Pourquoi pardonner  ? (La pratique du pardon - Partie 1)
Par Famille je t'aime   20 commentaires  
       
 
Cette semaine,  nous allons aborder le thème crucial du Pardon. Il y a tellement de domaines de notre vie qui sont liés à ce point !
Le but de ce dossier, écrit par Gérard Ducrozet de Famille Je T'Aime, est de nous aider à mieux comprendre les avantages du pardon pour notre vie et comment y parvenir.



Je savais le pardon difficile à pratiquer, mais je le pensais simple à comprendre. En réalité, ce mot simple recouvre une réalité complexe aussi bien du point de vue théologique que psychologique. Mais quand il s'agit de faire une démarche de pardon ou d'encourager quelqu'un à pardonner, il vaut mieux être au clair sur le sujet

Quelles sont vos croyances relatives au pardon? Sur quoi reposent-elles ? Peut-on tout pardonner ? Quelle est la puissance de votre foi dans ce domaine ? Existe t-il des conditions au pardon ?... Ces questions seront déterminantes dans la manière avec laquelle vous allez intervenir dans la vie et l'histoire des personnes.

Pourquoi pardonner ?

•    Parce que Dieu nous le demande. C'est un acte de soumission au Seigneur. (Colossiens 3:13; Matthieu. 6:14-15.) 
    
•    Parce que Dieu nous pardonne. C'est une conséquence du pardon reçu. (Matthieu 18:23-35). C'est une marque et une mesure de notre propre expérience de la grâce de Dieu.
    
•    Parce que pardonner c'est imiter Dieu
    "...Vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ. Devenez donc les imitateurs de Dieu..."  Ephésiens  4:32 - 5:1
    
    Pardonner c'est revêtir l'homme nouveau et entrer dans notre identité en Christ, devenir conforme à ce que nous sommes en Christ. Pour pardonner, nous devons croire que Dieu donne à la personne habitée par le Saint-Esprit les ressources intérieures pour le pardon.
    
•    Parce que le refus de pardonner nous éloigne de la communion avec Dieu
    
    Dans le Notre Père, nous demandons à Dieu de nous "pardonner nos offenses comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés". Matthieu 6:12
    
    Matthieu 6:14-16 "Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père Céleste vous pardonnera aussi, mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, notre Père Céleste ne vous pardonnera pas non plus vos fautes"
    
    Je crois que Jésus ne parle pas ici d'un pardon de salut (Il n'y a pas de mérite en ce qui concerne le salut) mais d'un pardon de communion avec le Père en tant qu'enfant. Quand nous sommes offensés, nous devons comprendre que le non pardon est un obstacle à nos prières et à la bénédiction de Dieu sur notre vie, alors que le pardon va nous introduire dans une intimité nouvelle avec le Seigneur, rendre nos prières efficaces et libérer l'action de Dieu dans notre situation.
    
    Certains diront : "Je ne peux pas pardonner". La question première n'est pas de pouvoir (c'est la puissance de Dieu) mais de vouloir. Tant que nous résistons à la décision de pardonner, nous résistons à Dieu et Il nous résiste.
    
•    Parce que le refus de pardonner nous livre aux tourments (Matthieu 18:23-35)
    
La parabole du serviteur impitoyable se termine dans les tourments. Le maître livre aux bourreaux le serviteur impitoyable qui refuse de pardonner et d'offrir la grâce qu'il a lui-même reçue.
    
    Quels sont les bourreaux qui tourmentent ceux qui ne pardonnent pas ?  L'amertume, la haine, la rancune, le désir de vengeance, la pitié de soi, l'esprit de jugement... "Voilà comment mon Père céleste vous traitera si vous ne pardonnez pas". Vous serez livrés aux tourments de ces  bourreaux. Vous serez prisonniers de ces pensées et de ces sentiments que vous ne voulez pas abandonner. Ils vont vous tourmenter et vous détruire. Au départ, ces murs que vous dressez devant la personne qui vous a blessé, vont assurer une certaine protection, mais petit à petit vous allez construire votre propre prison et vos tourments.
    
