Accueil Enseignement
Le regard de Dieu sur moi, un plus dans ma vie?
Par Cécile .   11 commentaires  
       
 

II nous faut accueillir le regard de Jésus pour avoir une juste connaissance de nous-mêmes.

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais moi j'ai entendu plusieurs personnes de mon entourage me poser la question : pourquoi crois-tu ? Qu'est ce que cela t'apporte ?
Comment répondre ?
Par des versets à n'en plus finir ? Par des justifications ? Par des explications faites dans un langage que l'autre risque de ne pas comprendre ?

Comprendre le regard que Dieu pose sur nous (comment Dieu nous regarde) peut
nous aider à saisir combien le connaître est un plus dans notre vie.
Cela change complètement notre vie .

Plusieurs textes de l'évangile nous parlent des regards de Jésus. Je vous propose d'en retenir trois.

I) Un regard d'amour :
- Marc 10.17-27 : la rencontre avec le jeune homme riche. Le verset 21 précise que Jésus l'ayant regardé l'aima. Le Seigneur a reconnu en cet homme un être sincère, fidèle observateur des commandements de son Père. Point de fraude dans cet homme. Mais Jésus désire le conduire plus loin car il lui manque une chose : Va... vends... donne, puis viens et suis-moi. Chez Jésus, l'appel au changement est accompagné par l'amour. Et cet amour est porteur d'une invitation.
Le regard qu'il pose sur cet homme v.21 est " un regard plein d'amour ".
C'est aussi celui qu'il pose sur nous quelle que soit notre condition.
Avant que nous ayons choisi de le suivre Jésus nous regardait déjà avec plein d'affection.
Ce regard peut faire, dans nos vies, toute la différence car il ne juge pas, il ne critique pas, il ne condamne pas. Il est gratuit. Il accompagne, il invite à réfléchir et à avoir un autre but dans la vie.

-Réfléchissez à ce regard :
Que ressentez-vous en imaginant ce regard d'amour que Jésus pose sur vous ?
Que représente-t-il pour vous ?
Notez ce que ce regard a comme conséquence sur votre vie quotidienne ?


II) Un regard plein de grâce :
- Luc 7.36-50 met en opposition le regard de Jésus et celui de Simon le pharisien. Ce que ce pharisien a vu, c'est la vie dissolue de cette femme (v.37). Sachant que Jésus était là, elle vint le voir avec un flacon rempli de parfum qu'elle déverse sur ses pieds. Simon la connaît, elle est classée. Que peut-il attendre de cette femme ? Simon est un homme qui juge, et son jugement fausse sa perception, enlève sa compassion. Il ne perçoit pas la démarche de la femme. Et puisque Jésus n'a apparemment pas discerné la nature de la femme, il ne peut être un prophète ! L'analyse de Simon est complètement erronée, il juge même Jésus.
Simon nous semble bien prisonnier de sa théologie et de l'application qu'il en fait. Apparemment étranger à la grâce, il ne peut être un dispensateur de grâce. Jésus a discerné à la fois la nature et la démarche de la femme, une démarche de foi et de repentance. Saint-Exupéry a dit qu'on ne voit bien qu'avec le cœur. Quand Jésus se retourne vers la femme, c'est pour l'assurer que ses péchés sont pardonnés. Il a pu accomplir pleinement son œuvre de salut.
Cette femme savait qui était Jésus, elle a osé, malgré sa vie dissolue, s'approcher de lui pour lui manifester sa reconnaissance. Jésus voit son cœur.
Ce qui est remarquable dans ce récit, c'est que la femme ne prononce pas une seule parole ; ce sont ses gestes et son comportement qui parlent. Enfin, Simon ne semble pas avoir un regard juste sur lui-même. Il lui faut le regard de Jésus pour savoir qui il est, un homme qui n'a donné ni eau, ni huile, ni baiser.
Il nous faut accueillir Jésus, mais non comme Simon ; il nous faut accueillir le regard de Jésus pour avoir une juste connaissance de nous-mêmes. Lui seul est capable de débusquer notre orgueil, notre propre justice et notre suffisance derrière notre piété. Dieu veut nous rencontrer dans un regard de cœur à cœur, et c'est ainsi qu'il nous invite à rencontrer autrui, l'autre qui peut être si différent de moi.

