La prière, c'est quoi ?

Luc 11:1  Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu'il eut achevé, un de ses disciples lui dit: Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l'a enseigné à ses disciples.
 
INTRODUCTION.

Dans sa définition la plus simple, la prière peut s'expliquer en ces mots : action de parler avec Dieu.

Mais la prière, c’est bien plus qu'une simple action de parler, qui ne pourrait être en fait qu'un monologue.

UNE DÉFINITION PLUS LARGE DE LA PRIÈRE
Prier = Adresser = Aller trouver ou avoir recours.
Prier = Invoquer  = Appeler à son secours.
Prier = Supplier, Implorer = Prier avec instance.
Prier = Intercéder = Intervenir en faveur de quelqu'un.
Prier = Intervenir = Prendre part à une action ou jouer un rôle.

La prière, souvent appelée l’arme du Chrétien, ou encore la respiration de l’enfant de Dieu et de l’Église de Jésus-Christ, est une manifestation de la puissance de Dieu.

En effet, elle sait toucher le cœur de Dieu et fait agir Son bras.

Nous sommes à une époque dite de « communication », dans ce domaine les progrès sont formidables et fulgurants, il suffit de se connecter sur Internet pour le découvrir.

La prière est aussi un moyen de communication, elle nous met en ligne directe avec le Créateur de l’univers.  Impossible de ne pas trouver le correspondant, ni de tomber sur une autre personne que notre Seigneur.  Matthieu 6:6  Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

Si la prière est une manifestation de la puissance de Dieu, elle est aussi un service de Dieu dans lequel chaque chrétien est invité à se consacrer et cela sans exception... Il est certes le plus difficile, car souvent il s’exerce dans l’anonymat,  dans le secret d’une chambre ; il ne valorise pas l’individu, mais ce qui compte c’est que Dieu soit lui valorisé… et qu’Il approuve ce service, et cela combien même il soit un service dans l’ombre ; d’ailleurs n’est –ce pas la volonté de Dieu que cela soit ainsi ?

Les grands hommes d’aujourd’hui sont ceux qui savent prendre du temps pour prier. Un homme de Dieu dira un jour  "L'enfant de Dieu à genoux voit plus loin que le plus grand des hommes." Et c’est vrai…

Il est possible de parler ou d’expliquer la prière, comme de croire en l’efficacité de la prière, sans pour autant avoir du temps pour la prière.

"Si vous ne trouvez pas le temps de prier,vous êtes plus occupé que le Seigneur ne le désire."
De nos jours nos emplois du temps sont bien souvent surchargés par le travail, la famille, les loisirs etc.. ATTENTION DANGER ! L’activisme, même religieux peut nous faire perdre l’essentiel, et l’essentiel c’est la communion avec notre Père céleste dans la prière.
Nous retrouvons ici la devise de la plate-forme de prière : "L'action vient avant la Prière, uniquement dans le dictionnaire."

Bien des personnes agissent ainsi, elles se dépensent sans compter pour Dieu, font des pieds et des mains pour la gloire de Dieu dans tellement de domaines, mais il arrive que dans ce temps dépensé pour Dieu, qu’il n’y ait plus assez de temps ou bien peu pour la prière. Éphésiens 5:16  rachetez le temps, car les jours sont mauvais.

Revenons toujours à l’essentiel : LA PRIÈRE… sans laquelle toutes choses sont bien vaines.
Il faut ici aussi dissocier la vie de prière en deux pôles. Il y a la vie de prière à l’Église et la vie de prière personnelle dans le secret de sa chambre. Elles vont de pair et sont  indissociables, et plutôt complémentaires.

La prière fait de l’enfant de Dieu un être avisé.

Car celui qui veut la victoire commencera par la prière, nous connaissons tous cette expression « ne mettons pas la charrue avant les bœufs »… eh bien qu’il en soit ainsi dans notre vie chrétienne ! Laissons l’impatience de côté, pour nous armer de la sagesse qui elle, nous pousse à prier avant d’entreprendre une action.
 
Que Dieu vous bénisse dans votre ministère d’intercession. 

1) SIMPLE, COMME PRIER

Rien n’est  plus simple que la prière.
Si nous savons parler, nous saurons aussi prier.
Mais la prière utile et efficace a ses règles. 

FAUT- IL RÉPÉTER DES PRIÈRES APPRISES POUR ÊTRE EXAUCE ? 

Non, cela  n'est pas nécessaire.

Voyez comme exemple la prière de l'aveugle, qui, assis sur le bord du chemin, s'écrie au passage de Jésus : « Seigneur, Fils de David, aie pitié de moi ». Jésus lui dit alors : « Qu'il te soit fait selon ta foi ». La prière c'est le cri du cœur montant vers Dieu. Elle ne s'apprend pas dans des manuels. Elle doit jaillir tout naturellement d'un cœur qui attend le secours divin, avec assurance.

Cet homme n’a pas eu à répéter une même prière , son cœur a parlé et cela à été suffisant, Jésus l’a exaucé. 

EST- IL IMPORTANT DE PRIER  ?


OUI !
Jésus a mis lui-même en évidence la valeur de la prière : « TOUT CE QUE VOUS DEMANDEREZ, avec FOI, par LA PRIÈRE, vous le recevrez » (Matthieu 12 : 22).  L'enfant de Dieu authentique aura une vie de prière, il  l'aimera et l'entretiendra. 
FAUT –IL NÉCESSAIREMENT CROIRE EN DIEU POUR PRIER ?
OUI !

D’ailleurs la réponse a cette question trouve une évidente réponse dans cette Parole de l’Évangile : (Hébreux 11:6)  Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.   

LA  FOI EST-ELLE ASSOCIÉE A LA PRIÈRE ?


Oui cela ne fait aucun doute déjà nous savons que  (Hébreux 11:6)  «Or sans la foi il est impossible de lui être agréable »

La prière est donc une expression de la foi.

Elle EXPRIME LA FOI de celui qui s’adresse à Dieu. La foi doit imprégner la prière car c'est « La prière de la foi qui sauvera le malade » (Jacques 5 : 15). Prier c'est exprimer notre foi. C'est affirmer que l'on croit aux promesses et à l'œuvre de Christ pour nous.
La foi est inséparable de la prière. La prière n'a pas de valeur sans la foi.
 