•    Parce que le refus de pardonner infeste ceux qui nous entourent.  Hébreux 12:14-15
    
   Si l'amertume et la colère contrôlent notre vie nous allons développer un style de vie et de relation contrôlés par cette colère. De façon souvent inconsciente, la personne qui n'a pas pardonné, qui n'a pas coupé avec son passé, le reproduit dans son couple, avec ses enfants et infeste toute la famille. C'est le constat souvent tardif de cette réalité qui amène les personnes à chercher de l'aide.
    
•    Parce que le pardon est nécessaire à la réconciliation. (Matthieu 5:23-26; Romains 5:8-11)
    
    On ne va jamais loin dans la relation sans l'exercice du pardon. Vous ne pourrez jamais construire de relations profondes et durables si vous ne savez pas pardonner.
    
    Dans le pardon, Dieu vise la réconciliation. Si vous ne pardonnez pas vous ne pourrez pas vous réconcilier. Mais il ne faut pas confondre le pardon et la réconciliation, même si les deux sont très liés. Dans une démarche de pardon, il est important de les dissocier et de ne pas penser d'abord réconciliation. Parler réconciliation avant pardon, c'est mettre la charrue avant les bœufs. Si la personne blessée est amenée trop vite à penser réconciliation sans un travail préalable, elle risque de ne pas  pardonner ou de donner un pardon à bon marché qui ne créera pas les conditions nécessaires à une vraie réconciliation. Une démarche de pardon commence par une démarche personnelle devant Dieu avant d'être une démarche extérieure vers l'offenseur. Si nous voulons aider quelqu'un à cheminer dans une démarche de pardon, nous devons respecter son état émotionnel et ne pas pousser cette personne trop vite vers la réconciliation. Il y a des étapes, un processus. C'est le Saint-Esprit qui va agir.

    
    Jusqu'où pardonner ? Existe- t-il des limites au pardon ?

•    La mesure de la grâce, c'est la grâce de Dieu.

"Là où le péché a abondé la grâce a surabondé" Romains 5:20. La grâce de Dieu est plus forte, plus grande que le péché.

Attention. Je parle ici du pardon offert, qui est gratuit, pas du pardon de communion avec l'offenseur.

Pardonner : Est-ce oublier l'offense ?


L'Ecriture dit que Dieu ne se souviendra plus de nos péchés.

"Car je pardonnerai leur iniquité, je ne me souviendrai plus de leur péché" Hébreux 10:17 (Jérémie 31:34)

"C'est moi, moi qui efface les transgressions pour l'amour de moi. Et je ne me souviendrai plus de tes péchés"  (Esaïe 43:25)

"Quel Dieu est semblable à toi, qui pardonnes l'iniquité et qui oublies les péchés du reste de ton héritage? Il ne garde pas sa colère à toujours, car il prend plaisir à la miséricorde. Il aura compassion de nous, il mettra sous ses pieds nos iniquités; tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés." Michée 7:18-19

C'est la même idée que l'on retrouve dans le psaume 103.12 : Autant l'orient est éloigné de l'occident, autant il éloigne de nous nos transgressions. Jusqu'à un certain point, l'oubli peut résulter du pardon, mais ce n'est ni la condition ni la preuve du pardon.


Définition du pardon

Le pardon est une notion qui est très mal comprise chez les non chrétiens comme chez les chrétiens. Selon le Petit ROBERT, pardonner c'est : Tenir une offense pour non avenue (pas arrivée, inexistante), renoncer à ‘' tirer vengeance de..."
Synonyme : Oublier, remettre, passer, absoudre, gracier.


Pardon humain et pardon divin

Les similitudes entre les deux

1) Le pardon humain est aussi une grâce, comme le pardon divin (Matthieu 18:23-35). L'offenseur n'a pas à le "mériter" comme nous ne méritons pas le pardon de Dieu. La repentance de l'offenseur n'est pas un prix qu'il doit payer pour que nous lui pardonnions.
    
2) Le pardon humain est un pardon offert à l'offenseur. Une démarche de pardon consiste donc premièrement à rendre le pardon disponible pour l'offenseur. Cette démarche est totalement personnelle et intérieure. Elle précède la repentance de l'offenseur.
    
3) Le pardon accordé qui rétablit la relation.


