Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

Pardonner sans oublier

Pardonner sans oublier
"Celui en qui ces choses ne sont point est aveugle…il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés." 2 Pierre 1.9 

Il arrive que certains prédicateurs ridiculisent ceux qui disent : "Je pardonne mais je n’oublie pas." Dans mes jeunes années de ministère cela m’est également arrivé, je le confesse à ma honte. Aujourd’hui, je puis affirmer avec assurance, que pardonner, ce n’est pas oublier. Qui peut oublier les évènements douloureux et tragiques de sa vie ? Une blessure, une faute, un péché, laissent des marques dans notre âme, aussi indélébiles que des marques faites au fer rouge sur la peau. La blessure peut être, et doit être guérie, par la puissance du pardon, mais la cicatrice demeure.

Le souvenir de son péché, c’est aussi le rappel de la grandeur du pardon de Dieu.

Lorsque quelqu’un subit une intervention chirurgicale, qu’on lui extirpe un cancer ou qu’on lui greffe un organe, ou qu’on lui fasse quoi que ce soit d’autre, une guérison, une réparation et un soulagement vont lui être apportés, mais la cicatrice sera là pour lui rappeler par quelle crise il est passé. Pour le pardon, il en est de même, il va soigner nos blessures, il va apaiser notre conscience, il va restaurer une relation qui avait été altérée, mais une cicatrice va demeurer empêchant l’oubli.

Et cela est bien ! Ne pas oublier est vital pour ne pas retomber dans les mêmes travers. Celui qui s’est brûlé au contact du feu, gardera le souvenir de cette douloureuse expérience non pour qu’il en souffre toute sa vie, mais pour que ce souvenir l’empêche de commettre la même erreur. Alors que David est repentant, qu’il demande le pardon de Dieu sur sa vie, il dit : "Mon péché est constamment devant moi" (Psaume 51.5). Ce n’est pas pour qu’il demeure dans une culpabilité morbide mais pour qu’il ne commette pas les mêmes fautes.

A de nombreuses reprises, dans ses écrits, l’apôtre Paul mentionne le fait qu’il a persécuté l’Eglise. "Je suis le moindre des apôtres, je ne mérite pas d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’Eglise de Dieu" (2 Pierre 1.9). Il a été pardonné, mais il a oublié ses anciens péchés, et cela est un frein à son développement spirituel.

Pardonner, être pardonné, se pardonner... et ne pas oublier, c’est là la vraie dimension du pardon, dans lequel Dieu veut que nous entrions afin de croître dans sa grâce.

Une recommandation pour aujourd’hui

Ne vous culpabilisez pas si vous n’oubliez pas le mal que l’on vous a fait, et celui que vous-mêmes avez fait. Si vous avez demandé pardon, et si vous avez pardonné, vous avez fait ce que Dieu attend. Faites du souvenir de ces blessures un tremplin pour devenir meilleur.

216 commentaires
  • 02061964

    Amen
  • 02061964

    Amen
  • chantalcb623

    merci seigneur aide-moi trouver mon nouveau logement pavillon f 3 que j'ai un coup cour à Lanvallay Nelson mandela j'ai de la familles qui son la bas sur Lanvallay que je voie pas souvent seigneur connais mon projets ce pavillon que je voudrais à voir pouvez-vous prié pour moi merci d'avence gloire à DIEU AMEN AMEN AMEN.
  • mamanlion

    Pour devenir meilleur , il est important de pardonner mais surtout de ne pas oublier nos erreurs afin que nous ne les commettions plus ! Que nos erreurs nous servent de leçons car nous savons bien où elles nous ont amenées ! Merci Seigneur car Toi Tu nous a pardonné et Tu nous aimes malgré ce que nous sommes !
  • CAPRAJA

    Amen amen seigneur.
  • Afficher tous les 216 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
StereoSnap FIRST
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...