2) A QUI ADRESSER LA PRIÈRE ?

A DIEU DIRECTEMENT AU NOM DE JÉSUS. Voilà en sept mots la définition Biblique de la prière.

Les promesses sont pour ceux qui s'adressent à Dieu, directement.
La prière doit être adressée à Dieu et non pas aux Saints ou à Marie, mère de Jésus. « Ce que vous demanderez AU PÈRE, II vous le donnera en Mon NOM ». (Jean 16 : 23). 
 
FAUT-IL PRIER AU NOM DE JÉSUS ? 

Oui car la prière SE FAIT AU NOM DE JÉSUS. Il dira lui même :« Tout ce que vous demanderez en MON NOM, je le ferai ». (Jean 14 : 13). Par ces paroles, Jésus nous invite à aller à Dieu non pas en faisant valoir nos mérites, notre bonté ou le fait que nous sommes meilleurs que les autres, mais en regardant à son œuvre. La foi ne s'appuie pas sur ce que nous avons fait ou faisons, mais sur JÉSUS et CE QU'IL A FAIT POUR NOUS. Prier au NOM DE JÉSUS c'est donc laisser à JÉSUS le soin d'intercéder pour nous auprès du Père. «Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! »(Romains 8 : 34) 
 
QUE PENSER DES ORDRES DONNES DANS LA PRIÈRE A DIEU ?

C’est une erreur que d’agir ainsi car LA PRIÈRE NE DICTE PAS D' ORDRE  A DIEU, mais ELLE S' APPROPRIE CE  QUE DIEU PROMET ET OFFRE DANS  SA GRÂCE EN JÉSUS-CHRIST. Mais en aucune façon commande à Dieu.

Il n’est donc pas nécessaire de prier en disant au Seigneur, de faire ainsi ou comme cela, de donner des ordres dissimulés en conseils. Laissons le soin à Dieu de nous donner le meilleurs et laissons de coté dans notre prière, nos plans, nos conseils etc..  
 (Psaumes 44:22) Dieu ne le saurait-il pas, Lui qui connaît les secrets du coeur?
 
3) Qui peut  prier ?

A la demande des disciples : « Enseigne nous a prier », Jésus commence sa réponse par ces mots :  « Quand vous priez, dites: Père! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne. »
La réponse à notre question se trouve dans les mots: "dites : Père !"

Car qui peut s’adresser à une personne en disant  père si ce n’est son enfant ?
De plus, en cet instant, Jésus enseigne ses disciples.

Donc la réponse à la question "qui peut prier?",  c’est "les enfants de Dieu." 

Mais, me direz-vous, je connais telle personne inconvertie qui a été exaucée dans sa prière.
Certes, je suis d’accord. Mais il faut bien faire la différence entre la prière de l’enfant de Dieu né de nouveau et la personne inconvertie.

L'enfant de Dieu jouit du privilège de goûter chaque instant de sa vie dans la présence de Dieu, sa relation avec Dieu étant depuis sa conversion étroitement liée à la personne du Seigneur. C'est cette relation personnelle avec Dieu qui lui donne d’avoir une vie de prière.
Ce qui n’est pas le cas d’une personne inconvertie, qui n’a aucune relation avec Dieu, mais qui, par sa vie dans le péché, est éloignée de Dieu.

Dans l’épître au Hébreux, nous lisons (Hébreux 4:16):  "Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins."

Pour avoir de l’assurance dans la prière, il faut que le cœur soit lavé, purifié par le sang de l’Agneau.

Qui peut subsister dans la présence de Dieu sans avoir fait la paix avec Lui, après avoir accepté Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur ? 

Personne !

Nous comprenons bien alors que seul le chrétien engagé dans la foi peut user de ce privilège, car un facteur non négligeable entre en action dans la prière: LA FOI

La foi est inséparable de la prière. La prière n'a pas de valeur sans la foi. 

MAIS, car il  y a un grand MAIS , Dieu écoute le cri des inconvertis dans le simple but de les toucher par son amour, afin qu’ils Le reconnaissent comme Sauveur et Seigneur.

Comme cela est écrit dans 1 Timothée 2:4 - "Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité."

 C’est une vérité, car "… nous savons que Dieu n'exauce point les pécheurs; mais, si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, c'est celui là qu'il exauce." (Jean 9:31 )  
Dieu n’exauce pas les pécheurs, mais, dans son amour insondable, il se plaît à leurs faire grâce.  

Voilà la grande différence. Donc, si une personne inconvertie est exaucée, il vaut mieux dire que Dieu lui à fait une grâce, afin de lui montrer Son amour, Sa grandeur, Sa miséricorde, Sa magnificence et ainsi l’amener à l’obéissance de la foi.

Mais "l’exaucement" proprement dit est réservé aux authentiques enfants de Dieu qui prient leur Père et s’attendent à recevoir de Lui une réponse à leurs demandes.
Alors qui prie ?

Cela peut-être n'importe qui !
Comme toi ou moi !
(Esaïe 55:6) "Tournez-vous vers le Seigneur, maintenant qu'il se laisse trouver. Faites appel à lui, maintenant qu'il est près de vous."
 
4) QUI FAUT-IL PRIER ?

Nous allons répondre à cette question à la lumière de la Bible, car la Bible, Parole de Dieu, est la référence dans le domaine de la foi.
Mais déjà, il nous est possible de dire que les hommes depuis des temps immémoriaux prient.

Aucune culture ni aucune civilisation n’aura échappé à cette règle.
L’ histoire de l’humanité est chargée de prières adressées à toutes sortes de divinités. Cela démontre combien le cœur de l’homme a besoin de prier.

Hélas, la prière a souvent été accompagnée d’erreurs qui pour certaines perdurent encore de nos jours.

LA PRIÈRE DOIT  ÊTRE ADRESSÉE A DIEU.