N'est-ce pas plutôt ce pardon du croyant que nous devons imiter ? Parce que nous n'avons pas à exercer, en tant qu'individu, la justice à la place de Dieu, de la société ou de l'église.
Le pardon humain signifie la remise d'une peine méritée. Le pardon divin n'est accordé qu'après l'exécution de la peine.  A cause de sa justice, Dieu ne pouvait pas nous témoigner sa bienveillance sans expiation. Il fallait que Dieu soit apaisé envers nous, ce qui nécessitait un juste châtiment du péché. Pour qu'il y ait réconciliation entre le Seigneur et nous, il ne suffit pas que nous changions d'attitude... Il fallait que Dieu exerce sa justice. Dans le pardon divin, Dieu ne pouvait pas ne pas être juste (Romains 3:26). Dieu nous a réconcilié avec lui en Christ, sans imputer aux hommes leurs fautes (2 Corinthiens 5:18-19) Même s'il peut être nécessaire dans certains cas de sanctionner la faute par la discipline de l'église ou par une action en Justice, on ne peut pas considérer que le pardon humain doit impérativement être précédé d'un châtiment.


Les différences entre les deux

1) L'offense-péché d'autrui à mon égard. Je n'ai pas à le justifier à bon compte, à le banaliser, à l'accepter, à le pardonner sans condition, notamment de repentance.

"Le danger du pardon à trop bon marché est signalé dans l'affirmation du prophète: "Si l'on fait grâce au méchant, il n'apprend pas la justice, il se livre au mal dans le pays de la droiture, et il n'a pas égard à la majesté de l'Eternel" Esaïe 26:10

2) L'offense-blessure me concerne, moi, dans ma responsabilité de décider de ce que je fais avec cette blessure. La légitime colère : Vais-je la recevoir comme un hôte passager ou comme un habitant permanent qui va tisser sa toile d'amertume, de haine, désir de vengeance...

Luc 17:3 "Si ton frère a péché, reprends-le, et s'il se repent, pardonne-lui". Il est vrai que pardonner n'est pas tenir le coupable pour innocent,  pour l'encourager dans son péché. Nous devons nous protéger aussi du péché des autres. La réconciliation n'est pas forcément souhaitable si la personne persiste dans son état de péché. Il ya légitimité devant Dieu de dire que, dans ces conditions, une relation d'amour et d'unité n'est pas possible. Mais la démarche intérieure de pardon est possible.

4) Le Modèle divin du pardon. Dieu ne nous pardonne que si nous sommes repentants. Il est vrai que nous sommes au bénéfice du pardon de Dieu si nous confessons nos péchés et que nous nous repentons. Sinon, nous restons dans nos péchés, la colère de Dieu contre le péché demeure sur nous, nous ne sommes pas réconciliés avec Dieu et nous sommes privés d' une relation nouvelle avec lui.

Est-ce qu'on peut en conclure que l'on ne doit pardonner que s'il y a repentance?

Nous tenterons de répondre à cette question la semaine prochaine. D'ici là, nous vous invitons à méditer là-dessus !

                                                            Ducrozet Gérard (FJA)   http://www.famillejetaime.com/

 

Poster un commentaire

 


  Auteur partenaire du Top Chrétien
Famille Je t’Aime est une association qui propose une réponse chrétienne aux questions et besoins des familles d’aujourd’hui. Elle est partenaire des églises depuis plus de 20 ans, pour sensibiliser, enseigner, former, conseiller et aider.
Visiter le site web de l'auteur
 

Vos commentaires (20)

