LA JALOUSIE
Par Philippe Landrevie   10 commentaires  
       
 
1) DEFINITIONS.
La jalousie est-elle un défaut ou une qualité ?
Pour répondre à cette question, penchons-nous sur la définition d'un dictionnaire et considérons les notions bibliques de la jalousie. Il s'agit d'un "sentiment de dépit mêlé d'envie dû à ce qu'un autre obtient ou possède ce que l'on aurait voulu obtenir ou posséder. Disposition ombrageuse de celui qui voue un amour possessif et exclusif à quelqu'un et vit dans l'inquiétude et le soupçon permanents de son infidélité."
D'après la définition de ces 2 sens, on remarque une connotation négative. Il en est de même avec la bible. Par contre, les Ecritures ajoutent une dimension positive. Dans un sens négatif, la jalousie se caractérise par de l'envie ou de la haine lorsqu'on voit quelqu'un jouir d'un avantage qu'on ne possède pas ou que l'on aimerait posséder exclusivement. Elle est aussi l'inquiétude qu'inspire la crainte de partager cet avantage ou de le perdre au profit d'autrui. Genèse 4/1-8; 30/1; Proverbe 3/31; Ezéchiel 31/9.
Psychologiquement, la jalousie empêche l'homme de disposer de toutes ses facultés, produisant des tensions et des conflits considérables. Sa productivité est réduite et sa vision du monde est déformée. La jalousie peut aussi apparaître sous la forme de la colère ou de la pitié de soi.
Dans un sens positif, la Bible parle de la jalousie de Dieu, c'est-à-dire du zèle pour le bien que l'on trouve chez le Seigneur ou chez certains hommes. Exode 20/5.


2) LA JALOUSIE DE DIEU.
Quand la bible évoque le caractère jaloux de Dieu, il convient de retenir bien évidemment la connotation positive. Le chrétien reconnaît sans difficulté la perfection, la pureté et la sainteté absolue de son Seigneur. Parmi les notions du terme "jalousie"dans l'hébreu et le grec, on trouve celle-ci : " Zèle, ardeur dans l'étreinte, la poursuite, la défense; zèle en faveur d'une personne ou une chose." Dans les textes sacrés, on découvre très nettement le côté jaloux et envieux du Créateur. Exode 20/5; 34/14; Deutéronome 4/24; 5/9; 6/15.
On peut être surpris de voir ces caractéristiques attribuées à Dieu. Cependant, il convient de comprendre la réalité suivante : le Seigneur aime Sa créature d'un amour intense, infini, profond et puissant. Le Père Céleste a offert Son Fils unique pour le salut de l'humanité. Jean 3/16; Romains 5/8. Se séparer de Lui a certainement été une déchirure terrible. Lorsque Jésus a porté les offenses de tous les hommes pécheurs à la croix, une séparation, une coupure spirituelle a eu lieu entre le Père et le Fils. Matthieu 27/46.
Pour sauver les humains de la perdition éternelle, le Seigneur a pourvu avec un remède puissant et efficace : la mort de Jésus à la croix. La foi dans cet événement et une sincère repentance permettent d'obtenir le pardon des péchés et ouvre la porte du ciel. Actes 2/38; 3/19; 26/16-18.
Tout cela trouve sa source dans l'Amour inconditionnel de Dieu. De plus, Il nous a créés dans le but de développer une relation d'amour avec nous. Il désire être en communion avec Ses créatures. En effet, quand on aime une personne, on aspire à sa présence. On souhaite partager avec elle, échanger, établir des projets. On est motivé pour lui apporter joie, harmonie, bonheur. On est disposé à consentir des efforts et des sacrifices pour elle. C'est exactement ce que manifeste le Seigneur envers les hommes. On remarque également que Jésus aimait être avec Ses disciples. Marc 3/14.