Voici quelques textes qui ne laissent pas de place à l’interrogation.
Psaume 65:2  - "O toi, qui écoutes la prière! Tous les hommes viendront à toi."
Psaumes 5:2 - "Mon Dieu, mon Roi, sois attentif à mes appels. C'est à toi que j'adresse ma prière "
Psaumes 39:12  (39-13) - "Ecoute ma prière, Eternel, et prête l'oreille à mes cris! Ne sois pas insensible à mes larmes! Car je suis un étranger chez toi, Un habitant, comme tous mes pères."
 Psaumes 86:6 - "Eternel, prête l'oreille à ma prière, Sois attentif à la voix de mes supplications!"
Psaumes 88:2 - "Que ma prière parvienne en ta présence! Prête l'oreille à mes supplications!"   
Dieu  est digne de notre prière, de notre louange. Prier Dieu, c'est également Le reconnaître comme Père et guide de notre vie. 
LA PRIÈRE EST ADRESSÉE A JÉSUS ET AU NOM DE JÉSUS.
Philippiens 2:9 - "C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom."
Actes 7:59 - "Tandis qu'on lui jetait des pierres, Etienne priait ainsi : Seigneur Jésus, reçois mon esprit."

Prier Jésus, c'est d'abord pour l'accepter comme Sauveur personnel. C'est le reconnaître comme Fils de Dieu, partie intégrante de la puissance divine.

C’est aussi demander à Dieu en son nom ? Jésus invite le chrétien à prier ainsi :« Tout ce que vous demanderez en MON NOM, je le ferai ». (Jean 14 : 13).  Prier au NOM DE JÉSUS c'est laisser à JÉSUS le soin d'intercéder pour nous auprès du Père. «Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous!»(Romains 8 : 34) 
 
PAR LE SAINT ESPRIT.

Ephésiens 6:18 " Tout cela, demandez-le à Dieu dans la prière. Oui, priez en toute occasion, avec l'assistance de l'Esprit. A cet effet, soyez vigilants et continuellement fidèles."

Prier Dieu par le Saint Esprit, c'est d'abord le prier pour lui demander de l'aide dans les situations difficiles telles que le témoignage par les paroles, les actes concrets, etc.  ....
Dans la prière, le Saint Esprit nous aide. Romains 8:26  "De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables."

Il sait de quoi nous avons besoin, puisqu’il sonde les profondeurs du cœur du chrétien, mais il oriente la prière selon la volonté de Dieu, car il connaît la profondeur de la pensée de Dieu. Il harmonise la prière du chrétien avec la pensée de Dieu.

Romains 8:27  "… et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints."  
 
PEUT-ON ADRESSER LA PRIERE A MARIE ?

Prier Marie ne représente pas pour le chrétien une référence. Marie était une simple femme que Dieu avait choisie pour mettre au monde son fils. Elle a eu autant besoin d'un Sauveur pour sa vie que n'importe qui dans le monde.

Luc 1:46-49- "Marie dit alors: "De tout mon être je veux dire la grandeur du Seigneur,  mon cœur est plein de joie à cause de Dieu, mon Sauveur, car il a bien voulu abaisser son regard sur moi, son humble servante. Oui, dès maintenant et en tous les temps, les humains me diront bienheureuse, car Dieu le Tout-Puissant a fait pour moi des choses magnifiques. Il est le Dieu saint…"

On peut la désigner comme bienheureuse (toutes les versions de la Bible), mais elle n'a jamais dit: "Les humains me diront Sainte".

Nous ne trouvons aucun texte dans toute la Bible qui invite à prier Marie.
 
PEUT ON ADRESSER DES PRIERES AUX SAINTS
?

L’apôtre Paul nous invite effectivement à prier pour tous les saints.
Ephésiens 6:18  "Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints."
Mais de qui parle t-il ?

La réponse est  simple : il s’adresse aux chrétiens vivants, contemporains de son époque.
Lisez plutôt  Romains 12:13 "Pourvoyez aux besoins des saints. Exercez l'hospitalité."
Ou encore 2 Corinthiens 1:1  "Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, et le frère Timothée, à l'Eglise de Dieu qui est à Corinthe, et à tous les saints qui sont dans toute l'Achaïe."

Colossiens 1:2  "Aux saints et fidèles frères en Christ qui sont à Colosses; que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père!"

A la lecture de ces textes, il n’y a aucun doute possible.

Il n’est donc pas question des « saints » ayant reçu un soi-disant pouvoir d’exaucer la prière, mais de personnes vivantes ayant des besoins.

Adresser une prière à un "saint" ou à une "sainte" (chrétien décédé dont les mérites ont été reconnus par une instance officielle d'une confession déterminée) ne se révèle-t-il pas, à la lumière de la Parole de Dieu, comme l'évocation d'un mort? Nous le pensons, personnellement. Il s'agit d'un acte que Dieu condamne, car il est à notre sens similaire à l’évocation des esprits des défunts, condamnée par Dieu dans sa Parole.

Deutéronome  18 :10 ,12  "Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien,  d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Eternel; et c'est à cause de ces abominations que l'Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi." 

Esaïe 8:19   Si l'on vous dit: "Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l'avenir, Qui poussent des sifflements et des soupirs, Répondez: Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu? S'adressera-t-il aux morts en faveur des vivants?"  

La Bible déclare que tous les chrétiens et toutes les chrétiennes sont des saints et des saintes, car ils sont mis a part pour Dieu … Ce n’est donc pas l’apanage d’une certaine élite qui finit canonisée par un homme, mais une réalité de vie pour chaque croyant né de nouveau. 
PEUT-ON PRIER UN AUTRE DIEU.


Non, parce qu’il n’y a pas d’autres dieux.
Esaïe 45:18  "Car ainsi parle l'Eternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l'a faite et qui l'a affermie, Qui l'a créée pour qu'elle ne fût pas déserte, Qui l'a formée pour qu'elle fût habitée: Je suis l'Eternel, et il n'y en a point d'autre."

S’adresser par la prière à  Bouddha, Mahomet, Krishna et tous les autres est vain,  Ils ne sont d’ailleurs jamais  revenus de la mort à la vie. Jésus est le seul qui le soit.

Actes 2:24  - "Dieu (…) a ressuscité (Jésus), en le délivrant des liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il fût retenu par elle."
Actes 2:32 - "C'est ce Jésus que Dieu a ressuscité; nous en sommes tous témoins."
 
5) Où prier ?

Le lieu de la prière sera défini par son aspect, car, en effet, la prière est divisible sous deux formes. 