Trier les commentaires : par date | par vote
Posté le 29 Octobre 2013 à 12h30
merci au frère Gérard pour ce message très édifiant.le Pardon c'est la nature de Christ,tant que tu n'as pas Christ dans ta vie cette phrase reviendra toujours''je peux pardonner mais pas oublier" ou encore"la dernière fois ou l'autre jour tu m'avais ...."soyez benis mes frères au nom de Jésus Christ
Posté le 3 Juin 2013 à 03h38
Savoir pardonner pour vivre ensemble,je crois que c'est ce que le Seigneur Jésus nous demande,il faut tolérer.
Posté le 5 Janvier 2011 à 14h53
Merci pour ce texte si édifiant . Où peut-on trouver la suite, s'il vous plait?
Posté le 20 Mars 2009 à 11h58
Merci Seigneur pour cet enseignement!Le problème de l'humanité n'est celui du racisme, de la pauvreté, de la création des bombes atomiques... mais plutôt du coeur. Oui nous refusons de nous pardonner les uns les autres. Cependant nous souhaitons amour, paix, bonheur ...! Mais comment ces choses puissent véritablement être les nôtres si nous refusons de nous repentir devant le Seigneur?Le véritable amour prend racine dans la repentance vraie qui nous conduit au pardon. Beaucoup de chrétiens n'obtiennent pas la guérison, la paix...tout simplement parce qu'ils ne pardonnent pas ou ne savent pas le faire! Que le seigneur nous aide à pouvoir pardonner quelle que soit la nature de notre blessure. Tout est possible avec la puissance du Saint Esprit.
Posté le 2 Janvier 2009 à 22h26
Le pardon ! J'y ai résisté pendant plus d'une année, je ne voulais rien savoir, comment avec tout le mal que l'on m'a fait je vais pardonner,impossible. Mais grâce à l'amour de mes frères et soeurs en Christ, à leur patience, leur pers év&rence, à me démontrer que Jésus m'aimait et m'avait pardonné mes pêchés sur la croix, j'ai accepté de pardonner, et merci Seigneur, j'ai vu Sa Grâce abonder sur moi, des guérisons miraculeuses, des réponses à mes prières. merci Seigneur de m'avoir pardonné et appris à pardonner. je me sens plus légère et apte à pardonner aux autres. je me dis " s'ils me font du mal ou font du mal aux autres, c'est parcequ' ils ne savent pas ce qu'ils font, ils ne Te connaissent pas Seigneur." Et je prie pour ces personnes là afin qu'elles rencontrent elles aussi un jour Le Seigneur. pour moi, c'est cela la puissance du pardon.
2 personne(s) aime(nt)  
  Cathy (Belgique)
Posté le 28 Décembre 2007 à 20h25
Mon ami ne pardonne pas avec le coeur de Dieu son ancienne compagne. Il est croyant catholique mais remplit de rancoeur et de colere ainsi que sa famille. Nous ne pensons pas de la meme maniere la facon de vivre avec Dieu. Ce qui me fait mal mais ma confiance est forte en Dieu et je sais que je tiendrai toujours debout avec Dieu si toutefois il n`est pas pour moi dans la vie, il sait que j`ai pu pardonner alors je souhaite qu`il en prenne conscience et qu`il prie davantage. Je ne me sens pas en phase avec lui sur notre spiritualite mais prions que Dieu face un miracle ou un choix merci de m`encourager mesdames j`ai besoin de vos encouragements que Dieu vous benisse encore merci
  Cathy (Belgique)
Posté le 28 Décembre 2007 à 20h14
Le pardon est le meilleur medicament pour l`esprit et le coeur. Ma vraie maman vient de me demander pardon pour m`avoir abandonne a l`age de trois mois. Depuis je suis legere car Dieu a mis le pardon dans mon coeur. C'est si simple quand on est avec Dieu et que c`est lui qui gere nos sentiments, nos pensees. pardon egale liberation. amen
  Évy (Canada)
Posté le 12 Septembre 2007 à 16h35