Cette femme est venue malgré le fait que les uns et les autres la connaissaient. Elle a osé rentrer dans une maison où seuls les hommes se réunissaient, quel courage !
Savoir que Dieu me regarde avec ce regard plein de grâce me permet de venir à ses pieds, telle que je suis. Je peux ne plus m'inquiéter de ce que vont penser ou dire ceux qui m'entourent.
D'autre part, le regard que Jésus porte est un regard juste et il veut nous aider à prendre conscience de ce qui ne va pas dans notre vie. Simon par orgueil a refusé de reconnaître ses torts.

- Réfléchissez à ce regard

Pouvez-vous imaginer que le regard de Jésus soit plein de grâce (compatissant, aimant, sans jugement..) pour vous ?
Qu'est ce que cela implique dans votre vie ?
Simon n'a pas accepté d'être repris par le regard de Jésus et vous ?

III) Un regard en tête à tête :
- Jean 8.1-11 nous relate la rencontre de Jésus avec la femme adultère. Contrairement à la femme pécheresse de Luc 7, celle-ci ne vient pas de son plein grès, mais elle est amenée de force, et pour un motif mauvais. Jésus n'a aucun regard pour les accusateurs ! Il fuit même leurs regards, puisqu'il se baisse avant de se relever enfin et de les placer devant leur réalité : Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre. Cela leur a peut-être été dit droit dans les yeux ! Il faut que cesse le brouhaha des voix des accusateurs pour qu'une relation de personne à personne s'instaure et soit porteuse de guérison. Quand Jésus, ne voyant plus que la femme, s'adresse à elle, il lui donne une parole de grâce qui est en même temps une invitation au changement. Il a eu la parole à propos avec les pharisiens et avec la femme adultère. Il y a des regards dont il faut se protéger pour que le regard de grâce puisse être accordé.

La rencontre entre Jésus et cette femme est merveilleuse car Jésus lui fait le plus beau des cadeaux. Il ne la condamne pas, il l'invite simplement à ne plus pêcher v.11 " je ne te condamne pas non plus. Va mais désormais ne pêche plus ".
Jésus nous enseigne et après nous invite à choisir.
Connaître Jésus me permet d'être délivrée des fardeaux (tels que la culpabilité, mes mauvais choix, mes colères...) les plus lourds, il me rejoint là où je suis et nous invite à ce changement.
Il veut me restaurer, d'ailleurs, lui seul peut le faire si j'accepte de me laisser guider.

- Réfléchissez à ce regard :
Acceptez- vous que Dieu dirige l'ensemble de votre vie : le choix de votre conjoint, vos choix de vie, vos finances... ?
Que veut dire ne plus pécher pour vous ?


Conclusion :
Dieu veut que nous acceptions son regard d'amour envers nous. Il ne nous laisse pas seules. Il nous donne la puissance pour aller vers ces changements :
Col. 1.11 " Dieu vous fortifiera pleinement à la mesure de sa puissance glorieuse, pour que vous puissiez tout supporter et persévérer jusqu'au bout, et cela avec joie ".

Connaître Dieu, c'est lui faire confiance, c'est avoir ce tête à tête avec lui, c'est accepter qu'il puisse me regarder avec amour et que sa grâce est pour chacune.

en partenariat avec  www .famillejetaime.com

 

Poster un commentaire

 
 

Vos commentaires (11)