1) SOUS SON ASPECT PUBLIC:
Elle est alors le fruit d’une réunion collective, au temple, à l’église ou encore dans une maison.
Par exemple, après l’ascension de Jésus, nous voyons les disciples persévérer dans la prière au temple :
(Actes 3:1) - Pierre et Jean montaient ensemble au temple, à l'heure de la prière.
A)Dans le Nouveau Testament, nous découvrons que les chrétiens de la première  heure priaient publiquement, dans les maisons:  
(Actes 1:14) - Tous d'un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes, et Marie, mère de Jésus, et avec les frères de Jésus.

(Actes 12 : 12) - Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient.
Dans ce cas précis il nous ait dit que :…l'Eglise ne cessait d'adresser pour lui des prières à Dieu.  (Actes 12 :5) 
L’Église sous entend le corps de Christ, l’ensemble des croyants ayant à cœur d’intercéder en faveur de Pierre. 
La prière de l’Église est une force a ne pas négliger devant l’adversaire de nos âmes. 
Ou encore, dans des endroits divers reconnus pour être des lieux de prière :
(Actes 16:13) - Le jour du sabbat, nous nous rendîmes, hors de la porte, vers une rivière, où nous pensions que se trouvait un lieu de prière. 

Mais aussi : 

2) SOUS SON ASPECT PRIVE :

Elle est dans ce sens le fruit d’une relation intime avec Dieu, dans sa chambre ou un autre lieu dans un tête à tête avec Dieu. Jésus dira sur ce sujet :
(Matthieu 6:6) - "Mais toi, lorsque tu veux prier, entre dans ta chambre, ferme la porte et prie ton Père qui est là, dans cet endroit secret; et ton Père, qui voit ce que tu fais en secret, te récompensera."

C’est de cette intimité avec Dieu que naîtra la force du croyant.
Regardez Saül de Tarse. Avant de devenir l’apôtre Paul, il pria un jour dans le secret de son cœur :

(Actes 9 :11)-  …cherche, dans la maison de Judas, un nommé Saul de Tarse. Car il prie.
Ce même Paul priera bien souvent dans la solitude de sa prison ou avec un frère comme Silas.  (Actes 16:25) 25 Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient. Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient.  .
Souvenez -vous aussi de ce pharisien qui priait dans le temple ainsi : (Luc 18:11)-  Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain. 

Du point de vue de l’éloquence, rien à dire. Il était même dans un lieu béni, terrain de la bénédiction et de l’exaucement :

(1 Rois 8 :30,43) - Daigne exaucer la supplication de ton serviteur et de ton peuple d'Israël, lorsqu'ils prieront en ce lieu! Exauce du lieu de ta demeure, des cieux, exauce et pardonne!… si un homme, si tout ton peuple d'Israël fait entendre des prières et des supplications, et que chacun reconnaisse la plaie de son coeur et étende les mains vers cette maison,… Quand l'étranger, qui n'est pas de ton peuple d'Israël, viendra d'un pays lointain, à cause de ton nom,… exauce-le des cieux, du lieu de ta demeure, et accorde à cet étranger tout ce qu'il te demandera, afin que tous les peuples de la terre connaissent ton nom pour te craindre, comme ton peuple d'Israël, et sachent que ton nom est invoqué sur cette maison que j'ai bâtie! 
Jésus le rappelle aussi : (Matthieu 21:13) - Il est écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière... 
Mais voilà, le lieu était propice à l’exaucement, mais le cœur de celui qui priait, NON ! 
Il en sera de même pour la prière dans le secret d’une chambre, si le cœur n'y est pas, celle ci sera vaine et à classer dans le même registre que celle du pharisien dans le temple : "IRRECEVABLE PAR DIEU".

Il a été dit  : « Laisse plutôt ton coeur prier sans parole que ta bouche prier sans ton cœur » et cela est bien vrai. Et John Buyan de surenchérir en son temps : "Dans la prière, le cœur sans les mots est préférable aux mots sans le cœur "

La prière est plus une affaire de cœur que de lieu.
Car l’état du cœur du croyant importe plus que le lieu :
(1 Timothée 2:8) - Je veux donc qu'en tout lieu les hommes prient, en levant des mains pures vers le ciel, sans colère ni esprit de dispute.
Il y a donc deux terrains propices à l’exaucement, si, bien sûr, le cœur y est.
1)     La réunion de prière, car Dieu exauce son peuple réuni pour intercéder dans un lieu de culte ou une maison.
2)     Mais aussi, tous les autres lieux : chambre, salon, au travail, en vélo, en voiture, au restaurant, etc…

J’ai reçu à plusieurs reprises le témoignages de chrétiens qui avaient un temps dans l’intimité de Dieu, dans les toilettes, sur leur lieu de travail. Cela peut-être étonnera, mais Dieu a très souvent béni ces moments. Certes je vous l’accorde, l’endroit n’était pas des plus appropriés, à première vue, mais les cœurs étaient  désireux de cette intimité avec Dieu et le Seigneur l’honorait de Sa présence.

Pour ma part, j’aime prier dans ma voiture.
Pourquoi ?

Simplement, parce que dans la voiture, j’ai du temps à perdre notamment pour aller au travail, alors je le passe en conduisant  dans la prière en tête à tête avec Dieu.
Amusez vous à faire le calcul, sur une journée, du temps que vous passez dans votre automobile.

Je suis sur que vous serez surpris.
Alors imaginez maintenant ce temps dans la présence de Dieu.
Voilà du temps de gagné et de dérobé au diable.
Chacun doit en fait cultiver son propre jardin secret, son terrain propice à la bénédiction personnelle, ce qui sera pour lui "sa chambre" sur laquelle il peut fermer la porte pour être, dans le secret, en relation intime avec Dieu.

Il y aura bien des différences dans les lieux, mais l’essentiel c’est d’avoir du temps  et de donner de son temps pour prier et ne  jamais oublier que le lieu propice à la prière, c’est avant tout le cœur. Que la prière soit publique ou privée, l’important, c’est d’avoir un cœur selon Dieu.
De toute façon, celui qui aime la prière et qui par conséquence entretient une vie de prière dans le privé, aura une extension de son intimité avec Dieu dans les réunions publiques et vice versa.