Encore un petit mot :) GLOIRE À DIEU!!!!!!!!!!Vous savez, en plus, comme Jésus a guéri la source de mes maux, Il m'a en même temps délivrée d'une dépendance affreuse que j'avais depuis...environ 20 ans, depuis que j'étais toute petite! Cette dépendance était un mécanisme de défense que je m'étais créé face à la situation que je vivais, mais je me défoulais sur moi-même, me détruisant, m'enfonçant de plus en plus et me refermant sur moi-même. D'ailleurs, cette dépendance me faisait sentir sale devant Dieu, et parfois ma culpabilité me coupait de ma relation avec Lui! Et en plus! Il m'a guéri complètement de mon exzéma....qui découlait de ce rejet et de cette amertume! ALLELUIA! LE SEIGNEUR NOUS AIME-TOUS.Parfois on en vient à croire qu'Il ne se soucie pas de nous, qu'Il nous laisse dans nos souffrances...c'est faux! Ne croyez pas les mensonges de l'ennemi, prennez les armes, levez-vous! Cherchez votre délivrance, votre guérison, votre salut-JUSQU'À CE QUE VOUS L'AYEZ!Ne baissez pas les armes,comme j'ai fait.J'avais abandonné la partie. Mais Dieu n'abandonne jamais. Et il y a toujours de l'espoir avec Dieu.''Faute de connaissance, mon peuple périt.'' Osée 6:4 LISEZ LA PAROLE,ACCROCHEZ-VOUS aux promesses de Dieu, qui est fidèle,Tout-Puissant et rempli de compassion pour nous tous.
  Évy (Canada)
Posté le 11 Septembre 2007 à 15h35
L'aide de Dieu est venue juste quelques heures après ce message que j'ai écrit! Imaginez. J'étais incapable de prier pour mes 2 amis qui voulaient que je prie qu'ils puissent pardonner. Comment faire une telle prière alors que moi je n'ai pas pu pardonner encore ? J'ai lu tous les dossiers sur Top Chrétien, sur le pardon et plein de témoignages. Depuis quelques semaines, le Saint-Esprit ne cessait de me rappeler que je n'avais pas encore pardonné ma mère. Dimanche, un homme à l'église a fondu en larmes, me disant qu'il est blessé et incapable de pardonner. Une femme était venu me dire qu'elle m'en voulait depuis des mois ! mes amis qui me demandent de prier ! L'amertume que j'avais contre ma mère me poussait à penser et parler en mal d'elle, et mon estime d'elle était vraiment très bas. Je m'étais donc bâti un mur de ''protection''contre elle. Au lieu d'être blessée par elle à chaque fois, je me disais ''elle est pathétique, stupide''. Et j'avais tout simplement laisser tomber l'idée que notre relation pouvait aller mieux. Mes tentatives de rapprochement ayant échoué, j'avais abandonné la partie. Mais un jour Dieu m'a donné une vision d'une meilleure relation avec ma mère, alors je m'y accrochais. Hier,dans Sa présence d'amour, Il m'a donné la force de lui pardonner. Quelle délivrance. Gloire à Dieu !
  Évy (Canada)
Posté le 10 Septembre 2007 à 17h43
J'ai été capable de pardonner à un ex-conjoint qui a été violent avec moi et qui m'a poussé au suicide...j'ai même de la compassion pour lui.J'ai été souvent trahie de manière affreuse, j'ai même été violée. J'ai pardonné à tous ces gens. Ce matin, 2 personnes m'ont demandé de prier pour elles afin qu'elles puissent pardonner, car elles vivent des situations affreuses d'injustice et de rejet, une personne de la part de son fils, et l'autre de la part de sa mère. Je vais prier pour elles, mais je trouve cela un non sens puisque moi-même j'ai de l'amertume contre ma mère. Elle m'a rejetée depuis toujours et cela a boulversé toute ma vie. Elle m'a souvent maudit-et le fait encore ! par ses paroles négatives, elle est incapable de pardonner ou de demander pardon et se place toujours comme la victime. Elle en veut à tout plein de monde. Quand je suis venue au Seigneur, je lui ai écris une lettre, demandant pardon pour mes attitudes contre elle et lui expliquant aussi pourquoi je me sentais de cette manière avec elle. Elle m'a récrit la pire des lettres. En décembre passé elle m'a avoué qu'elle m'en voulait depuis que j'avais 2 ans(imaginez! j'ai 28)et qu'à 10 ans j'avais brisé notre relation à jamais, et m'a dit les choses les plus affreuses qu'une fille peut entendre de sa mère. Dur de pardonner...!!!!
  Fevry I. (Haiti)
Posté le 19 Juillet 2007 à 16h32