Cependant, pour qu'une relation d'amour soit solide et équilibrée, la réciprocité est nécessaire.
Si Dieu nous aime, Il a aussi besoin d'être aimé, recherché, désiré, choisi, servi, craint. Deutéronome 6 /5; 10 /12; Ecclésiaste 12/15; Osée 6/6; Michée 6 /8; Ephésiens 4/1.
La bible compare la relation entre Jésus et l'Eglise à l'amour qui unit l'époux à son épouse. Ephésiens 5/ 22-33. Christ est l'Epoux. Jean 3/28-29. L'Eglise est l'Epouse. Apocalypse 19/7; 21/2.
Ainsi, la relation normale à laquelle est convié chaque être humain est de se laisser aimé du Père Céleste et de L'aimer en retour. Celui qui expérimente cette dimension est entré dans le plan divin pour sa vie.
Ainsi, Dieu nous aime d'un amour intense. A cause de cela, lorsque des individus ne répondent pas favorablement à l'appel divin ou lorsque des croyants se détournent du Seigneur, Il éprouve de la jalousie. A de très nombreuses reprises, le peuple élu a abandonné l'Eternel. Il s'est tourné vers d'autres pratiques religieuses. Il a adopté des croyances qui ne respectaient pas les conseils et les commandements divins. Il a écarté le Seigneur de son existence. Cela a provoqué la jalousie de Dieu. Deutéronome 32/16.
Dans ce passage, il est question de l'irritation ressentie par le Créateur. Il a souffert de voir Ses enfants se détourner de Lui.

Qu'éprouve un mari lorsque sa femme instaure une distance avec lui et se laisse attirée par un autre homme ?
Que ressent une épouse qui comprend qu'elle n'est plus désirée et qu'elle est en train de perdre son mari ?
Que vivent des parents quand les enfants les ignorent, les méprisent ou coupent toute relation ? Quelles sont les émotions d'une personne dont la relation avec son ami(e) devient conflictuelle et froide ?


Toutes les fois qu'un croyant se refroidit dans son amour pour Jésus et se tourne vers d'autres dieux, le Seigneur est blessé, offensé, jaloux. Ces autres dieux représentent des idoles, c'est-à-dire toutes les activités, occupations, projets ou centres d'intérêts qui prennent la place de Dieu dans la vie. Il n'y a pas obligatoirement abandon du Seigneur, mais le cœur du croyant devient partagé. Il reste en contact avec Christ, mais il accorde davantage d'importance à ces autres choses. L'amour n'est plus orienté premièrement vers le Seigneur. Deutéronome 16/21; 1 Rois 18/21; Osée 10/2.
Quelle épouse accepterait que les sentiments de son mari soient partagés avec une autre femme ?
La seule solution satisfaisante est un retour vers Dieu et un renouvellement d'amour pour Lui.
1 Samuel 7 /3; 1 Roi 8/61.


3) LA JALOUSIE DE L'HOMME.


a) La jalousie dans un sens négatif.

Comme nous l'avons vu en début de méditation, la jalousie peut consister à envier et à vouloir posséder ce que l'autre a. On peut envier quelqu'un par rapport à ses biens matériels, sa situation sociale, sa réussite, sa santé. Dans le jardin secret de son cœur, le croyant peut même tomber dans le piège qui consiste à envier le mari ou la femme d'une autre personne.
Dans l'Eglise, on peut jalouser un chrétien parce qu'il possède des qualités et des compétences spirituelles qu'on n'a pas ou qui ne s'expriment pas dans les mêmes proportions.
On aimerait tant par exemple avoir les capacités de la sœur untel pour le chant ou les facilités du frère untel pour le témoignage de l'évangile. On préfèrerait tellement avoir le physique de l'autre ! Cela peut aller jusqu'à mépriser son existence et préférer avoir celle d'une autre personne.
Le drame est qu'il est malheureusement possible de passer toute sa vie à regarder à ce qu'on n'a pas et à jalouser les autres qui possèdent ce qu'on souhaiterait. Sur ce terrain, on risque d'avoir du ressentiment à l'égard du Seigneur qui peut être qualifié d'injuste car Il favoriserait certaines personnes privilégiées au détriment des autres. Même si le disciple n'ose pas exprimer ces éléments, ils peuvent être présents dans son cœur. Psaume 73.