Proverbes 4:23 - Garde ton coeur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie.
 
6) Comment Prier ?

Ou quelle attitude prendre dans la prière ?
La prière peut être à haute voix :
(Psaumes 17:6)  Je t'invoque, car tu m'exauces, ô Dieu! Incline vers moi ton oreille, écoute ma parole!

C'est important de prier le plus souvent à haute voix.  N’oublions pas que la prière est avant tout un dialogue. Et puis, dans toutes nos conversations, nous utilisons QUOI ?
Eh bien, nos bouches, nos lèvres, nos langues … Pourquoi en serait-il autrement dans nos conversations avec notre Père céleste ? Voilà une bonne raison pour que nos langues se délient dans la prière. Nous qui trouvons  logique que Dieu nous parle et qui Lui demandons si souvent de se faire entendre, ne devons-nous pas, en retour, Lui reconnaître le droit d’entendre le son de notre voix Le prier ? Dieu a créé la langue pour que nous l’utilisions. Reconnaissons que nous l’utilisons souvent à mauvaise escient, alors pourquoi ne pas comme renverser la vapeur et maintenant l’utiliser pour parler à celui qui nous l’a donnée.
Je vous laisse sur cette réflexion. 

La prière peut être silencieuse :
Même silencieuse, Dieu entend la prière.  Nous n’avons pas affaire à un  Dieu qui a des problèmes auditifs, bien au contraire. Même nos soupirs, Dieu les entend, comme Il entend les soupirs de son Esprit en nous (Romains 8:26). De même aussi, l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables. 

Paul dira : Priez sans cesse (1 Thessaloniciens 5:17  ), mais comment faire ? Notre vie ne se prête pas à cela.  Elle est si trépidante.

Dans le quotidien  il y a des occasions comme des lieux qui ne permettent pas une prière à haute voix, par exemple sur le lieu d’une activité professionnelle. Alors, faudrait-il se priver de la prière parce que le lieu ne se prête pas à cela ? NON !  Même en activité, rien ne nous empêche d’être en relation avec le Père dans la prière. Les mains peuvent être en train de travailler, tandis que le cœur, lui, est orienté vers le trône de la grâce.

Je crois sincèrement que nous pouvons bénir Dieu de ce qu’Il a tout prévu pour nous permettre d’être à tout  moment en communion avec Lui.  N’est ce pas merveilleux ?
Et c’est le privilège de l’enfant de Dieu, et, comme tout privilège, il serait dommage de ne pas en user, nous sommes même invités à en abuser. 

La prière peut se faire à genoux :
(Luc 22:41)  … et, s'étant mis à genoux, il pria.  (Actes 20:36)… il se mit à genoux, et il pria avec eux tous. 

L'image pieuse de la personne agenouillée devant son lit, le soir avant le coucher, priant Dieu de lui donner une bonne nuit est aujourd'hui un peu vieillotte. Mais rien ne nous empêche cependant de nous placer sur nos genoux. Bien au contraire, c’est une attitude respectueuse. Elle marque la soumission, le respect devant Celui qui peut toutes choses, devant le Créateur de l’univers. Dieu est souverain et les enfants de Dieu sont Ses sujets.

La prière peut se faire debout :
 (Marc 11:25)  Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière …
Certains aiment prier Dieu debout, Dieu ne manque pas de les bénir aussi. Ce n'est pas l'attitude physique qui compte le plus, c'est surtout l'attention et donnée à son Sauveur: debout, à genoux ou assis, ou même couché, comme le dit le palmiste. (Psaumes 63:6)  Lorsque je pense à toi sur ma couche, Je médite sur toi pendant les veilles de la nuit.

Il ne faut surtout pas rentrer dans cette polémique qui veut que le chrétien soit à genoux, assis ou debout pour prier, car, une nouvelle fois, ce qui compte, c’est l’attitude de cœur de celui qui cherche Dieu dans la prière et non l’attitude physique. Rentrer dans ces discussions, c’est faire le jeu du malin qui ne veut pas que les chrétiens prient.

La prière peut se faire en fermant les yeux ou les yeux ouverts : 
En fermant les yeux, nous pouvons être plus attentif à notre prière et ainsi éviter les pièges de regarder autour de soi…

Lorsque j’étais petit, on m’avait enseigné que fermer les yeux, c’était comme fermer les volets d’une maison. Cette image, encore aujourd’hui, m'est restée. Elle a du vrai dans ce sens que, lorsque les volets sont fermés, la maison est alors isolé de l’extérieur. Le chrétien qui prie les yeux fermés se place dans une attitude de repos. Fermer les yeux équivaut à se mettre à l’écart du monde et de sa turbulence pour se placer dans une attitude de repos pour rencontrer Dieu.
Mais il est possible de prier aussi les yeux ouverts. En effet, je me vois mal dans ma voiture, tout en conduisant, fermant les yeux pour prier… Ce serait de la folie, et Dieu ne nous demande d'avoir la foi mais pas d'être fous de cette façon-là. Nous pouvons avec autant d’efficacité prier Dieu les yeux ouverts ou les yeux fermés.

Pour conclure: L’attitude, en fait, est adaptable à chacun. Ce qui compte, encore une fois, c’est le cœur. Ne vaut-il pas mieux avoir une vie de prière épanouie qui se passe la plupart du temps en position assise, qu’une vie de prière médiocre, malgré des heures et des heures passées à genoux ? 

Mon frère, ma sœur, prends l’attitude qui te convient le mieux et place toi devant Dieu. Il ne regarde pas à ta position physique, mais à ton cœur. Que celui-ci soit courbé et prêt à rencontrer son Sauveur et Seigneur. C’est l’attitude que Dieu est en droit d’attendre de ses enfants.

Car voilà ce qui compte : (1 Timothée 2:8)  "Je veux donc qu'en tout lieu les hommes prient, en levant des mains pures vers le ciel, sans colère ni esprit de dispute."
 
7) Les obstacles à la prière

Jésus nous a dit : (Luc 11:10) - Car quiconque demande reçoit… Cette Parole est un avant goût à l’exaucement. Suite à cette Parole le chrétien est en droit de s’attendre à une réponse de Dieu à sa demande.  MAIS, oui il y a un mais il arrive qu’il n’y ait aucune réponse de Dieu à la prière, le silence...