Trier les commentaires : par date | par vote
Posté le 7 Juillet 2012 à 10h51
Merci pour ce méssage qui me fais encore percuté de ne pas regarder à moi ,méme si je veux faire bien .Mais humblement me prosterner de coeur et usé plus mes genoux devant ton trone ,en silence et prendre le temps d'écouter mais encore plus de obéir en méttans directement en pratique .
Posté le 3 Février 2011 à 08h41
ce qui me mets en joie, c'est que dieu est omniprésent, qu'l ne sommeille ni ne . dort. Quand je me couche je sais qu'il veillera sur moi durant la Nuit, quand je me réveille, je sais qu'il est déjà là. Je me régale de son regard en toute circonstance sur moi, avec son regard il voit dans mon coeur, c'est MERVEILLEUX. Dans le regard de mon mari, je lis le rejet, le dégoût face à ma silhouette un peu enrobée. J'avais un corps parfait, la dureté de ma vie m'a conduite à l'enrober malgré moi. Merci à jésus qui m'aime, qui m'a rachetée et qui m'exhorte doucement par le saint esprit. Dieu m'aime j'en suis certaine, il vous aime aussi, n'oubliez JAMAIS vous êtes des princes et des princesses. N'humiliez pas dieu en disant "oh seigneur qui suis-je", tu es fille et fils du ROI des rois. Soyez bénis
Posté le 27 Décembre 2009 à 14h58
J'aime la Parole de Dieu; toujours par Sa Gràce. La Parole de Dieu m'aide a connaître Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. La Parole de Dieu me montre comment aimer Dieu,chaque jour de ma vie que Dieu me prête; merci Seigneur. La Parole de Dieu m'a montré comment Dieu m'aime et m'aimera jusqu'au jour de son Retour. La Parole de Dieu me donne la sagesse et la force d'aimer mes frères et soeurs en Christ . La Parole de Dieu me montre comment aimer et comment faire avec ceux qui ne connaissent pas encore le Seigneur Jésus-Christ. tout cela, je le sais Gràce à sa Parole qu'Il a déposé dans mon coeur,je Lui serai éternellement reconnaissante. Pourquoi ? Réponse: Car Dieu est Amour. 1 Jean 4 / 16.
Posté le 29 Avril 2009 à 13h35
merci,pour la parole de vie,que l'amour de dieu nous imprègne sans l'amour tu ne peux etre au service de dieu
Posté le 17 Avril 2009 à 21h13
Merci Seigneur pour tant d'amour et de bonté, de disponibilité et de promesses. Que tu es grand et magnifique ! Apprends nous à aimer, à comprendre ta nature et ton affection pour nous. Toute la gloire te reviens au nom puissant de Jésus.
Posté le 15 Avril 2009 à 13h55
Mon Dieu je te rends grace de ce que malgré ma nature pecheresse, tu me regarde avec un regard d'amour et sonde mon coeur Seigneur, si je prends une voie indigne de toi, dirige mes pas vers toi, en toi seul est mon refuge. A toi seul soit la gloire, au nom de Jésus-Christ. Amen.
Posté le 13 Avril 2009 à 13h21
Merci ma soeur pour ces paroles d´encouragement qui nous rapellent du grand amour que Jesus a pour nous. Nous avons tellement tendance à tout réaliser avec notre propre force que nous oublions que Jesus nous regarde avec amour et attend que nous tournions aussi vers Lui notre attention. Merci ma sr et que Dieu vous bénisse!
Posté le 13 Avril 2009 à 12h00
Grace à Dieu je m'intérroge sur ma conduite de vie à modifier(ce que j'ai commencé à faire) et puis je veux croire en un avenir meilleur avec lui malgrés les épreuves que je traverse.Gloire! à Dieu
Posté le 13 Avril 2009 à 11h35
le regard de Dieu dans ma vie... c'est beau car avec ce regard même mon brin de cheveux est compté et aucun détail de ma vie ne Lui échappe.
Posté le 13 Avril 2009 à 10h46
Lorsqu'on vit dans un environnement "non chrétien" on est souvent confronté à des railleries, y répondre "en versets" provoque encore plus de railleries, car cela paraît trop "théorique". Il n'y a que le comportement, la manière de vivre, l'exemple qui peut toucher les autres réellement. Par exemple : lorsque nous sommes confrontés à de grandes douleurs, tels que la perte d'un être cher, une maladie grave etc..., ce qui va montrer notre foi, c'est notre comportement face à ces événements douloureux. Notre faculté d'acceptation, d'adaptation, notre regard, notre compréhension fait que nos réactions sont différentes. La foi donne des ailes et permet de survoler avec sérénité des choses graves. Il n'y a pas besoin de se justifier ou d'expliquer, les autres comprennent simplement en "voyant" une foi en "activité".
1 personne(s) aime(nt)  
Posté le 13 Avril 2009 à 08h22
Jésus je t'aime car justement tu as posé sur moi ce triple regard. permets-moi, donne-moi ô Christ de tendre toujours mieux à poser un tel regard sur mes contemporains, en premier sur mon amie B. qui m'accompagne et que j'accompage depuis près de onze ans. Merci, un énorme merci pour ton regard unique sur ma personne (comme sur tous les enfants du Père...) très cher Jésus.