Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

Vous ne manquerez de rien !

Vous ne manquerez de rien !
"L’éternel est mon berger : je ne manquerai de rien." Psaume 23.1

Combien il est vital et capital de se rappeler que Dieu ne nous laissera manquer de rien, alors que nous lui faisons confiance.

Plusieurs versets de l’Ecriture viennent corroborer cette merveilleuse promesse, en voici quelques-uns : "J’ai été jeune, j’ai vieilli ; et je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain" (Psaume 37.25). "Mon Dieu pourvoira à tous vos besoins" (Philippiens 4.19).

N’oublions jamais que si le projet vient de Dieu, Dieu aura les ressources nécessaires.

Dans le sermon sur la montagne, Jésus nous invite à ne pas nous inquiéter pour les besoins matériels ; son discours s’achève sur cette promesse : "Toutes ces choses (nourriture, vêtements etc.), vous seront données par-dessus" (Matthieu 6.25/34). Il nous rappelle où doivent être nos priorités.

Alors que vous êtes saisi par l’angoisse, que vos ressources sont limitées, souvenez-vous de la situation dans laquelle se sont retrouvés les disciples lorsque Jésus leur demande de nourrir une foule de cinq mille hommes (Marc 6.35/44). Ils se sentent tellement dépassés par l’immensité du besoin qu’ils ne voient qu’une seule solution : "Renvoie-les", disent-ils.

Par rapport à nos propres besoins, ou pour les projets de Dieu, parfois nous sommes face à des défis financiers qui nous dépassent tellement, que nous ne voyons d’autre solution que la fuite, le recul, l’abandon. Dans ces situations, n’oublions jamais que si le projet vient de Dieu, Dieu aura les ressources nécessaires.

Les disciples mesurent toutes les limites qui sont les leurs : "il n’y a que cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pour tant de gens ?" (Jean 6.9). C’est sur la base de ce qu’ils ont, et qu’ils apportent au Seigneur, que Dieu va pourvoir aux besoins de tous. En offrant ce qu’il avait, ce jeune homme a béni une multitude, et n’a manqué de rien.


Dieu ne nous demande jamais plus que ce que nous avons. Certains disent : "Si j’étais riche, je donnerai ceci ou cela". Mais, c’est ce que nous pouvons offrir, sans mettre nos vies en péril, que le Seigneur attend. Sur cette base, il s’engage à ne nous laisser manquer de rien.

Après avoir envoyé ses disciples, Jésus leur demande : "Quand je vous ai envoyés sans bourse, sans sac… avez-vous manqué de quelque chose ? Ils répondirent : De rien" (Luc 22.35).

Un encouragement pour aujourd’hui

Alors que vous êtes entré dans les projets de Dieu pour vous, ayez confiance, il ne vous laissera manquer de rien.

Regardez cette formidable vidéo "Un Dieu de miracle". Elle vous encouragera à voir comment Dieu pourvoit miraculeusement à vos besoins. Cliquez ici !

64 commentaires
  • Pernelle

    Merci Seigneur pour cette grâce!
  • Al Nyarwaya

    Père Céleste, je crois en ta Parole, car elle est pure vérité et vivante. Je bénis ton nom, je glorifie ta fidelité et t'accueille chaleureusement dans mon coeur et dans ma vie. Oui, tu ne vas jamain m'abandonner, je dis merci d'exister mon Seigneur et Sauveur. Viens régner et accomplir tes belles oeuvres en moi. Dans le nom de Jésus. Amen.
  • Rednael

    Bonjour à tous, après cette action du jour proposée hier, par Eric Célérier consistant à interroger le Seigneur sur ce qu'il attend de nous pour être son ou ses ambassadeur(s) et la meilleure manière pour nous de nous mettre en mouvement à sa suite, le psaume 23 vient nous recommander de ne pas nous inquiéter sur les modalités pratiques. N'oublions pas l'objectif de la vie chrétienne qui n'est autre que celle du Christ, vrai Dieu et vrai homme, qui s'est fait homme, pour que nous nous fassions Dieu. Dans ce cadre, la divinisation n'est pas réservée au Christ, nous aussi sommes appelés à sa suite à revivre cette expérience. C'est St-Paul nous le rappelle en disant que le Christ est l'ainé d'une multitude de frères. Le message d'hier d'Eric Célérier concluait sur cette action qui revient à interroger le Seigneur pour savoir ce que signifie être divinisé dans ma vie quotidienne. Ma Père biologique que j'interrogeais dernièrement sur ce que signifie pour lui être divinisé a eu cette réponse qui m'interpelle encore: pour lui être divinisé, c'est "être doux et humble de cœur". Il ne faisait que me citer la parole du Christ: "apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur". C'est étonnant. Le Christ n'a jamais dit: "apprenez de moi comment faire des miracles, comment faire des choses extraordinaires", mais "apprenez de moi que je suis", il s'agit d'une transformation au niveau de l'être. Et c'est ce à quoi il nous invite et Paul Calzada nous l'indique à bon escient, pour tout projet qui vient de Dieu, mais pour tout projet exclusivement divin, qui devrait figurer au nombre de nos priorités, nul besoin de s'inquiéter. Autrement ce s'appelle "magie". Bien à vous tous.
    • Rednael

      Pardon pour les fautes, lire "C'est Saint-Paul qui nous le rappelle" et "Mon Père biologique".
  • DAN73

    si le projet vient de Dieu, Dieu aura les ressources nécessaires.encore faut il entendre sa Voix,avoir du discernement ,ne pas douter ..Seigneur Jésus ,fais moi entrer dans Tes Projets, et scelles moi de ton Esprit afin que Ta Volonté se fasse amen!!
  • MadinaKambou

    Gloire à dieu. La main puissante de dieu accompagne toutes les équipes qui y participent. Que chacune bat son plein pour tenir la tête. Amen !
  • Afficher tous les 64 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...