Alors viennent dans les cœurs, les questions suivantes :
POURQUOI ?
DIEU NE M ‘ECOUTE PAS !
DIEU NE M’AIME PAS ou PLUS !
POURQUOI TU EXAUCES CE FRÈRE ET PAS MOI ?
POURQUOI LUI POURTANT IL EST PIRE QUE MOI ?
POURQUOI ? POURQUOI ?

Et j’en passe….. 
Quand il n'y a pas de réponse à la prière,  il est sage de faire un auto-examen, à la lumière de la Parole de Dieu de son coeur.

Car au lieu de pousser des plaintes pour finir par s’en prendre à Dieu lui même, il serait plus avisé de bien regarder dans le fond  de son cœur si des obstacles n’ont pas pris place ?
Que de peines inutiles, alors que l’exaucement ne tient qu’à l’état du cœur et de ses motivations.

Si à la suite de cet examen  vous découvrez quelque chose qui ne plaît pas à Dieu, confessez ce péché et croyez au pardon de Dieu afin que vos prières puissent être exaucées. (1Jean 1:9)- Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 

Ainsi le cœur plus léger vous pourrez à nouveau prier Dieu et vous attendre à sa réponse.   
QUELQUES FACTEURS QUI PROVOQUENT DES OBSTACLES A LA PRIÈRE.

Une relation manquant d'harmonie : entre mari et femme fait obstacle à l'exaucement à la prière. (1 Pierre 3:7) - Maris, montrez à votre  tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu'il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières. 
Le besoin de satisfaire son moi: en mot l’égoïsme. (Jacques 4 :3) -Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.
Un esprit non pardonnant : ou rancunier entrave aussi la prière. (Mat. 5:22,24) -Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d'être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d'être puni par le feu de la géhenne. Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,  laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande.
(Mat 6:12) pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. 

Beaucoup de chrétiens vivent sans réponse à la prière parce qu'ils ont fait du tort à d'autres, ou ont subi des torts et ont failli en ne s'humiliant pas pour chercher la réconciliation. La rancune, plus ou moins cachée, fait de nombreux ravages dans les cœurs, au sein des familles et des Églises. 
L'incrédulité :ou le manque de foi  entravera la prière. (Jac 1: 5,7)- Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu'il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre.   Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur.

(Héb. 11:6 ) -Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.
Le péché : Le péché connu, non confessé et non abandonné  sera un obstacle majeur à la prière.  (Esaïe 59:2) - Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l'empêchent de vous écouter. 

Quand vous priez, allez à Dieu en toute humilité, demandez lui de vous révéler s'il y a quelque chose qui ne Lui plaît pas. Jugez le péché, confessez-le ; appelez-le par son nom, abandonnez-le. Priez en toute simplicité, avec ferveur et foi; et Dieu écoutera et répondra. 
L’orgueil : Dieu a une sainte horreur de l'orgueil, celui ci est un obstacle à l’exaucement de la prière (Jacques 4:6 ) - Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c'est pourquoi l'Écriture dit: Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. 

Chaque chrétien est invité à s’examiner (Galates 6:4) - Que chacun examine ses propres œuvres… ce conseil de l’apôtre prend une dimension importante dans la cadre de la prière. Car de cet examen en va l’exaucement de la prière.
 
8) COMMENT RENDRE MA PRIERE VIVANTE ?


(Prier et méditer)
1) RENDRE MA PRIERE VIVANTE EN MÉDITANT LA PAROLE DE DIEU  
QU'EST- CE QUE LA MÉDITATION ?

C'EST UNE ACTIVITÉ DE L'ESPRIT POUR RÉFLÉCHIR ET TROUVER UNE APPLICATION POUR NOUS-MÊME SUR LES SUJETS VARIÉS QUE NOUS CONNAISSONS CONCERNANT DIEU,SES VOIES,SES PROMESSES.

C'EST UNE ACTIVITÉ SAINTE,CONSCIEMMENT EXÉCUTÉE EN PRÉSENCE DE DIEU,SOUS L'OEIL DE DIEU, PAR L'AIDE DE DIEU,COMME ÉTANT UNE COMMUNICATION AVEC DIEU.
LE BUT EST  DE CLARIFIER LA VISION MENTALE ET SPIRITUELLE QUE NOUS AVONS DE DIEU ET FAIRE DE SA VÉRITÉ UN IMPACT MARQUANT SUR NOTRE ESPRIT ET NOTRE COEUR

C’EST UNE MANIÈRE DE SE PARLER DE DIEU EN NOUS-MÊMES EN DEHORS DE NOS DOUTES ET DE L'INCRÉDULITÉ DANS UNE ATTENTE DE LA MANISFESTATION DE LA PUISSANCE DE DIEU ET DE SA GRÂCE.

2) L’IMPORTANCE DU SILENCE DANS LA MEDITATION.

POURQUOI LE SILENCE EST-IL IMPORTANT ?

(PSAUME 46 :11) «  ARRÊTEZ ET SACHEZ QUE JE SUIS DIEU. »
 
LE SILENCE EST UN TEMPS QUI PERMET À DIEU DE PLACER SES PENSÉES DANS NOS PENSÉES ET DE NOUS PARLER. 

3) CONSEILS POUR FAIRE VIVRE LA PRIERE.
Prier avec des notes : liste de sujets pour lesquels je prie.

Prier avec un journal intime : dans lequel  sont inscrites nos  requêtes ,les Paroles de Dieu qui nous ont touchés.

En gardant un tel journal, il est possible de suivre la progression de notre relation avec Dieu.  Il sera une aide pour discerner la main de Dieu sur ma vie et  assurera une meilleure compréhension de Sa volonté pour moi.

QUE  METTRE  DANS CE JOURNAL?
- Nos pensées intimes
- Copier les versets qui nous parlent
- Ceux pour lesquels j'ai besoin des explications de Dieu
- Inscrire mes commentaires propres aux versets qui me touchent
- Inscrire les prières suscitées par les versets qui parlent à mon coeur
- Inscrire comment je ferai pour mettre en pratique ces versets qui me
parlent
- Inscrire les changements dont j'ai besoin dans ma vie.

