Accueil topmessages
Quelle est la différence entre la présence et la communion de Dieu ?
Par Jean-Claude Guillaume  
       
 

On dit souvent être dans la présence de Dieu seulement dans certaines circonstances, culte, prière, etc. Mais il faut distinguer présence de Dieu et communion avec Dieu. Dieu étant omniprésent, c'est-à-dire présent partout, tous, croyants ou non-croyants, sont continuellement dans sa présence. Rien ne lui est caché. David écrit :

"Où irais-je loin de ton esprit, et où fuirais-je loin de ta face ? Si je monte aux cieux, tu y es ; si je me couche au séjour des morts, t'y voilà. Si je prends les ailes de l'aurore, et que j'aille habiter à l'extrémité de la mer, là aussi ta main me conduira, et ta droite me saisira. Si je dis : Au moins les ténèbres me couvriront, la nuit devient lumière autour de moi ; même les ténèbres ne sont pas obscures pour toi, la nuit brille comme le jour, et les ténèbres comme la lumière." (Ps. 139.7-12)

Il en va tout autrement de la communion avec Dieu. Nous savons que la lumière ne cohabite en aucune manière avec les ténèbres. Paul ne dit-il pas :

"… quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité ? ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?" (2 Co. 6.14)

Et Ésaïe :

"Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu ; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l'empêchent de vous écouter." (És. 59.2)

Mais Jésus est venu régler ce problème en portant nos péchés et en payant la dette qui nous séparaient de Dieu. Le problème n'est donc pas de savoir si nous vivons dans la présence ou la communion de Dieu, mais bien si nous avons accepté Christ comme Sauveur et Seigneur. Car "… vous avez tout pleinement en lui…" (Col. 2.10), y compris l'assurance d'une communion rétablie avec Dieu. Cependant, s'il a pardonné notre vie passée, qu'en est-il des fautes que nous commettons aujourd'hui, même sans le savoir ? C'est Jean qui nous donne la réponse, et il nous suffit de l'accepter par la foi :

"La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché." (1 Jn. 1.5-7)

Il y a bien sûr ceux qui disent qu'ils sont en communion avec Dieu, et qui marchent dans les ténèbres. Ceux-là se mentent à eux-mêmes, et ne pratiquent pas la vérité. Il n'existe pas de plus profondes ténèbres que de se croire dans la lumière alors qu'on est dans les ténèbres. Jésus dit : "Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres !" (Matt. 6.23)

 

Poster un commentaire