conflit, et de trouver un meilleur fonctionnement ensemble.

  • Se faire respecter

Il est capital de donner des limites à son conjoint(e), sur la façon dont il (elle) va me parler, se comporter, même s’il(elle) est en colère.

Expliquez-lui comment vous voulez être traité(e), mais cherchez aussi à savoir comment aider votre partenaire à gérer sa colère, ce qui pourrait l’aider dans ces moments-là, dans vos paroles, votre attitude.

  • Pardonner

Matthieu 6.12 : "Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés."

Éphésiens 4.32 : "Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ."

Ce que Dieu nous demande, c’est de décider de pardonner, et re-pardonner encore. Ensuite, Lui fait en nous ce que nous ne pouvons pas faire.

Attention, on ne remets pas "sur le tapis" d' anciens griefs, quand c'est pardonné, c'est pardonné !!!

Dans Éphésiens 4.26, il est dit : “Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas. Que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne laissez aucune place au diable.”

Oui, il est parlé de la personne qui se met en colère, mais notre attitude peut l’aider à ne pas pécher en restant dans sa colère, alors, faisons le premier pas.

Je crois que ce qui est le plus difficile pour moi, dans ce genre de situation, c’est bien de me taire alors que je crois avoir raison, mais aussi de faire le premier pas pour restaurer la communication.

Halala, j’y travaille encore !!!

Pour conclure, je dirais que nous sommes tous imparfaits, mais ensemble, avec l’aide de Dieu, nous avons la possibilité de nous aider à devenir meilleur.

Soyez bénis,

12 commentaires
  • Caroline

    Mon compagnon est quelqu'un de très négatif, très négligé envers lui-même et négligeant envers moi, surtout depuis quelques années. Le travail et ses chefs le stressent terriblement depuis que l'entreprise où il travaille a été rachetée il y a quelques années. De plus, beaucoup d'amis de qui il était proche sont morts dans des accidents de la route ou d'une maladie foudroyante. De mon côté, j'ai été rejetée par ma famille depuis 10 ans pour être née ; ayant été la 5è roue du chariot, la violence physique, psychologique et morale a été quotidienne durant mon enfance et toute ma vie d'adulte. De plus, je suis sans emploi depuis 2013 (le chômage ne m'a aucunement soutenue dans mes démarches et m'a insultée en fin de droits) ; nous vivons sur le seul salaire de mon compagnon (qui n'a qu'un salaire d'ouvrier). Pour digérer cette vie précaire, mon compagnon se laisse aller (très mauvaise hygiène générale, irrespect, dépenses impulsives, loisirs coûteux, etc.) alors que je vis en haillons, ai juste de quoi manger, fais le ménage, la cuisine, la lessive et tout le reste ; je ne sors plus de chez moi, faute de moyens, pour me changer les idées. Du coup, toutes ces mauvaises choses ressortent par la colère dans notre couple. Je souffre autant que lui, mais il ne le voit pas, et il souffre aussi de son côté. Il suit une thérapie depuis des années, mais rien ne s'améliore, car il ne fait aucun effort pour tenter d'aider notre couple ou notre qualité de vie sous les conseils du psy. Moi-même avais suivi une thérapie par le passé pour me tirer de la dépression (que j'avais combattue), mais suite à tous nos problèmes respectifs, qui font boule de neige dans notre couple, ça devient catastrophique et je sens ma dépression revenir, mais sous forme de colère. Nous avons tenté une thérapie de couple, mais ça n'a rien arrangé, et je ne me sens pas écoutée. Pour moi, mon compagnon est irrécupérable. Et, hélas, par manque de moyens, je suis obligée de subir sa négativité et son irrespect au quotidien, et cela me ronge de l'intérieur ; il ne tente pas de mettre en pratique toutes les clés que le psy et moi lui donnons pour l'aider - le psy est désarmé. Je suis croyante et prie tous les jours ; mon compagnon est aussi croyant, mais c'est très minime, il ne prie pas, voire jamais. Je lui ai déjà suggéré de prier avec moi, mais il refuse, son excuse étant : "Je ne sais pas comment faire.", ou il est embarrassé. Il n'essaie même pas ! Il n'essaie jamais rien, d'ailleurs. De mon côté, malgré les obstacles tendus par le démon pour me décourager, mes prières ont été entendues, car mon projet littéraire, que je tente de mettre sur pied depuis des années, est sur le point d'aboutir, et je prie de pouvoir en vivre à l'avenir. Mais la négativité de mon compagnon et son irrespect m'épuisent moralement ; je perds mon enthousiasme, ma créativité et mon énergie pour travailler mes prochains manuscrits. J'ai fait plusieurs retraites spirituelles pour être moralement et spirituellement conseillée par les moines pour tenir le coup, mais les dépenses excessives de mon compagnon ne me permettent plus d'en faire pour me ressourcer, même si les moines me proposent des séjours gratuits (mais ça me gêne terriblement). J'ai suggéré à mon compagnon de faire lui aussi une retraite spirituelle (seul ou en couple), mais il refuse, car il craint de s'ennuyer (c'est quelqu'un de très actif). Pourtant, ça l'aiderait à se recentrer sur lui-même, sur Dieu et sur notre couple, de voir la vie autrement et de tenter de comprendre, grâce aux conseils des moines, comment chasser ces démons qui nous bouffent de plus en plus et nous détruisent. Et aussi de ne pas avoir peur de prier Dieu de l'aider. Mais en vain. C'est décourageant.
    • Laure Vuilleumier