COMMENT CHOISIR LES PASSAGES DE LA BIBLE POUR UNE LECTURE PERSONNELLE?

Juste ouvrir votre Bible et commencer à lire et laissez Dieu vous guider, ou suivre un plan d’étude, ou encore un calendrier, etc. …

En lisant la Bible ou en l'étudiant pour un aspect en particulier, il peut arriver qu'un verset ou un passage non relié au domaine que vous lisez ou étudiez vous touche : inscrivez-le sur une page seule afin de pouvoir  le méditer plus tard.

Choisissez une section ou même un chapitre entier : prenez des temps d'arrêt, divisez-les en petites sections pour que vous preniez des petites portions chaque jour.

LA PLACE À CHOISIR :

Choisissez une chambre de votre maison, une pièce où l'on
ne vous dérangera pas, loin du téléphone ou de toute autre chose qui risquerait de vous déranger. Mettez la T.V  en position off ainsi que l’ordinateur. On va pas voir nos e-mails avant de commencer à prier.

Nous aurons pris soin d'installer à nos cotés : bloc-note, crayons  de couleurs variées, papier,  Bible et peut être même un surligneur pour marquer les passages qui nous auront touchés.
Important: il faut  avoir une bonne lumière.
(Une lumière trop tamisée fatiguerait et porterait à l'assoupissement.)

UN TEMPS A ÉTÉ DÉCIDÉ,UN LIEU A ÉTÉ CHOISI POUR RENCONTRER  DIEU :
QUE FAIRE MAINTENANT ?

S'asseoir avec Dieu et diviser son temps : un temps pour Lui
parler, un temps pour lire Sa Parole, un temps pour L'écouter.


Pour Lui parler :
A) Un temps d'adoration (Lui dire combien nous l'aimons) 
B) Un temps de confession ( Lui amener nos péchés afin d'être purifiés)
C) Un temps  de remerciement ( pour les réponses obtenues, pour Sa bonté manifestée)               
D) Un temps de supplication( pour nos besoins ,ceux des autres,  etc. ..)  
Que Dieu bénisse votre temps de médiation .
 
9)L'EXAUCEMENT
"Dieu exauce-t-il toutes les prières?"
 D'une manière ou d'une autre Dieu répond toujours à nos requêtes présentées au  trône de Sa miséricorde.
La Bible est pleine de prières exaucées. Dieu invite ses enfants à Le prier, c’est avec confiance que  nous pouvons le faire, car il  a promis de répondre (Jérémie 33:3) - Invoque-moi, et je te répondrai .
Il y a deux conditions pour obtenir une  réponse à la prière, nous trouvons celles-ci dans (Jean 15:7) - Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. 
Demeurer en Lui: c'est garder une confiance totale en Dieu.
Mais c’est aussi que la Parole de Dieu soit partie intégrante de notre personne.
Si ces deux conditions sont  remplies, nos prières seront exaucées.

DIEU ET SES RÉPONSES :

1) Dieu, peut dire un oui et  répondre quelquefois immédiatement.
Pierre a marché sur l'eau à la rencontre de Jésus. Lorsqu'il commença à s'enfoncer, il pria : "Seigneur, sauve-moi." La réponse fut immédiate. (Matthieu 14:28-31).
Il y a des situations qui font que la réponse de Dieu est quasi instantanée, ce fut le cas pour Pierre, qui était en danger de noyade.
D’autres facteurs du "OUI"de Dieu.

Parce que nous nous sommes confiés en Lui : (1 Chroniques 5 :20) -...car pendant le combat, ils avaient crié à Dieu, qui  les exauça parce qu'ils s'étaient confiés en Lui.

Parce que l’Eternel voit notre oppression ou l'oppression de notre peuple :
(2 Rois 13: 4)-....L'Éternel l'exauça, car il vit l' oppression sous laquelle le roi de Syrie tenait Israël.

Parce que L'Éternel se laisse fléchir : (2 Chroniques 33:13)-Il lui adressa ses prières, et l'Éternel se laissant  fléchir, exauça ses supplications..

Parce que nous l'invoquons :(Psaume 99: 6) - ....et Samuel parmi ceux qui invoquaient son nom, invoquèrent  L'Éternel, et il les exauça.

2) Dieu, peut dire un non .
Le « NON » de Dieu est aussi une  réponse à la prière à ne pas négliger.
Même si Dieu dit non,  gardons confiance en Dieu qui veut notre bien. (Matthieu 6:8 )- …car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.  Dieu nous donnera toujours le meilleur. Imaginons un instant qu’un enfant  de 7 ans nous demande pour jouer une hache bien aiguisée. Notre attitude responsable sera de dire non, parce que nous savons quels sont les dangers de dire oui à une telle demande. Eh bien, Dieu agit de même avec ses enfants, Il ne va pas nous accorder des choses qui nous feraient reculer spirituellement ou qui seraient contraires à ses desseins pour nous ou son oeuvre. 
D’autres raisons du "NON" de Dieu.

A cause de l'iniquité dans nos cœurs : (Psaume 66:18) -si j'avais conçu de l'iniquité dans mon coeur, le Seigneur  ne m’aurait pas exaucé.

A cause de nos péchés non confessés : (Esaïe 59:1-2)- Non, la main de l'Éternel n'est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre, mais ce sont vos crimes qui mettent  une séparation entre vous et votre Dieu, ce sont vos péchés qui vous cachent  sa face et L'empêchent de vous écouter.

Parce que ce n'est pas dans Sa volonté : (Actes 16:6)-Ayant été empêchés par le Saint-Esprit d'annoncer la Parole  dans l'Asie...


3) Dieu peut dire: "Attends!"  et retarde ainsi le temps de l’exaucement.
Le délai est selon la volonté de Dieu, Il est souverain et surtout Il sait très bien ce qu’il fait. Prenons  le cas de la résurrection de Lazare, qui, à mon avis, illustre parfaitement l’exaucement retardé. L’évangile nous dit que Lazare était malade. Marie et Marthe envoient quelqu'un pour que Jésus vienne et le guérisse, mais Jésus tarde jusqu'à ce que Lazare soit mort. Puis il est mis dans le tombeau, et quatre jours ont encore passé. Ensuite, Jésus vient et le ressuscite. La réponse a été retardée, mais accomplie. C’est ainsi que le Seigneur en a été glorifié davantage.