Une personne qui croit au pardon, croit à l'amour. Aussi une personne qui veut plaire à Dieu dans toutes les circonstances à l'obligation de pratiquer toujours le pardon dans sa vie. Pardon quand on offense,et pardon quand on est offensé. Que l'offenseur le sollicite de nous ou non. À la Croix, nous avons trouvé ces deux aspects sur le pardon dans la reaction de Christ face aux intrigues des méchants. L'un des brigands le LUI avait sollicité,et Jésus le lui avait accordé en disant:"Aujourd'hui même, tu seras avec moi dans le Paradis."C'est comme si Jésus le disait que ses péchés furent pardonnés.Ensuite,les insultes de ceux qui le crucifiaient l'ont porté à dire:"Père,pardonnes-leur,car ils ne savent pas ce qu'ils font."Cela suffit pour nous encourager à nous dépasser jusqu'à ne pas céder à l'intransigence, puisque des fois la personne qui cause un préjudice ne s'en rend pas compte. C'est pourquoi, dans la Parole de Dieu nous trouvons:"Pardonnez-vous réciproquement".Alors quelqu'un qui désire aller loin dans ses relations avec autrui n'a pas d'autres alternatives que de faire du pardon la cause même de ses rapports avec ses semblables.
1 personne(s) aime(nt)  
  Fevry (Haiti)
Posté le 19 Juillet 2007 à 00h26
Pour moi le pardon c'est cette force qu'on fournit de façon proportionnelle à l'offense commise. Dieu Lui-même l'a institué de manière à ce que l'offensé soit guéri de son maux et l'offenseur pour sa part obtienne la grâce. Une personne qui aime solliciter le pardon est une personne qui a en lui ce qu'on pourrait appeller la grandeur d'âme. Une telle personne peut gagner la sympathie de beaucoup et aussi à plus de chance de réussir, les relations humaines.
1 personne(s) aime(nt)  
  Charlotte (Cameroun)
Posté le 29 Décembre 2006 à 10h14
Pardonner eh oui pour ma part quand on y arrive, on se sent soulagé, libre etc. J'ai lu tellement d'articles sur le pardon mais....... Pendant longtemps j'ai cru avoir pardonné mais lorsque certains épisodes de ma vie me reviennent à l'esprit, j'ai si mal, suis en colère et je rumine du mal sur ces personnes qui en sont la cause. Je crois qu'avec l'aide de Dieu j'y parviendrais. Ce jour, je me souviendrais de ces aspects de ma vie avec beaucoups de sourire et sans rancune. Je demande toujours l'aide de Dieu sinon je n'y parviendrais pas mais grâce à Lui j'en sortirais victorieuse
  John Kafindo (Congo RDC)
Posté le 27 Décembre 2006 à 16h35
Oui le pardon libere.Qu'en est-il aussi dans la vie des couples ? je vous demanderai vraiment d'aborder ce sujet de pardon dans la vie des couples. Faut -il necessairement pronnocer ce mot pour que l'autre sache vraiment qu'il a ete pardonne ou peut-on le montrer aussi par les actes que tu as pardonne ? Un grand probleme dans le foyer. Aidez-nous a taiter ce sujet plus specifiquement dans le foyer. Merci.
  Marie-madeleine E (Cameroun)
Posté le 29 Décembre 2006 à 10h11
Oui c'est un peu difficile, il faut le vouloir et demander la grâce du Seigneur pour pouvoir pardonner son prochain - Moi je suis dans l'impasse professionnellement, ma situation actuelle, c'est mon patron qui l'a créée en sa faveur et au détriement de ma profession - Souvent j'implore le Seigneur, et je le prie fort. Je peux pardonner, mais oublier ce qu'il m'a fait jusqu'à créer un bon climat au bureau, je n'arrive pas . Tout le monde voit qu'il me détruit professionnellement, mais je sais que Dieu est plus fort et il attend son moment opportun pour me libérer - Je vis avec Satan, ce n'est pas facile de créer une bonne ambiance au bureau. Je suis là tous les jours, mais je n'arrive pas être gaie au bureau, mais je fais mon travail comme cela se doit - Je me demande comment peut-on oublier ce que l'on vit. Je demande au Seigneur de pardonner mon patron, car il se laisse dominer par Satan.
  Martine (France)
Posté le 27 Décembre 2006 à 11h05
J'ai du mal à pardonner à plusieurs personnes, car je me retrouve dans une situation trés difficile( je suis dans un chrs) et je me dit que c'est à cause de ses personnes que je me retrouve dans cette situation, d'un autre coté je me dit que si je pardonne Dieu agira et me sortira de cette situation, mais c'est plus fort que moi j'y arrive pas;je suis dans une impasse.
  Maria (France)
Posté le 27 Décembre 2006 à 10h43