La jalousie crée de la frustration, de l'irritation et de l'insatisfaction. Elle pollue et détériore les relations humaines. Elle empoisonne l'existence de celui qui la laisse se développer dans son cœur. Elle dégrade la communion fraternelle. Elle est un mauvais témoignage pour les incroyants. 1 Corinthiens 3/3; 2 Corinthiens 12 /20.
Paul affirme qu'elle trouve sa source dans la mauvaise nature humaine. Galates 5/20.
La jalousie conduit parfois à s'opposer et à contredire. Actes 13/45.
Quand elle n'est pas maîtrisée, les injures, les insultes, l'agressivité, sont manifestées. 1 Samuel 18 /6-9; 19/9-10.

Il convient bien évidemment de la contenir.
Cependant, il est essentiel de ne pas la conserver ni de l'enfouir.
Sinon, 2 types de réactions apparaissent.
La première consiste à l'étouffer et à la museler continuellement. Un individu peut être jaloux, frustré et irascible pendant de nombreuses années et même toute sa vie. Le problème est le suivant : elle ronge intérieurement, elle engendre l'amertume, la rancœur.

Deuxième réaction : la personne ne la contient pas longtemps : elle explose, se met en colère, devient agressive et trouve des arguments pour justifier son attitude. Mais la véritable raison est rarement avouée car c'est humiliant de reconnaître sa jalousie.

Pourtant, pour en être délivré, il est indispensable de la discerner, de l'admettre et de vouloir s'en débarrasser. Paul encourage les chrétiens à s'en éloigner. Romains 13/12-13.
On remarque ce principe suivant dans tous les domaines : le Seigneur demande de la part des disciples honnêteté, vérité, humilité. Quand ces qualités sont manifestées, alors l'enfant de Dieu accepte la lumière divine sur sa vie, ses points faibles, ses défauts, ses péchés. Il ne nie pas, il ne minimise pas. Ensuite, la victoire s'obtient quand la décision est prise de ne plus être prisonnier du travers sur lequel le Saint-Esprit a mis le doigt. La prière libère la puissance transformatrice du Seigneur qui agit dans le cœur du disciple. La changement de caractère s'opère dans la durée : il s'agit de la sanctification. L'essentiel est de permettre à l'œuvre de Dieu de se réaliser pour que le chrétien soit libre et ressemble de plus en plus à Jésus. Jean 8/36; 1 Thessaloniciens 4/3; 4/7; Hébreux 12/14.

b) La jalousie dans un sens positif.

Paul a affirmé avoir été jaloux. 2 Corinthiens 11 /2.
Cependant, il a précisé qu'il s'agissait de la jalousie dont Dieu est parfois habité.
Dans le contexte de sa lettre aux Corinthiens, il a expliqué avoir conduit les chrétiens de Corinthes au salut. Mais ces-derniers, peu affermis dans la foi, acceptèrent facilement d'autres doctrines et des prédicateurs séduisants mais qualifiés de faux apôtres car ils induisaient l'église en erreur. 2 Corinthiens 11/4-14.
Paul a regretté vivement cette situation et a certainement ressenti la tristesse et la frustration du Seigneur. Il était tellement rempli d'enthousiasme pour les choses de Dieu qu'il éprouvait des difficultés à accepter que des croyants se détournent des voies de l'évangile.
Paul a également voulu exciter la jalousie de ses compatriotes. Romains 11/11-15.
Il a espéré que les juifs attachés à la loi de Moïse soient jaloux des païens (les non-juifs) qui ont établi par leur foi une relation vivante avec le Dieu du peuple élu. Il a souhaité que la conversion des païens suscite un vif intérêt et un attrait réel chez les juifs afin que ces-derniers soient conduits au salut.
Dans ce sens, c'est positif d'éprouver une saine jalousie spirituelle.
Elle pousse un incroyant à désirer vivre la présence de Jésus, Son pardon, Sa joie, Sa paix expérimentés par les disciples. Il est alors motivé pour rechercher le Seigneur, pour prier et pour plonger ses regards dans la bible. Il souhaite ardemment recevoir ce que les chrétiens ont découvert. Ce type de jalousie va alors le conduire à rencontrer Jésus. Le rôle des enfants de Dieu est de provoquer l'envie chez les incroyants de se tourner vers le Sauveur.