4) Dieu peut répondre différemment  à notre attente.
Eh, oui la réponse de Dieu peut différer de notre demande. Après tout, n’est-Il pas souverain ? Il sait ce qui est bon pour chacun, alors Il donne le meilleur et, quand bien même cela diffère de notre attente, nous recevons de Lui le meilleur.
Par exemple, vous priez pour la patience et Dieu vous envoie des épreuves, des tribulations et des afflictions. Pourquoi ?
Parce que cela produit la patience (Romains 5:3 )-Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance.  
Dieu a donc répondu à votre prière, mais sa réponse n’est peut être pas comme vous l’avez souhaitée, et pourtant, le résultat, c’est votre patience qui grandit, à condition, bien sûr, que vous surmontiez l'épreuve.
L’attente a cette faculté de nous faire grandir dans la foi. C'est aussi un moyen de  Dieu d’ éprouver notre foi en nous plaçant en situation d’attente : (1 Pierre 1:7) afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or  périssable, (qui cependant est éprouvé par le feu) ait pour résultat la  louange, la gloire et l'honneur lorsque Jésus- Christ apparaîtra.

Conclusion : Dieu répond à toutes nos prières, pas toujours selon nos souhaits mais selon Sa sagesse. Gardons à l’esprit : "Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein" (Romains 8:28)

 
10) Pourquoi prier ?
Essayons de répondre à cette question en considérant la situation de celui ou de celle qui cherche Dieu par la prière.
POURQUOI UN NON-CHRETIEN VA –T-IL  PRIER ?  
Dans la vie de chaque individu, des événements ou des situations particulières vont pousser à la prière. Cela n’est pas une généralité, mais, bien souvent, nous avons eu connaissance de témoignages de personnes ayant rencontré Dieu après avoir poussé un  cri de détresse suite à une situation de crise par laquelle ils passaient.
Pour ma part, cela fut ainsi. Je ne savais rien de la prière, ou si peu, mais à un moment donné de ma vie, étant dans le creuset de l’épreuve, ne sachant plus vers qui me tourner, j’ai crié alors à Dieu.
«  Dieu, si tu existes, aide-moi! »,  voilà quelle a été ma première prière. A peine l’avais- je terminée qu’une paix que je ne connaissais pas m’a alors saisi. Dieu venait de répondre à mon cri de détresse contenu dans cette prière. Depuis lors, ma vie entière a été bouleversée.   
POURQUOI UN  CHRETIEN VA –T-IL  PRIER ?  
En ce qui concerne le chrétien, sa prière n’est plus, comme pour le non chrétien, disons occasionnelle ou motivée par des circonstances périlleuses, mais elle belle est bien le reflet de sa vie nouvelle en Christ. En effet, l’Ecriture dit :
(2 Corinthiens 5:17) - Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.
Ainsi, une des nouveautés occasionnées par la nouvelle naissance sera une vie de prière. La prière devient comme la respiration: un élément indispensable pour que la vie en Christ s’épanouisse et prenne de la force comme de la maturité.
L’apôtre Paul nous invite de la part du Seigneur:
 « Priez sans cesse ». (1 Thessaloniciens 5:17). Nous comprenons bien que cette parole s’adresse à des gens qui connaissent le Seigneur et qui vivent avec Lui et pour Lui. 
Voyons quelques réponses à la question: "Pourquoi prier ?"
A) Parce que Jésus a dit qu'il faut toujours prier.
(Luc 18:1) -Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu'il faut toujours prier, et ne point se relâcher.
(Matthieu 26:41 ) - Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible.
Cette seule déclaration de Jésus doit nous interpeller, car si Jésus l’a dit, c’est qu’il a raison, nous sommes donc invités à suivre le Maître.
Non seulement, Jésus dit qu’il faut prier, mais, par son exemple, il laisse un modèle, car Lui-même pratiquait la prière.
(Marc 1:35) - Vers le matin, pendant qu'il faisait encore très sombre, (Jésus) se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria.
B) Parce que c'est  par la prière que l’on obtient quelque chose de Dieu.
(Jacques 4:2) -… vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas.  
Dieu est à l'écoute des besoins de ses enfants, non seulement il entend  mais ce qui est formidable c'est qu'il se plait à donner.
C) Parce qu'il y a joie dans la prière.
(Jean 16:24) - Jusqu'à présent vous n'avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.  
Quel sujet de joie que de passer du temps dans la présence du Père céleste. Pour l'enfant de Dieu c'est un vrai bonheur, ce tête à tête comme ce coeur à coeur avec le Seigneur est pour lui une richesse ineffable, un sujet de joie formidable.
D) La prière peut délivrer de toute affliction.
 (Psaumes 34:7) - Quand un malheureux crie, l'Eternel entend, Et il le sauve de toutes ses détresses.  
Dieu est  à l'écoute des cris des siens, il aime venir en aide à ceux qui savent se confier et s'attendre à lui dans la détresse.
E) Parce que la prière est un accès à la puissance divine.
(Jérémie 33:3) - Invoque-moi, et je te répondrai; Je t'annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.
(Actes 4:31) - Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.
N'est -il pas dommage de se priver de cette puissance pour l'épanouissement de sa  vie chrétienne, alors qui suffit de la demander et de la recevoir par la foi ?
F) Parce que la prière peut ouvrir les trésors de la sagesse de Dieu.
(Jacques 1:5) - Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée.  
Entre nous, un grand nombre des richesse du Seigneur sont gaspillées et cela simplement parce que les enfants de Dieu n'osent pas les demander ou ne cherchent pas à les posséder. Alors que Dieu est disposé à donner.
G) Parce que c'est un péché de ne pas prier.
(1 Samuel 12:23)- Loin de moi aussi de pécher contre l'Eternel, de cesser de prier pour vous! … 
Nous sommes invités à méditer ce verset en regardant à notre vie personnelle de prière afin d'en tirer la conclusion qui s'imposera.
H) Parce ce que c’est le devoir du chrétien d’avoir à cœur de prier pour l’humanité.
(1 Timothée 2:1) - J'exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes.
Le chrétien est invité à prier en faveur tous les

Affiché 89272 fois