A mon amie d'enfance
Par Lydie Grivalliers   13 commentaires  
       
 
J'avais neuf ans et toi huit quand tu es arrivée à l'Eglise et dans le fond nous ne nous sommes plus quittées. Tu te souviens de nos franches " rigolades ", de ces bavardages incessants quand tu venais dormir à la maison ou le contraire. Et ces interminables conversations téléphoniques qui rendaient " dingues " nos parents ? On avait toujours quelque chose à se raconter, même si on s'était vue une heure avant !

On est devenue des adolescentes, on a chacune vécue une expérience avec Dieu et on a choisi de le suivre à un an d'intervalle. Que d'histoires partagées, de péripéties ! L'école du dimanche, le groupe d'ado, les week-ends jeunesse, les camps de ski, les vacances en Italie…

Ce n'était pas toujours simple d'être d'accord, de se comprendre, nous étions si différentes. Parfois il y a eu aussi des moments difficiles entre nous. Bien souvent cette amitié envahissante et exclusive nous a joué des tours et nous a fait souffrir. Notre entente et notre complicité semblaient alors compromises.

Mais avec l'aide de Dieu, nous avons pu rectifier le tir et poursuivre cette belle aventure sur des bases plus saines et plus stables. Malgré nos parcours différents, la séparation, la distance, nous avons par la grâce de Dieu accompli nos souhaits de petites filles. Tu as été mon témoin quand je me suis mariée et moi le tien quelques années plus tard. De l'eau avait pourtant coulé sous les ponts, mais notre amitié l'une pour l'autre avait résisté au temps.

Aujourd'hui nous voilà toutes deux épouses, mamans et plus que jamais amies. Je réalise en écrivant ces lignes combien notre parcours est exceptionnel. Avec les années, nous avons réussi à trouver un équilibre dans notre relation et elle est pour moi une force.

Je sais, après maintes épreuves combien les amis fidèles et sincères dans une vie sont rares. Et c'est pour cela que notre amitié est pour moi un véritable cadeau de Dieu. Je le remercie de t'avoir placée sur ma route pour être cette oreille attentive, cette personne qui me conseille, cette « tatie » pour mes enfants, cette amie d'enfance qui, si Dieu nous prête vie, deviendra aussi une amie de vieillesse !

Je suis fière de cette femme que tu es devenue. Je t'aime fort.
Ton amie.
 

Poster un commentaire

 
 

Vos commentaires (13)