Parallèlement, un chrétien peut être animé de cette saine jalousie lorsqu'il remarque le fruit de l'Esprit abondant chez les autres disciples. Il est alors bienséant qu'il soit zélé pour réaliser des progrès dans sa propre vie et que les qualités spirituelles des autres le motivent pour chercher à les manifester.
Ayant des exemples probants sous les yeux, cette jalousie va le pousser à grandir sans sa foi et dans les expériences chrétiennes.

 

Poster un commentaire

 
 

Vos commentaires (10)

Trier les commentaires : par date | par vote
Posté le 6 Mai 2014 à 22h35 via Mobile du Top
Il est important aussi de ne pas succiter la jalousie chez nos freres et soeurs. En effet, l humilite et la recherche permanente d harmonie dans la communion fraternelle est indispenssable. L orgueil, est chasser de nos coeur par l Esprit Saint. La Priere, la lecture et la meditation de La Parole de Dieu, Nous Equilibre. Le doute sur la qualite du niveau d Amour que le Seigneur nous fait grace est succite par le Diable. C est clairement un piege de l ennemi ! DIEU est Parfait Amour ! et JUSTE ! IL ne fait pas de favoritisme ! Diviser pour mieux regner : Voila ce qu opere l Oiseleur. Ne soyons point dupes ! Nous devons nous aimer les uns les autres, comme Jesus nous a aimer ! c est le commandement nouveau que le Christ nous a laisser avant de retourner aupres de son Pere. Nous sommes uns avec le Christ, tous comme Il l est Lui aussi un avec le Pere. Cherchons a plaire a Dieu en recherchant sa Presence afin qu IL nous instruises de ce qu est son Amour envers nous meme, afin de pouvoir le transmettre a nos freres et soeurs en permanence. Servons notre Maitre Jesus Christ avec Fidelite, Obeissance, afin d etre des Enfants du Tres Haut ! Nous avons tous recut l essentiel : Le Pardon de nos pechers et le Salut par notre Bon Berger ! Nous sommes le Corps du Christ donc Indissociables est Utiles a Dieu pour son Dessein ! Pardonnons nous et aimons nous, soyons fiers de nous tous. Nous sommes une Equipe ! Alors, Gagnons enssemble pour Notre Roi qui est le Grand Champion ! Alleluia !
Posté le 23 Octobre 2013 à 16h23
Oui mais est ce que Dieu peut être jaloux de ma femme?
Posté le 17 Août 2013 à 14h05
Merci beaucoup pour votre commentaire concernant la jalousie tellement simple et clair, sans patois de Canaan. Gloire à Dieu !
Posté le 8 Septembre 2012 à 08h22
merci beaucoup
Posté le 11 Mars 2012 à 19h27
Amen merci Seigneur
Posté le 26 Avril 2011 à 11h50
Merci Seigneur A partir ce jour ma vision de voire les choses sera différente; car j'aimerais faire la volonté et non celle des Hommes Amen
Posté le 15 Mars 2011 à 11h54
Merci mon Dieu
Posté le 12 Mars 2011 à 05h59
Je crois qu'il ne rest pas grand chose à dire sur la jalousie. Merci pour tout ce beau texte instructif. Sur la jalousie et la différence aussi entre celle du Seigneur Jésus pour nous . Sunshine. Qc xxx
Posté le 10 Mars 2011 à 23h29
Seigneur garde mon coeur pls que tout autre chose car c'est e là que vienne les sources de la vie.un coeur calme est la vie du corps mais la jalousie est la carie de os.merci pour ta patience envers moi, ton amou,r ta jalousie pour moi est parfaite car je desire te servir.
Posté le 10 Mars 2011 à 09h47
Une simple remarque :" Pourquoi pour une femme parle-t-on 'attirance' pour un autre homme et que pour un homme c'est 'désirer' une autre Femme ? " Merci pour ce texte où tout est dit.