Merci pour vos témoignages et vos encouragements au pardon. Merci de me rappeler que le pouvoir du pardon appartient au Seigneur et que le vouloir dépend de nous. Souvent on veut pardonner, mais en comptant sur nos forces humaines, au lieu de se confier d'abord au Seigneur et puis de le laisser agir. Je réalise à quel point certaines grâces sont bloquées dans ma vie à cause du non-pardon. Mais le Seigneur est bon, il m'a ouvert les yeux et me prépare depuis quelques temps à prendre le chemin du pardon. Le message de ce matin me confirme que le temps du pardon est arrivé. Que Dieu bénisse Topféminin et que sa grâce abonde sur vous mes soeurs.
  Christelle (France)
Posté le 26 Décembre 2006 à 15h18
Comment pardonner? C'est une question que je me suis longtemps posée. Juste avant de me marier mon fiancé depuis 5 ans, chretien depuis 3 ans m'a avoué qu'il m'avait trompée à plusieurs reprises, mais Dieu lui avait dit qu'il devait absolument me l'avouer. Je lui avait déjà pardonné une tromperie et je me suis confiée en Dieu, avec beaucoup de larmes. Dieu m'a répondu de manière TRES claire, Sa volonté était que je me marie avec cet homme, car Dieu me prommettait qu'Il l'avait déjà changé. Alors nous nous sommes mariés et j'ai vu la grace de Dieu ce jour là. Mais après comment pardonner? Le processus est long mes soeurs, mais il en vaut la chandelle. Pardonner ce n'est pas dire "je me sens prete à te pardonner aujourd'hui", c'est sans cesse aller vers Dieu dans quand les souvenirs reviennent, sans cesse compter sur la grace de Jésus pour ne pas lui balancer tout dans le visage lors d'une dispute. Et la bonne nouvelle? Dieu a reellement changé mon mari, depuis celà il a été baptisé du Saint Esprit, et j'avoue que ce n'est plus la meme personne. Il aime le Seigneur, il prend soin de moi, mais plus important, il savoure la page que Dieu nous a permis de tourner. J'ai été trompée, oui, mais aujourd'hui je vis avec un homme renouvellé, et ce depuis un moment..... il y a de l'espoir!
  Sylvie (France)
Posté le 21 Décembre 2006 à 18h25
Le pardon est vraiment une puissance qui libère.Tant que j'étais rancunière, je souffrais plus que l'offenseur et j'étais toujours mal à l'aise et je souffrais plus que l'offenseur. L'une des choses que le seigneur a fait en moi c'est de m'avoir aidée à pardonner et ce n'est jamais acquis pcq chaque fois j'expose ma faiblesse devt Dieu et demande au Saint Esprit de m'aider à pardonner.Je continue à prier aussi longtemps que je ne trouve pas la paix et Dieu qui est fidèle produit en moi le vouloir et le faire.Le manque de pardon est une prison de touments c'est la vérité. Lq je pardonne je deviens plus forte et ma communin avec Dieu est rétablie.C'est du coeur que vient le pardon et non des lèvres.Que Dieu bénisse son serviteur. Je souhaiterai voir aborder le pardon entre les époux dont l'un des deux vit ds un état de pêché parcque non converti. Nous femmes chrétiennes africaines ayant des maris incroyants sont confrontées à l'infidélité de nos maris et aux naissances hors foyer. Quelle attitude par rapport au pardon? Cela ne risque t-il pas de devenir l'indifference?.Comment peut-on pardonner à une personne qui t'offense de façon permanante? Merci de ns aider en abordant cette question du pardon ds les couples.Que le Saint Esprit vous inspire. Soyez bénis.Amen
  Valérie (France)
Posté le 21 Décembre 2006 à 15h50
Merci pour ce message de délivrance, de guérison sur le pardon. Sachant que Dieu nous accorde son pardon, nous sommes instinctivement poussés à pardonner. C'est une démarche bien souvent difficile, mais poussé par l'Amour de Dieu, nous devons libérer le pardon pour jouir pleinement de la liberté pour laquelle Christ nous a affranchi. Il est important de libérer le pardon. Car le pardon guéri, délivre. Bien souvent le non-pardon bloque l'action de Dieu dans notre vie. "Dieu fait grace aux humbles et résiste aux orgueilleux". Ne soyons pas des victimes, mais des vainqueurs, car Christ nous a rachetés et notre identité est caché en lui. Il y a à peine 1 an, j'ai libéré le pardon. Dieu me montrait x personne que je n'avais pas pardonné. Cette personne était captive. Et Dieu me le montrait. Je bénis le nom du Seigneur. Soyez bénis et "Croyez que Dieu à des projets de paix et de bonheur pour vous". Car l'amour couvre toute les fautes.