Trier les commentaires : par date | par vote
Posté le 10 Septembre 2009 à 11h41
(suite) le plus grand désir de mon cœur c'est qu'elle revienne dans la bergerie du Seigneur et là la profondeur de notre amitié sera parfaite puisque même dans la félicité céleste nous serons toujours ensemble dans la joie de notre sauveur. je me permets de partager avec vous ce fardeau afin que priiez avec moi pour elle. OUI L AMITIÉ EST UN DON DE DIEU et elle l'est beaucoup plus encore lorsqu'elle est expérimentée en JESUS. Merci Jésus toi le véritable et fidèle Ami qui rend la vrai amitié possible. à tous les amis QDVB!!!
Posté le 10 Septembre 2009 à 11h35
En vous lisant ce matin j n peux m'empêcher de penser à une amie, mon amie avec qui nous sommes presque sœurs.nous nous sommes connus au lycée dans le Seigneur faisant toutes 2 les classes de 4e. En avançant notre marche avec Dieu s'est fragilisée et elle n'a jamais été restaurée dans sa foi.elle a été là quand je me mariais et j'ai été là quand elle se mariait; elle a été là quand j'ai eu ma 1ere fille et j'ai été là quand elle a eu la sienne. elle a été là quand j'ai perdu mon mari à 23 ans et j'ai été là quand elle a perdu le sien à 26 ans. Toutes 2 veuves aujourd'hui je suis mère de 2 filles et elle est mère d'une fille; elle est une tata pour mes filles et j'en suis une pour sa fille. Notre parcours est si identique. nous faisons parfois des mois sans nous voir et quand nous nous retrouvons nous avons tant à partager sur nous-mêmes.
Posté le 12 Novembre 2008 à 22h02
L'amitié est un noble sentiment et tu as raison Lydie: elle est un cadeau de Dieu... Si nous obtenons tout par grâce, tu as su garder intacte cette flamme en la tenant à l'abri des courants d'air de la vie, tu l'as certainement entretenue par des attentions, des gestes, des pensées tout simplement et cette lettre en témoigne! Tu me fais curieusement penser à une amie chez qui j'avais fêté mes 14 ans... La même spontanéité, la même sensibilité, et surtout cette générosité de cœur qui marque, j'en suis sûr, ceux qui ont la chance de te rencontrer... Merci pour ton témoignage. Dieu te bénisse.
  Muriel (France)
Posté le 11 Mars 2008 à 17h32
J'ai eu le privilège de vivre cette même expérience (depuis l'âge de 12 ans) et combien encore aujourd'hui notre amitié est précieuse. Nous ne partageons plus les mêmes sujets de conversation mais la complicité est intacte. Pas toujours besoin de parler pour se comprendre... Le temps et la distance ne peuvent rien y changer, la Bible dit vraie quand elle dit que l'ami est fidèle en tout temps et que dans l'épreuve il se montre un frère - pour moi une soeur - Merci mon Dieu pour Christine (qui sait où je serais aujourd'hui si elle n'avait pas été là ?)
  Eliane (Bénin)
Posté le 10 Mars 2008 à 17h30
C'est une fort belle histoire qui m'a beaucoup émue....je souhaite de tout cœur que ces deux amies deviennent des amies de vieillesse dans une confiance fortifiée par le temps!
  Colette (France)
Posté le 10 Mars 2008 à 14h57
J'ai été très touchée par votre témoignage. Oui, l'amitié est un don de Dieu. Dieu est celui qui donne et celui qui reprend. Celle avec qui j'ai partagé mon enfance, mes plus beaux souvenirs a été rappelé à Dieu à 29 ans laissant deux filles de 3 ans et 2 ans. Dieu m'a envoyé d'autres amies. Mais, elle, elle était unique et spéciale. Je pensais comme vous l'avoir dans ma vieillesse et jamais j'avais pensé un seul instant qu'elle ne sera plus celle qui pleurait quand je pleurais. Que le Seigneur bénisse votre amitié et vous accorde de vivre des jours heureux sous sa protection.
  Svieta Dathet (Congo (République du))
Posté le 10 Mars 2008 à 13h40
merci beaucoup pour ce texte. car cela fait énormément plaisir et m'a fait comprendre combien de fois il est bon et important d'avoir un(e) bon(e) ami(e) d'enfance que Dieu vous bénisse pour cela.
  Carine (Etats-Unis)
Posté le 6 Mars 2008 à 21h24
Ce texte me ramène de beaux souvenirs, de rires et de joies. Que Dieu bénisse tous ceux qu'il met sur notre chemin et qui sont là quand nous avons besoin d'eux
  Martine (France)
Posté le 7 Mars 2008 à 00h27
quelle chance vous avez, moi j'ai perdue ma sœur en 2006 et je n'ai pas d'amies d'enfance, je n'ai plus de mari non-plus, goutez votre bonheur, et priez pour moi pour que je me sente moins seule;merci
  Inesse Joseph (pasteur) (Haiti)
Posté le 6 Mars 2008 à 07h14
Salut Lydie,merci pour cette lettre a votre amie d'enfance qui m'a particulierement touchée. J'ajouterais que l'amitie d'enfance est beaucoup plus innocente et plus facile à cultiver. Si l'on arrive à la sauvegarder jusqu'à l'age adulte, c'est une grace. Que Dieu dont l'un des Noms est fidele soit avec vous deux et qu'Il nous donne à nous tous d'entretenir nos amities jusqu'à les fraterniser au Nom de Jesus. A Dieu soit la Gloire et à toute la vaillante equipe de Topchretien du courage... Inesse
  Marie-ange (Côte d'Ivoire)
Posté le 6 Mars 2008 à 00h22
J'ai eu des larmes aux yeux quand j'ai lu votre lettre à votre amie et je mesure à quelle point c'est important l'amitié. J'avais connu cette amitié ou l'une est toujours là pour l'autre et vice-versa. Où les peines, les joies étaient vécues ensemble. Je Bénis le SEIGNEUR qui a su vous donner la sagesse pour préserver votre amitié. Moi, j'ai perdu cette amie, cette soeur, cette confidente que DIEU met sur notre chemin. Mais si nous ne sommes plus amie, je continue à la porter dans mon coeur et dans mes prières pour qu'il ne lui arrive à elle et à sa famille que de belles choses et que jamais le CHRIST notre sauveur et protecteur ne détourne d'eux sa face. Que DIEU par JESUS mette son amour et sa sagesse dans nos coeurs afin que nous sachions préserver cette belle chose qu'est l'amitié.
  Donna (Etats-Unis)
Posté le 5 Mars 2008 à 18h13
Ce beau commentaire du thème de l'amitié me souvient du roman, "Une si longue lettre" de Mariama Bâ qui exprime l'importance des amies d'enfances mais dans un contexte plutôt différent. Grâce à Dieu, nous avons toujours un meilleur ami très proche, même si nos proches sont loin de nous.
  Yves (France)
Posté le 5 Mars 2008 à 16h50
Merci Lydie pour cette pensée qui est très enrichissante que d'avoir des super amis ou amies, cela fait un contre-poids face aux problèmes des humains qui se chamaillent pour des riens et empoisonnent nos vies. Combien il est important d'avoir de vrais amis et qui plus est quand ils sont chrétien. J'invite ici tous les jeunes chrétiens de se faire de véritables amis dans le Seigneur, c'est une grande richesse en tous points, ces richesses sont comme des diamants, des perles, des joyaux, qui brillent toujours et fortifient notre foi et notre amour entre nous et pour notre Seigneur. A lui soit la Gloire et l'honneur.