Découvrez les coulisses et les actualités du TopChrétien

Communiqué du Conseil de Gouvernance

Le Conseil de Gouvernance Spirituelle du Top Chrétien, interpellé et troublé par les propos tenus par le pasteur Samuel Foucart, ancien collaborateur bénévole du Top Chrétien, dans un article rendu public sur le site actu-chrétienne.net le 1er janvier 2013, a tenu à rencontrer le pasteur Eric Célérier ainsi que d’autres responsables du Top Chrétien, à savoir : M. Michaël Foucault et M. Stéphan Piauger, afin de les entendre sur l’ensemble des accusations dont ils font l’objet.

Après cette première rencontre qui s’est tenue le 7 janvier 2013 en région parisienne, il a été constaté une assez grande disparité entre leurs explications et l’ensemble des accusations affirmant notamment que les salaires seraient fixés à des niveaux abusivement élevés, que les locaux du Top Chrétien auraient été achetés à un prix surévalué, que certains des collaborateurs n’auraient pas été correctement traités voire harcelés, que l’achat d’un chalet aurait été effectué, que de l'argent serait utilisé à d’autres fins que leur destination finale, etc.

Compte tenu des affirmations extrêmement graves portées par l’auteur de cet article contre les responsables du Top Chrétien, mettant en cause leur honnêteté ainsi que leur intégrité morale et spirituelle et appelant implicitement à ne plus soutenir l’œuvre du Top Chrétien, le Conseil de Gouvernance a tenu à rencontrer de manière franche et amicale le pasteur Samuel Foucart, afin qu’il expose les preuves de ses accusations, pour que le Conseil puisse se prononcer sur cette affaire de manière équitable et en toute bonne conscience.

Dans cette optique, une invitation cordiale lui a été adressée au nom du Conseil de Gouvernance pour une rencontre le samedi 12 janvier 2013. A notre grand regret, le pasteur Samuel Foucart a décliné cette invitation précisant qu'il ne reconnait à notre Conseil aucune autorité sur ses écrits ou sur son ministère. De plus il a demandé au Conseil de Gouvernance de ne pas renouveler ce type d’invitation à son égard et de ne pas chercher à le contacter d’une manière ou d’une autre, ce qu’il pourrait considérer comme une tentative d’intimidation, selon ses propres mots, en finissant même par demander de ne pas répondre à son courrier.

Ainsi, en l’état actuel de nos observations, nous ne validons pas les accusations du pasteur Samuel Foucart. De plus, suite à notre rencontre avec les responsables du Top Chrétien, voici les faits que nous avons constaté :

  • Il n'y a pas eu achat d’un chalet. Un projet d'un lieu de retraite spirituelle serait bien à l'étude et en discussion, mais rien n’a été concrétisé à ce jour.
     
  • Les salaires des dirigeants ne sont pas abusifs et ont été votés en Assemblée Générale en l’absence des intéressés, devant recueillir 2/3 des votes pour être acceptés.
     
  • Les locaux ont été achetés à une valeur correspondante au prix pratiqué à ce moment- là sur le marché, corroboré par une estimation réalisée en bonne et due forme avant l’achat, par un cabinet de réputation nationale.
     
  • Par ailleurs, les dirigeants du Top Chrétien ne contestent pas qu’il y ait eu quelques divergences avec un certain nombre d’équipiers permanents concernant la ligne visionnaire et que cela ait effectivement créé des tensions au sein de la mission, comme on peut le vivre dans n’importe quelle structure ou groupe de travail, lorsqu’il y a divergence de points de vue. Pour un certain nombre d’équipiers, cela s’est terminé par une rupture de contrat, de manière concertée et amiable. Aujourd’hui, l’ambiance de travail parait excellente parmi le personnel, les objectifs ayant été recadrés et le mode de fonctionnement amélioré.

Tout en reconnaissant le droit à une libre expression, nous désapprouvons la manière virulente avec laquelle le pasteur Samuel Foucart s’est exprimé, conduisant implicitement les amis, partenaires et donateurs du Top Chrétien, à ne plus faire confiance à l’équipe qui le dirige, en laissant penser, sans autres preuves que des propos rapportés, que de graves dérives seraient intervenues.

Nous affirmons que tel n’est pas le cas et nous renouvelons toute notre confiance à l’équipe dirigeante du Top Chrétien.

Le Conseil de Gouvernance

Michel Balverde, Yvan Castanou, Ronan Jezequel, Mamadou Karambiri, Jean Mallet, Mark Ost, Francis Pfister, Jean-Pierre Riche, Samuel Rodrigues, Mohammed Sanogo.

Publié le 24 Janvier 2013

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...