      Bonjour Caroline si je peux vous suggérer un film chrétien intitulé "war room" qui, personnellement m'a reboosté et encouragé à persever dans ma vie de couple au travers la foi. Soyez Bénie
    • bouclettes
      Équipier du Top

      Bonjour Caroline, Votre situation est en effet difficille, et dure dans le temps. Votre mari a vécu plusieurs chocs, et déceptions qui ont affecté son identité. Malgré les conseils et accompagnements, il reste figé, comme bloqué. Il aimerait certainement réagir, mais c'est comme-ci il n'en avait pas la force, la capacité. Il faut quelques fois, beaucoup de temps pour réussir à "reprendre vie". Oui, je comprends votre découragement, votre lassitude, votre colère. Prenez-soin de vous, entretenez des relations d'amitiés avec d'autres personnes et continuer d'avancer. Je vous encourage à suivre de ces formations : https://topformations.com/, comme devenir inébranlable : https://topformations.com/devenir-inebranlable ou https://topformations.com/la-puissance-des-paroles, et bien d'autre encore. Vous pouvez aussi écrire à : https://www.topchretien.com/letop/nous-contacter/ ,des personnes formées en relation d'aide peuvent vous aider. Soyez bénie
  • Agnes Fournier

    Hier soir mon mari à déversé sa haine son mépris sa méchanceté contre moi..je suis restée calme ce qui m'a étonnée car il me faisait très mal verbalement...j'ai essayé de lui faire entendre raison..rien..j'avais le sentiment d'avoir le diable en face de moi..je sais sa colère il ne travaille pas en ce moment et moi si...je lui ai pardonné tant de fois je le ferai encore..aidez moi priez pour nous..seigneur aide nous ..
    • bouclettes
      Équipier du Top

      Bonjour Agnes, Votre situation est en effet particulièrement difficille. Vous avez su discerner la raison du mal-être de votre mari, mais je veux vous encourager à ne pas laisser votre mari déverser sa colère de cette façon envers vous. Réfléchissez à ce que vous pouvez faire la prochaine fois que cela se produit, comme sortir de la pièce par exemple. Il est important que vous puissiez trouver un moment où vous pourrez reparler de cette crise de colère et lui partager ce qu'elle produit en vous, et ce qui pourrait être mis en place pour qu'il vive mieux cette situation. Oui, votre homme est frustré, il est certainement déprimé et malheureux, mais il est important que vous l'aidiez à trouver une autre façon de déverser ses frustrations, comme le sport par exemple, ou une activité qui lui ferait du bien. Je vous encourage à le valoriser dès que possible. Vous pouvez nous écrire sur : https://www.topchretien.com/letop/nous-contacter/ Courage, soyez bénie
  • sylvia2008

    Seigneur aide moi a gerer ma colere et a garder mon calme et rester bienveillante. Je n'arriverai jamais toute seule, il est difficile de se taire quand on a raison, Sainte Esprit aide moi. Amen
  • MILENE

    Merci pour ce message de pardon,vraiment quelque fois on trouve que c'est difficile de prononcer ce mot qui ne comporte que 6 lettres. Seigneur aide moi à me taire et à pardonner
  • Williams Mala

    Mieux vaut se pardonner avant que le soleil se couche que de passer une mauvaise nuit
  • Afficher tous les 12 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Bethléem Batiment C Tant qu'on est là
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...